1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Pour Bixente Lizarazu, se présenter à la FIFA était "un cadeau empoisonné" pour Michel Platini
1 min de lecture

Pour Bixente Lizarazu, se présenter à la FIFA était "un cadeau empoisonné" pour Michel Platini

REPLAY - Le consultant de RTL revient sur la suspension de Sepp Blatter et Michel Platini, et pense que le président de l'UEFA "continuera à se battre et se présentera."

Euro 2016 : "Griezmann a fait son meilleur match", analyse Bixente Lizarazu
Euro 2016 : "Griezmann a fait son meilleur match", analyse Bixente Lizarazu
Crédit : Damien Rigondeaud / RTL.fr
Pour Bixente Lizarazu...
02:15
Dorian Waymel

Embarqué dans un nouveau scandale à la FIFA en compagnie de son président Sepp Blatter, le Français Michel Platini, président de l'UEFA a été suspendu 90 jours de ses fonctions jeudi 8 octobre. Pour le consultant de RTL, Bixente Lizarazu, "Michel Platini en se présentant à la FIFA prenait un risque. On peut même considérer que c'était un cadeau empoisonné puisqu'il était président de l'UEFA et que tout se passait bien là-bas. Il avait fait de bonnes réformes. Postuler à la FIFA, c'était aussi prendre le risque de rentrer dans le système Blatter."

Même si la situation de Michel Platini, et sa candidature aux prochaines élections de la FIFA, paraissent délicates, Lizarazu reste persuadé que l'ancien numéro 10 des Bleus ne lâchera pas l'affaire. "Sepp Blatter n'a plus rien à perdre. Michel Platini va s'expliquer sur ce qu'on lui reproche. Il va continuer sur ce chemin-là, et sur la volonté de se présenter à la FIFA."

Ça va l'handicper, forcément

Bixente Lizarazu, consultant RTL

Pour l'ancien arrière gauche de l'équipe de France, cette suspension provisoire "rend les choses plus difficiles. Car quand il s'est présenté à la FIFA, Platini représentait l'opposé de Blatter. Je sais qu'il a toujours défendu le foot, les footballeurs et le jeu contrairement à Blatter qui était davantage politique dans son rôle et dans sa fonction. Qu'il y ait des erreurs commises, on ne peut pas le préjuger, je n'en sais rien, mais ça va l'handicaper, forcément."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/