1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG rappellé à l'ordre par la Cnil : "Une belle victoire", dit l'avocat de supporteurs
2 min de lecture

PSG rappellé à l'ordre par la Cnil : "Une belle victoire", dit l'avocat de supporteurs

INVITÉ RTL - Avocat d'une soixantaine de supporters du PSG, Me Cyril Dubois exprime sa satisfaction quant à la décision de la CNIL et rappelle que ses clients contestent dans leur bon droit.

Les supporters du PSG lors de la finale de la Coupe de la Ligue face à Lyon, en avril 2014
Les supporters du PSG lors de la finale de la Coupe de la Ligue face à Lyon, en avril 2014
Crédit : AFP/F.Fife
Julien Quelen & Cindy Hubert

Ce lundi 4 août 2014, la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés a rappelé à l'ordre le PSG qui n'a selon elle pas le droit de choisir ses supporteurs. Le PSG, qui avait inscrit 2000 noms dans un logiciel qui listait des "comportements non conformes aux valeurs du club", a donc été prié de supprimer cette liste sous peine d'une lourde amende et d'être renvoyé devant un tribunal correctionnel

La rédaction vous recommande

Invité à s'exprimer sur RTL, maître Cyril Dubois, qui représente une soixantaine de supporteurs parisiens concernés se dit satisfait de cette décision qu'il attendait depuis maintenant plusieurs années : "C'est évidemment une belle victoire pour ces supporteurs qui respectent les lois et qui se sont trouvés dans l'impossibilité de voir des matches du PSG simplement parce qu'ils étaient des supporteurs contestataires."

La liste noire du PSG est illégale

Pour l'avocat, les supporteurs floués et parfois recalés devant les stades dans lesquels ils se rendaient pour voir les matches du PSG à l'extérieur n'avaient pas à être interdits de pénétrer dans les dites enceintes puisque jamais leurs comportements n'ont été condamnés par la justice française. 

"On parle de gens qui contestent la politique actuelle du PSG. Ils boycottent le Parc des Princes et vont lors des matches du PSG à l'extérieur indiquer qu'ils souhaitent la fin des abonnements aléatoires et un retour des supporteurs ultra au Parc des Princes. Se voir blacklister pour exercer sa liberté d'opinion me parait tout à fait inacceptable". 

À lire aussi

Si le plan Leproux, appliqué depuis 2009, a porté ses fruits, il n'en reste pas moins injuste pour les supporteurs ultras qui accompagnaient leur équipe en toute légalité. Pour maître Cyril Dubois, il existe bien d'autres solutions qui permettraient à ses clients de revenir au Parc des Princes. 

"Nous sommes dans un pays de droit, il y a des forces publiques (…)  c'est un milieu extrêmement surveillé, les gens qui ont des comportements répréhensibles (…) sont sanctionnés  et interdits de stade judiciairement, avec une enquête. En aucun cas une société privée peut de son chef décider de placer des gens sur une black liste."

Le Paris Saint-Germain, déjà sous le joug de sanctions de la part de l'UEFA dans le cadre du fair-play financier, s'expose donc à de nouvelles condamnations si l'injonction de la CNIl n'était pas entendue. 

À écouter

Maître Cyril Dubois, avocat de 60 supporters du PSG
03:47
La rédaction vous recommande

  

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/