1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. OM-PSG : "Apocalypse Ligue 1, vive Paris !", lance Pascal Praud
1 min de lecture

OM-PSG : "Apocalypse Ligue 1, vive Paris !", lance Pascal Praud

REPLAY / ÉDITO - Si le dernier "classique" entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain valait le détour, toutes les rencontres de Ligue 1 ne valent pas forcément le spectacle.

Le Paris Saint-Germain a été bousculé par l'Olympique de Marseille mais s'est imposé (2-1)
Le Paris Saint-Germain a été bousculé par l'Olympique de Marseille mais s'est imposé (2-1)
Crédit : AFP / Boris Horvat
OM - PSG : "Apocalypse Ligue 1, vive Paris !", lance Pascal Praud
01:16
OM - PSG : "Apocalypse Ligue 1, vive Paris !", lance Pascal Praud
01:17
Pascal Praud

"C'est vrai que le Paris Saint-Germain est devant, et derrière, c'est un ventre mou de dix-neuf équipes", déplore Pascal Praud au lendemain de la victoire du PSG au Vélodrome (2-1) face à Marseille. "Je ne veux pas dire que toutes ces formations se ressemblent. Mais mettez dans un chapeau Marseille, Lyon, Monaco, Saint-Étienne, Bordeaux : tout ça est bonnet blanc et blanc bonnet !", poursuit le journaliste, qui note d'ailleurs que Lyon, qui a perdu neuf matches ("C'est quasiment une rencontre sur deux"), est "à trois points de l'Europe que les Lyonnais disputeraient pour faire de la figuration".

"La Ligue 1 est low-cost. Près de 300 footballeurs français évoluent à l'étranger, les affluences sont en baisse, Lille a un déficit structurel de 15 millions d'euros, Marseille est à vendre, Bordeaux l'est peut-être et Nice l'est déjà", égrène Pascal Praud. "Jean-Michel Aulas a construit un stade de 400 millions d'euros, mais son équipe ne vaut rien", lâche-t-il. "Et le pire, c'est qu'aucune ressource nouvelle n'est attendue puisque les contrats de télévision sont signés jusqu'en 2020, insiste-t-il. "Bref, apocalypse Ligue 1. Moralité : vive Paris !", conclut-il.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/