2 min de lecture Olympique de Marseille

PSG-OM : Abou Diaby trop court pour rejouer, mais déjà taulier de vestiaire

Abou Diaby, milieu de terrain de l'Olympique de Marseille, travaille dur pour revenir sur les terrains, mais manquera le choc face au PSG dimanche 4 octobre.

Abou Diaby en équipe de France en septembre 2012
Abou Diaby en équipe de France en septembre 2012
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Si l'Olympique de Marseille a déjà gagné le pari Lassana Diarra, la mise sur Abou Diaby est encore sur le tapis: le milieu international a déjà retrouvé les entraînements collectifs, mais pas la compétition. Le grand corps malade du football français est proche d'un retour, mais "il n'est pas encore prêt pour jouer", tempère son entraîneur, Michel. "Il s'améliore, la meilleure chose qu'on puisse faire est de rester calme avec lui, de ne pas le forcer, lui fixer une date pourrait générer du stress", explique l'Espagnol. 

Diaby ne devrait pas venir avec le groupe à Paris, pour le choc contre le PSG dimanche 4 octobre au Parc des Princes. Michel "préfère quand il est là, mais il vaut mieux qu'il se consacre à la récupération quand nous sommes loin de Marseille. Sinon, il est avec nous". 

Déjà "grand frère" dans le vestiaire

Sa carrière bouffée par les blessures, l'ex-joueur d'Arsenal travaille d'arrache-pied pour revenir une énième fois. La chaîne du club l'a montré grimaçant de douleur sur des exercices genre chambre de torture, des flexions du genou la jambe coincée dans une machine de tractions. Sur les images, le docteur de l'OM, Christophe Baudot, l'encourage comme un coach. Il se dit épaté par la force de caractère d'Abou Diaby, qui n'a joué que  195 matches en dix saisons chez les "Gunners", à cause de son physique fragile.  
   
L'OM aurait bien besoin de ses qualités de milieu "box to box" et de son expérience internationale (16 sélections, 1 but). Sans jouer, il tient déjà un rôle important dans le groupe, chef de vestiaire à l'égal de Steve Mandanda et "Lass" Diarra. "Abou s'exprime beaucoup, révèle Abdelaziz Barrada. Depuis le début de saison il nous prend à part et nous conseille beaucoup, moi et Lucas (Silva) au  milieu de terrain." 

Un physique fragile, un mental en béton

Diaby, qui fut un des modèles de Paul Pogba quand il était adolescent, croit toujours en l'étoile du gamin du reportage "A la Clairefontaine", tournée  sur la promotion Hatem Ben Arfa du Centre technique national. "Je n'ai pas joué depuis deux ans quand même, et en quatre ans, j'ai joué très peu de matches", avait-il dit à son arrivée. Mais il pense "pouvoir retrouver (son) niveau". 

À lire aussi
Alvaro Gonzalez et Dario Benedetto avec l'OM le 1er septembre 2019 Ligue 1 Conforama
Olympique de Marseille : Dario Benedetto et Alvaro Gonzalez, les bonnes pioches

Le malheureux a cumulé 42 blessures et 1554 jours d'absence en Premier League selon les calculs du Daily Mail. Mollet, adducteurs, cheville et le classique ligaments du genou, il a tout connu des affres du footballeur. Abou Diaby réussira-t-il une énième résurrection? Depuis que "Lass" est revenu en équipe de France, tous les espoirs sont permis.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Olympique de Marseille Abou Diaby Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants