2 min de lecture Paris Saint-Germain

PSG : Edinson Cavani est frustrant mais sera précieux

DÉCRYPTAGE - L'attaquant uruguayen du PSG a montré qu'il pouvait générer du jeu et devenir l'attaquant référent du club, malgré ses nombreux ratés.

Edinson Cavani lors de PSG-Arsenal, le 13 septembre 2016
Edinson Cavani lors de PSG-Arsenal, le 13 septembre 2016 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Un Matador, selon le dictionnaire Larousse, est celui qui est chargé de la mise à mort dans une corrida. Hélas, "El Matador" alias Edinson Cavani n'a pas vraiment mérité son surnom mardi 13 septembre face à Arsenal. L'Uruguayen titulaire à la pointe de l'attaque du PSG a perdu de trop nombreux duels face au gardien adverse, attirant les critiques à son encontre alors qu'il avait ouvert le score après 40 secondes de jeu. Mais à y regarder de plus près, et en regardant les situations ratées, on peut néanmoins relativiser les échecs du joueur. 

L'ancien attaquant de Naples a certes gâché et aurait pu être un héros absolu en marquant au moins un but de plus. Ses échecs ont fait resurgir l'ombre de Zlatan Ibrahimovic. Néanmoins, il semble quand même que le Suédois n'aurait peut-être pas eu les mêmes occasions. À la 30e minute, Cavani s'en va harceler Mustafi sur une passe en profondeur de Verratti. La pression de l'attaquant fait céder le défenseur d'Arsenal et amène le un contre un raté par le buteur. 

Pas un tueur mais un générateur de jeu

À la 69e, Edinson Cavani suit une percée de Rabiot, ce dernier perd le ballon mais El Matador ne lâche pas, presse et va chercher un contre favorable pour se procurer à la force du jarret une grosse occasion. Certes ratée encore une fois. Tout cela montre bien que Cavani n'est pas un attaquant létal, mais il est un formidable producteur de danger, une usine à faire des courses et des appels. Dans le jeu d'Unai Emery, fait de pressing haut, d'intensité, de vitesse et de verticalité, l'attaquant est parfait dans un rôle d'impulsion du pressing, dans les appels de balle et la disponibilité à la récupération du ballon. Si l'on s'en tient à la comparaison avec Ibrahimovic, ce dernier est bien moins actif, plus statique.

Grâce à son gros volume de jeu et sa capacité à multiplier les courses à très haute intensité, Edinson Cavani sera à terme l'attaquant parfait pour cette équipe. Dès que l'équipe sera homogène d'un point de vue de la préparation physique et des automatismes, l'intelligence de jeu du joueur fera des merveilles. Il sera toujours disponible et donnera le "la" à toute l'équipe en terme d'engagement. Avec l'entrée de Javier Pastore, on a vu l'Uruguayen servi dans de meilleurs timings et de meilleures conditions. Il rate beaucoup mais se crée des occasions et c'est déjà un début dans ce PSG encore balbutiant. 

À lire aussi
Thomas Tuchel à Montpellier le 30 avril 2019 Paris Saint-Germain
Ligue des Champions : Thomas Tuchel, l'entraîneur du PSG, s'est blessé

Un Pastore au top, un Verratti dans le rythme et un Di Maria qui déciderait enfin de se mettre à niveau seront des rampes de lancement fantastiques. Cavani pourra alors enfiler les buts comme des perles. Ce n'est qu'une question de confiance.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Saint-Germain Edinson Cavani Unai Emery
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants