2 min de lecture Paris Saint-Germain

Neymar opéré samedi au Brésil

L'attaquant brésilien de 26 ans sera opéré du pied droit samedi 3 mars au Brésil, mais le médecin de la Seleçao a annoncé qu'il pourrait n'être rétabli que quinze jours avant la Coupe du monde, sa récupération pouvant durer trois mois.

Adrien Rabiot relève Neymar, dimanche 25 février au Parc des Princes
Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP

Après trois jours de faux suspense, Neymar a débarqué jeudi 1er mars sur un fauteuil roulant à Rio de Janeiro en provenance de Paris sur un vol Air France avec Rodrigo Lasmar, médecin de la sélection brésilienne qui doit l'opérer. 

À peine arrivé, l'attaquant de 26 ans est immédiatement reparti en jet privé, a annoncé l'attaché de presse de l'équipe nationale, Vinicius Rodrigues. Il s'est ensuite rendu à sa résidence secondaire de Mangaratiba, station balnéaire qui compte de nombreuses villas de luxe à une centaine de kilomètres de Rio, selon Globoesporte.com. 

La star devait être transportée vendredi 2 mars en hélicoptère jusqu'à l'hôpital Mater Dei de Belo Horizonte pour son opération prévue samedi à 9h locales (13h en France), selon le site de Globoesporte. L'établissement prépare l'arrivée de l'idole, y compris l'aile réservée au joueur et à ses compagnons, ainsi que la stricte politique de confidentialité à suivre par les employés pour empêcher les fuites d'images, selon cette source. 

Entre deux mois et demi et trois mois d'absence

En début de semaine, le PSG évoquait une "fissure du cinquième métatarsien", mais le docteur Lasmar a expliqué mercredi 28 février devant quelques journalistes à l'aéroport que la situation était plus délicate que prévue. "Ce n'est pas une simple fissure, c'est une fracture d'un os important au milieu du pied (...) La récupération prendra entre deux mois et demi et trois mois", a-t-il précisé. 

La veille, le père de Neymar avait mentionné un délai bien plus court, de six à huit semaines. Cette nouvelle estimation change tout : dans le meilleur des cas, il serait remis à la mi-mai, en toute fin de saison du PSG, mais surtout un mois, voire quinze jour au pire, avant le Mondial en Russie. 

"Notre préoccupation c'est en premier lieu" que Neymar "puisse bien récupérer et qu'il soit disponible pour son club et pour la Seleçao le plus vite possible, c'est notre défi", a expliqué le Dr Lasmar. Le médecin a dissipé les rumeurs de divergences avec le PSG : "La relation entre le PSG et la Seleçao a toujours été très bonne, nous sommes en contact depuis le début, partageant toutes les informations". 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés