3 min de lecture Marcelo Bielsa

OM : Bielsa se paye Labrune et sonne la rébellion

Marcelo Bielsa n'a pas sa langue dans sa poche. En conférence de presse jeudi 4 septembre, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille s'en est pris à son président Vincent Labrune.

Marcelo Bielsa lors du match face à Nice, le 29 août dernier
Marcelo Bielsa lors du match face à Nice, le 29 août dernier Crédit : AFP/B.Langlois
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Les journalistes marseillais auraient pu penser qu'ils n'allaient pas beaucoup apprécier les moments en conférence de presse avec Marcelo BielsaSa toute première, alors que la saison n'avait pas encore débuté, n'avait pas non plus amené beaucoup de garanties. Néanmoins, après celle de ce jeudi, les avis se sont très certainement ravisés

Alors que le mercato estival s'est définitivement refermé lundi dernier, l'entraîneur marseillais s'est lâché en attaquant son président, qu'il accuse de lui avoir menti en connaissance de cause. 

Le mercato coupable de tous les maux

En acceptant de signer à l'Olympique de Marseille, Marcelo Bielsa savait très bien où il mettait les pieds. En revanche, peut-être ne s'attendait-il pas à ce que les promesses faîtes par ses dirigeants ne soient pas tenues. Après la dernière signature de Doria, le technicien argentin a vu rouge et a dressé un bilan désastreux du mercato de son club. 

Je ressens un sentiment de rébellion

Marcelo Bielsa
Partager la citation

"Le bilan de ce marché des transferts est négatif. Je crois que le président m'a fait des promesses qu'il savait qu'il n'allait pas tenir. Si tout cela m'avait été dit avec sincérité, je l'aurais accepté. Mais dans le cas contraire, je ressens un sentiment de rébellion", assène-t-il pour planter le décor. 

À lire aussi
L'Argentin Marcelo Bielsa en septembre 2017 Angleterre
VIDÉO - Quand Bielsa ordonne à ses joueurs de laisser marquer l'équipe adverse

En réalité, les prémisses d'une dissension entre la direction et Marcelo Bielsa avaient déjà filtré après sa première apparition devant la presse. Face à l'incompréhension de certains journalistes qu'il ne regardait pas dans les yeux, Bielsa s'était contenté de renvoyer la balle dans le camp de Vincent Labrune concernant tous les sujets épineux. Après ce second acte, il apparaît clairement que "El loco" est pieds et poings liés sur le recrutement. 

"Aucun joueur n'est arrivé de ma décision. J'ai proposé douze options et aucune ne s'est concrétisée (...) Je me suis opposé à l'arrivée de Doria. Quand je donne ma position sur un joueur, je prends en compte sa valeur et s'il s'inscrit dans la durée. L'arrivée de Doria, je n'ai pas pu l'analyser", a-t-il ainsi déploré. 

Faire avec les moyens du bord

Marcelo Bielsa ne semble cependant pas être un homme à se désister. Réputé pour ses méthodes musclées et sa force de caractère, l'Argentin de 59 ans n'abandonnera pas son groupe avec lequel il entend travailler en harmonie toute la saison. 

"Je suis ici et je vais assumer mes responsabilités. Mais je répète : le projet initial ne correspond pas à la réalité. Si j'ai pensé partir ? Non. J'assume tous les résultats sportifs. Mais je ne veux pas être responsable de la manière dont le projet a été conçu".

Le mode de fonctionnement du club me déçoit

Marcelo Bielsa
Partager la citation

Trahi par Vincent Labrune qui ne lui avait très certainement pas vendu le projet de la sorte, Bielsa ne s'avoue donc pas vaincu pour autant mais répète à l'envi son sentiment d'amertume : "La réalité est différente de ce que l'on avait programmé, je le répète. Je vais assumer avec joie et optimisme le challenge qui est devant moi, mais le mode de fonctionnement du club me déçoit."

Des garanties pour le mercato hivernal ?

Bien que l'on imagine volontiers la défiance de Marcelo Bielsa à l'égard de ses dirigeants, certaines rumeurs affirment que des garanties sur le recrutement de plusieurs joueurs lui auraient été données en vue du mois de janvier prochain. 

Avec la Coupe d'Afrique des Nations qui se profile, le board marseillais se préparerait à renforcer son effectif pour la deuxième moitié de saison. Ainsi, l'ancien sélectionneur du Chili aurait obtenu de la part de Labrune plusieurs arrivées dans le secteur défensif. Une hypothèse qui, à l'heure des réprimandes publiques, semble être une bien maigre consolation. 

Concours pronostics
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marcelo Bielsa Olympique de Marseille Vincent Labrune
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants