1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG-Chelsea : Paris décimé, la faute à qui ?
2 min de lecture

PSG-Chelsea : Paris décimé, la faute à qui ?

DÉCRYPTAGE - À trois jours de son 8e de finale aller de Ligue des champions, le Paris Saint-Germain a perdu deux points mais surtout plusieurs joueurs, blessés, samedi 14 février face à Caen en Ligue 1.

Le PSG a terminé son match face à Caen à neuf contre onze
Le PSG a terminé son match face à Caen à neuf contre onze
Crédit : AFP/K.Tribouillard
Philippe Sanfourche & Gregory Fortune

Près de 48 heures après, les Parisiens et les observateurs cherchent toujours à comprendre. Comment la rencontre face à Caen, qui avait si bien commencé avec un nouveau but spectaculaire de Zlatan Ibrahimovic dès la 2e minute, a-t-elle à ce point pu virer au cauchemar, au terme d'un scénario rarement vu à un tel niveau ? 

Successivement, Yohan Cabaye (touché aux adducteurs), Marquinhos (ischio-jambiers), Serge Aurier (quadriceps) et Lucas (adducteurs) ont dû quitter leurs partenaires, la plupart en larmes. Ils sont forfaits pour le match tant attendu face à Chelsea mardi 17 février (20h45).

Laurent Blanc assume ses choix

Comment une telle série de blessures a pu s'abattre sur le club parisien à un moment aussi important de la saison ? Y a-t-il des explications ? Un responsable ? La réponse se situe quelque part entre la "faute à pas de chance" et une accumulation de petites erreurs. 

Laurent Blanc assume ses choix, notamment celui d'avoir aligné Cabaye, alors qu'il avait dû le remplacer trois jours plus tôt, à la mi temps de PSG-Nantes, déjà en raison de douleurs aux adducteurs. "Tu as toujours un risque, mais bon il avait eu une contracture et il ne sentait plus rien, a déclaré l'entraîneur. En terme d'effectif, au milieu, on n'avait pas Javier Pastore, on n'avait pas Thiago Motta. Donc les solutions, il n'y en avait pas tellement..."

L'autocritique doit également concerner la direction du club

À lire aussi

En cause également, le choix de titulariser Serge Aurier, quelques jours après son retour victorieux de la Coupe d'Afrique des Nations avec la Côte d'Ivoire. Le joueur a peut-être subi les contre-coups du voyage, de l'amplitude thermique et probablement les restes d'une fête pas complètement digérée.

Mais l'autocritique doit également concerner la direction du club. En vendant Clément Chantôme à Bordeaux durant le mercato sans recruter le moindre joueur, les dirigeants ont réduit à 22 le nombre de professionnels dans l'effectif, tout en conservant l'objectif de briller dans quatre compétitions : la Ligue 1, la Coupe de France, la Coupe de la Ligue et la Ligue des champions. Paris est le seul club en Europe dans ce cas. Peut-être plus pour très longtemps...

Ligues des champions 2014-2015 : les 8es de finale
Ligues des champions 2014-2015 : les 8es de finale
Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/