4 min de lecture Football

Pogba, Di Maria, De Bruyne, Dybala : le mercato du PSG peut passer d'ambitieux à raisonnable

Le PSG s'apprête à débuter son mercato estival, avec comme cible principale Paul Pogba. Néanmoins, il lui faudra faire face à de grosses limites financière et sportives.

Paul Pogba à l'entraînement avec la Juventus
Paul Pogba à l'entraînement avec la Juventus
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Mercredi 13 mai, la Juventus défiait le Real Madrid en demi-finale retour de Ligue des champions. Et la "Vecchia Signora" a pu compter sur Paul Pogba son prodige français de retour de blessure. Jeune, français, talentueux et fiable, le Francilien est la cible rêvé par le PSG et Nasser Al-Khelaifi. Depuis plusieurs mois, le président fait une cour effrénée au joueur et à son entourage.

S'il n'est pas le seul à faire briller les yeux des recruteurs parisiens, Angel Di Maria étant l'autre priorité, il est le symbole des choix cornéliens et des difficultés qu'auront les Qataris à réaliser leurs objectifs ambitieux mais freinés par l'UEFA.

Le PSG veut Pogba mais Pogba veut-il de la Ligue 1 ?

L'avantage pour Paris est que l'agent du joueur est Mino Raiola, déjà représentant de Zlatan Ibrahimovic, Blaise Matuidi (entre autres) dans l'effectif du club. Une rencontre aurait eu lieu en mars entre le joueur et le président du PSG sans pour autant qu'il y ait d'avancée. Le point négatif, et principal point d'hésitation de Paul Pogba serait l'éventualité d'évoluer en Ligue 1. Déjà à l'étroit en Serie A, le Français ne ferait pas de bond en avant en matière de compétitivité du championnat domestique en cas d'arrivée du PSG. Le dossier prioritaire sera sans doute le plus compliqué à gérer.

À lire aussi
Neymar football
PSG : rentrée de Neymar, en froid avec le club et ses supporters

Autre gros poisson surligné en rouge sur les tablettes, Angel Di Maria. Le gaucher capable d'évoluer sur un côté comme dans le cœur du jeu est le couteau suisse idéal pour cette équipe. Expérimenté, capable de déborder et de créer des décalages, il représente ce qui manque actuellement à l'attaque parisienne. Mais déjà pisté il y a un an, l'Argentin était parti à Manchester par manque d'argent côté parisien (le transfert vers les Red Devils était de 75 millions d'euros), et le problème sera encore une fois identique cette saison. Ainsi, malgré tout, le plus gros handicap du PSG sera sa capacité financière limitée par le fair-play financier de l'UEFA.

Acheter sans vendre ses meilleurs joueurs

Paris dispose d'une enveloppe autorisée de 60 millions d'euros, à laquelle il faut enlever les 10 millions du transfert de Serge Aurier, un paiement différé d'une saison afin de contourner la législation européenne. Si l'UEFA pourrait augmenter l'autorisation 80 millions selon Le Parisien, ce serait toujours insuffisant pour recruter les deux cibles visées. La Juventus, qui tient mordicus à son Pogba, ne le lâchera pas à moins d'une offre hors catégorie. Autant dire qu'en-dessous de 70 millions, les patrons turinois ne répondraient même pas au téléphone. Pour Di Maria, la somme ne serait pas beaucoup plus inférieure. Un vrai caillou dans la chaussure de QSI, qui se voit bridé alors que ses poches sont pleines et son chéquier ouvert.

Deux solutions s'offrent donc au PSG : utiliser ses joueurs actuels comme monnaie d'échange et étudier des pistes alternatives. Faute de pouvoir dépenser son argent, le PSG devra avoir des idées. Côté Juventus, on semble apprécier le profil d'Edinson Cavani, qui a gardé une excellente cote en Italie. L'inclure dans l'échange pour Paul Pogba ferait baisser le prix de la transaction, en fonction de la valorisation de Cavani. À moins d'effectuer un transfert sec (l'Atletico aurait des vues sur l'Uruguayen) pour étoffer son budget shopping. Seul hic, Nasser Al-Khelaifi a été clair lors d'une interview au Parisien, il ne vendra pas les bijoux de familles. Le PSG ne veut pas perdre ses forces vives, il veut se renforcer. En cas d'échec sur les dossiers Pogba et Di Maria, il faudra donc trouver d'autres pistes. 

Les vraies alternatives coûtent cher aussi

Il affole toute l'Europe et son agent assure que Paris lui plairait, il s'agit de Kevin De Bruyne. Le dynamiteur ailier à tout faire de Wolfsburg n'a que 23 ans mais déjà l'Europe à ses pieds. Un excellent choix à coup sûr. Mais comme pour tous les autres coups gagnants, le PSG devra payer très cher pour le joueur, et la concurrence sera acharnée avec les grosses écuries de championnats plus huppés. 

En attaque toujours, la révélation de la Serie A avec la Lazio Felipe Anderson serait dans le viseur du club. Il pourrait coûter une trentaine de millions d'euros. Toujours pour épauler l'escouade offensive Paulo Dybala, la pépite de Palerme, a été évoquée. Les bons rapports entre le fantasque président Zamparini et le PSG depuis les transferts de Pastore et Sirigu n'empêcheront pas un prix qui irait de 40 à 50 millions d'euros. Enfin, le PSG souhaiterait aussi se renforcer en défense. Si la piste Daniel Alves sera compliquée, et après la très bonne saison de Marquinhos à droite, un jeune défenseur en devenir pourrait atterrir en Ligue 1. 

Tuttosport  croit savoir que Paris aurait transmis une offre de 8 millions d'euros au Torino pour arracher Matteo Darmian. En France, c'est le duo Lacazette/Fékir qui intéresserait Paris, mais Jean-Michel Aulas ne l'entend pas de cette oreille. Signe que les Parisiens sont attentifs à tous les profils de joueurs, conscients sans doute qu'il faudra d'abord vendre, et pas les meilleurs joueurs, pour avoir une plus grosse enveloppe et passer un pallier qui aujourd'hui fait figure de plafond de verre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Mercato Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778351681
Pogba, Di Maria, De Bruyne, Dybala : le mercato du PSG peut passer d'ambitieux à raisonnable
Pogba, Di Maria, De Bruyne, Dybala : le mercato du PSG peut passer d'ambitieux à raisonnable
Le PSG s'apprête à débuter son mercato estival, avec comme cible principale Paul Pogba. Néanmoins, il lui faudra faire face à de grosses limites financière et sportives.
https://www.rtl.fr/sport/football/pogba-di-maria-de-bruyne-dybala-le-mercato-du-psg-peut-passer-d-ambitieux-a-raisonnable-7778351681
2015-05-13 16:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-oZc-k2bvUIR_X7q3yUHNg/330v220-2/online/image/2015/0513/7778352522_paul-pogba-a-l-entrainement-avec-la-juventus.jpg