1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG-Chelsea : enquête sur un autre incident raciste
1 min de lecture

PSG-Chelsea : enquête sur un autre incident raciste

Les autorités britanniques ont annoncé enquêter sur un incident impliquant des supporters de Chelsea, qui auraient scandé des chants racistes à la gare de St Pancras, mercredi 18 février.

Une vidéo du Guardian montre des supporters de Chelsea empêchant un homme noir de monter dans un métro parisien, le 17 février 2015
Une vidéo du Guardian montre des supporters de Chelsea empêchant un homme noir de monter dans un métro parisien, le 17 février 2015
Crédit : GUARDIAN NEWS & MEDIA LTD / AFP
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff

L'incident capturé par un vidéaste amateur sur les quais du métro parisien en marge de la rencontre PSG-Chelsea, mardi 17 février, n'est vraisemblablement pas un acte isolé. La police britannique des transports enquête sur un cas similaire qui se serait déroulé à Londres, dans la gare de St Pancras, au retour des fans de Chelsea après la rencontre de Ligue des champions. 

Encore des chants racistes

"Les chants racistes ont été rapportés par un témoin dégoûté par le comportement de ces hommes qui avaient pris l'Eurostar de 18h40 à la gare du Nord à Paris. Ces hommes criaient alors qu'ils traversaient la gare (de St Pancras) peu après être descendus du train", a expliqué dans un communiqué Gill Murray, surintendant de la police britannique des transports.

Appel à témoin lancé

L'incident a eu lieu mercredi 18 février vers 20h (heure anglaise), le lendemain du match ayant opposé Chelsea au Paris Saint-Germain au Parc des Princes (1-1). La police britannique des transports a lancé un appel à témoin pour identifier ces personnes.

Le soir de la rencontre, des supporteurs des "Blues" avaient été filmés en train de repousser un passager noir d'un wagon dans le métro parisien et de chanter "nous sommes racistes, nous sommes racistes et on aime ça". 

À écouter aussi

La scène, qui a suscité l'indignation des dirigeants parisiens comme londoniens, a conduit les autorités françaises à ouvrir une enquête. Parallèlement, la direction de Chelsea a temporairement interdit de stade cinq de ses supporters soupçonnés d'être impliqués dans l'incident. Ils encourent une interdiction à vie.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/