1 min de lecture Santé

Pourquoi jouer au football avec la tête est dangereux

DÉCRYPTAGE - Une étude portée sur les conséquences du jeu de tête au football a été réalisée par Neurology. Et selon la revue scientifique, les adeptes de la tête ont trois fois plus de symptômes de commotion cérébrale.

CAN 2017 : Côte d'Ivoire-Togo - Emmanuel Adebayor et Serge Aurier
CAN 2017 : Côte d'Ivoire-Togo - Emmanuel Adebayor et Serge Aurier Crédit : ISSOUF SANOGO / AFP
Luca Dangréaux
Luca Dangréaux et AFP

On savait la dangerosité des sports tels que la boxe, le football américain ou le rugby pour le cerveau. Le football aussi est concerné. La revue scientifique américaine Neurology a effectué une étude sur les conséquences du jeu de tête au "soccer". Selon ses résultats, les footballeurs jouant régulièrement avec la tête présentent trois fois plus de symptômes et de risques à une commotion cérébrale.

L'enquête s'est portée sur les joueurs amateurs et adultes. 222 pratiquants (dont 29% de femmes) ont rempli un questionnaire après avoir estimé le nombre d'impacts entre le ballon et la tête effectué sous deux semaines. La fréquence allant de 125 contacts à 4 pour la minimale. Parmi les sondés, 20% ont avoué avoir déjà ressenti des symptômes de la commotion cérébrale.

"Ces résultats montrent que frapper le ballon de la tête est effectivement lié à des symptômes de commotions", relève le Dr Michael Lipton de la faculté de médecine Albert Einstein à New York. Cela peut également être lié à des chocs tête contre tête, assez régulier dans le football.

À lire aussi
Le Brésilien Pelé à Rio de Janeiro le 15 janvier 2018 Pelé
Pelé hospitalisé à Paris "par précaution" après sa rencontre avec Mbappé

Comment reconnaître un début de commotion cérébrale

Au rugby le problème a été pris au sérieux par la fédération internationale depuis mars 2016. Après un choc considéré trop violent, la victime doit se soumettre au "protocole commotion" : répondre à une série de questions basiques sur le lieu ou le moment du match par exemple. Dans le football ce genre de précaution n'existe pas, les joueurs sont donc plus vulnérables.

Plusieurs signaux peuvent laisser présager un début de commotion cérébrale. La perte de connaissance donc, mais aussi la perte de repères spatiaux-temporels, les amnésies, les distractions, les inaptitudes à la parole, les maux de tête, la vision floue, le vomissement ou le vertige.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Sciences Études
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787042892
Pourquoi jouer au football avec la tête est dangereux
Pourquoi jouer au football avec la tête est dangereux
DÉCRYPTAGE - Une étude portée sur les conséquences du jeu de tête au football a été réalisée par Neurology. Et selon la revue scientifique, les adeptes de la tête ont trois fois plus de symptômes de commotion cérébrale.
https://www.rtl.fr/sport/football/pourquoi-jouer-au-football-avec-la-tete-est-dangereux-7787042892
2017-02-02 15:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/f5miTTHRoqAdKoCpUXe3Fg/330v220-2/online/image/2017/0116/7786769860_can-2017-cote-d-ivoire-togo-emmanuel-adebayor-et-serge-aurier.jpg