3 min de lecture Ligue 1 Conforama

OM-PSG : Paris s'adjuge un "Clasico" renversant

COMPTE-RENDU - Mené par deux fois, le PSG s'est imposé à Marseille (2-3) et reprend la première place au terme de la 31e journée de Ligue 1, dimanche 5 avril.

Blaise Matuidi, milieu de terrain du PSG, le 5 avril 2015 au Vélodrome
Blaise Matuidi, milieu de terrain du PSG, le 5 avril 2015 au Vélodrome Crédit : BORIS HORVAT / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Le Clasico a tenu toutes ses promesses en termes d'intensité et de spectacle ! Il n'avait pas d'ailleurs pas accouché d'autant de buts depuis près de sept ans. Pour la septième fois d'affilée entre les deux rivaux, c'est le Paris Saint-Germain qui a pris le meilleur sur l'Olympique de Marseille (2-3), dimanche 5 avril. Une victoire précieuse, obtenue après de multiples rebondissements, qui lui permet de reprendre les rênes du championnat devant Lyon, à sept journées de la fin. Marseille perd en revanche du terrain dans la course au titre et se retrouve à la portée de Monaco.

Devant 65.145 spectateurs, un nouveau record pour le Vélodrome, l'Olympique de Marseille cherche d'entrée de jeu à imprégner un rythme soutenu à la rencontre. Son pressing tout terrain, notamment sur la première relance, lui permet de bousculer l'adversaire et de mettre à son avantage la possession du ballon. Mais leur stratégie de marquage individuel provoque la première grosse occasion parisienne. Un énorme trou dans la défense phocéenne permet à Verratti d'envoyer sur orbite Pastore, lequel manque son duel face à Mandanda (11e).

Paris s'endort et perd David Luiz

Un deuxième match commence alors dès le deuxième quart d'heure. L'OM recule tandis que le PSG reprend le contrôle des débats. L'absence d'Imbula, suspendu, se fait sentir dans les difficultés olympiennes à ressortir le ballon. Cependant la possession parisienne apparaît stérile. Cavani demeure toujours aussi brouillon et Ibrahimovic, très reculé, n'a aucune influence.

À lire aussi
Le Guingampais Marcus Thuram au duel avec le Parisien Thiago Silva le 9 janvier 2019 Ligue 1 Conforama
Le PSG dynamite Guingamp et s'offre un record à domicile

Lorsque les événements prennent cette tournure, la saison a montré que c'est généralement mauvais signe pour le PSG. Ça n'a pas manqué. Gignac, à gauche, sert à l'opposé Payet, démarqué et qui a tout le temps de faire la redonner à l'expéditeur puisque le bloc adverse ne coulisse pas. "APG" dans la surface prend le meilleur sur Marquinhos et ouvre le score (30e). Les 500 supporters parisiens dans les tribunes ont sans doute cru à une soirée cauchemardesque en voyant David Luiz se blesser (33e), peut-être victime d'un claquage qui pourrait le tenir éloigné des terrains pour plusieurs semaines.

De meilleures intentions parisiennes après la mi-temps

Tout compte fait, Paris s'en remet à un exploit individuel pour se remettre dans le droit chemin. À l'entrée de la surface, Matuidi, pur gaucher, exécute une feinte de frappe et envoie un enroulé du pied droit qui termine en poteau rentrant (35e). Pas de quoi assommer les Marseillais. Leur pressing paye à nouveau puisqu'une interception de Romao sur Pastore permet de lancer Gignac, qui ajuste parfaitement Sirigu et redonne l'avantage aux siens (43e). Il n'est pas loin de réaliser le break dans la foulée, obligeant le gardien italien à faire une claquette.

Après la pause, la configuration change à nouveau. Le club de la capitale revient avec de meilleures intentions et adopte un registre semblable à celui pratiqué en Ligue des champions. La différence est immédiate. Un coup franc lointain d'Ibrahimovic contré est bien repris par un Marquinhos opportuniste (49e). Puis Pastore mène un contre éclair qui termine en contre son camp de Morel, qui défendait pied en avant (51e). En trois minutes, le PSG a retourné la situation en sa faveur et mène pour la première fois du match. Un avantage qu'il ne lâchera donc pas.

Sur la vingtaine de minutes suivantes, Paris maîtrise, se procure des occasions et Mandanda doit accumuler les parades sur des tentatives, notamment, de Lavezzi et d'Ibrahimovic, totalement transparent et insuffisant dans son niveau pour inscrire son 100e but sous les couleurs rouge et bleu. Marseille, à la peine, parvient de temps à autre à créer du danger dans les derniers mètres. Les centres sont cependant trop approximatifs. Au final, une fois de plus, l'OM n'arrive pas à s'imposer face à un concurrent direct. Le PSG aborde de la meilleure des manières son mois d'avril infernal. Mais, avec la blessure de Motta dans les derniers instants, il saura rapidement s'il n'a pas obtenu, en fait, une victoire à la Pyrrhus.

L1-31e journée : résultats et classement

Vendredi 3 avril :
Monaco - Saint-Étienne : 1-1

Samedi 4 avril :
Guingamp - Lyon : 1-3

Lille - Reims : 3-1
Lorient - Rennes : 0-3
Metz - Toulouse : 3-2
Montpellier - Bastia : 3-1
Nice - Évian : 2-2

Dimanche 5 avril :
Bordeaux - Lens : 2-1
Nantes - Caen : 1-2
Marseille - PSG : 2-3

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Clasico Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777286322
OM-PSG : Paris s'adjuge un "Clasico" renversant
OM-PSG : Paris s'adjuge un "Clasico" renversant
COMPTE-RENDU - Mené par deux fois, le PSG s'est imposé à Marseille (2-3) et reprend la première place au terme de la 31e journée de Ligue 1, dimanche 5 avril.
https://www.rtl.fr/sport/football/om-psg-paris-s-adjuge-un-clasico-renversant-7777286322
2015-04-05 23:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3g47g16XR_d4JNH6IOcpAQ/330v220-2/online/image/2015/0405/7777286789_blaise-matuidi-milieu-de-terrain-du-psg-le-5-avril-2015-au-velodrome.jpg