4 min de lecture Olympique de Marseille

Olympique de Marseille : les 4 raisons qui font de Rudi Garcia un bon choix

DÉCRYPTAGE - En choisissant Rudi Garcia pour entraîner l'Olympique de Marseille, Frank McCourt et son équipe ont fait un choix stratégique judicieux.

Rudi Garcia
Rudi Garcia Crédit : AFP/F.Monteforte
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Frank McCourt et son staff ont frappé un gros coup ce jeudi 20 octobre, 3 jours après l'officialisation de son rachat de l'OM. Comme le révélait RTL, le prochain entraîneur de l'OM sera le français Rudi Garcia, sans club depuis 10 mois et son départ de l'AS Roma après deux saisons et demi dans la capitale romaine. Annoncé depuis plusieurs semaines comme une piste solide et crédible, le champion de France 2011 avec Lille est une vraie bonne nouvelle pour les supporters et le club, bien que Frank Passi ait fait un travail honorable. Mais son CV ne pouvait pas correspondre aux ambitions affichées par le nouvel actionnaire américain. 

En effet, orphelins depuis le départ de Marcelo Bielsa, les fans du club phocéen attendent un entraîneur avec du charisme mais surtout une vision du jeu tournée vers le spectacle tout en ayant la capacité à faire progresser un groupe. Des qualités qui collent à Rudi Garcia, en même temps que son image et sa capacité à évoluer dans un grand club rassurent ses nouveaux employeurs. S'il sera naturellement jugé sur son travail et ses résultats, il semble bien que sa nomination ne soit pas une erreur de casting, et pour plusieurs raisons. 

1- Ses équipes jouent un foot offensif et spectaculaire

C'est une spécificité marseillaise, mais aussi une tendance qui commence à envahir de plus en plus de stades. Le résultat obtenu avec un jeu restrictif ne fait plus recette. Eli Baup avait essuyé les foudres de supporters qui s'ennuyaient en tribunes malgré une deuxième place au classement. Le passage de Marcelo Bielsa, devenu idole alors même qu'il n'a terminé qu'à la 4e place, mais qui demandait un jeu offensif assumé et produisait un spectacle continu, en est une autre preuve. 

Rudi Garcia est de cette école. "Je suis vraiment très heureux de voir ce que fait Marcelo à Marseille grâce à toutes ses idées, ses convictions, ses principes. C'est un homme très intéressant à rencontrer", avait-il déclaré en 2015 après avoir rencontré "El Loco". À Dijon, Le Mans, Lille et Rome, sa touche a été très offensive avec un désir de mettre du rythme et mettre des buts. Son LOSC champion en 2011 reste comme un très beau lauréat de ces 20 dernières années. La frilosité n'est pas dans son ADN footballistique, et c'est exactement ce qu'il faut pour remplir les gradins d'un Vélodrome dépeuplé

2 - Il est capable de mener un projet à terme

À lire aussi
Alvaro Gonzalez et Dario Benedetto avec l'OM le 1er septembre 2019 Ligue 1 Conforama
Olympique de Marseille : Dario Benedetto et Alvaro Gonzalez, les bonnes pioches

L'OM Champion Project est le nom du projet censé mener Marseille vers les sommets et les titres. Un plan à moyen terme à la tête duquel il fallait un entraîneur capable d'accompagner la montée en puissance d'un groupe qu'il aurait construit en amont. Là encore, Rudi Garcia correspond au profil. Son passage à Lille en est l'illustration. Arrivé en 2008 dans un club du Top 5, il a minutieusement travaillé avec la cellule de recrutement afin de construire une équipe, révéler des joueurs et arriver au Graal. 

Garcia sait donc travailler en équipe, développer des joueurs à potentiel (ce qu'il a montré au Mans également) et aller chercher des résultats sans sacrifier la qualité de jeu. Dans la mesure où Frank McCourt et le président Jacques-Henri Eyraud veulent aussi un directeur sportif fort et référencé, il est important de ne pas avoir un coach omnipotent. "C’est un homme de dialogue qui privilégie l’esprit d’équipe", a indiqué le président de l'OM lors de l'officialisation du nouvel entraîneur. Signe que la synergie global dans le club est un élément important de la gestion à venir. 

3 - Un communiquant qui sait gérer la pression au quotidien

L'un des points forts de Rudi Garcia est sa facilité à parler en conférence de presse ou en interview. À l'aise, il ne verse pas non plus dans la langue de bois généralement. Surtout, il y a très peu de "l'importance c'est les 3 points" ou de "l'équipe était bien en place". Garcia parle de football. Autre point important important, l'ancien entraîneur romanista n'a pas peur de gérer la pression médiatique. À la Roma, club à la pression populaire bien plus présente qu'à l'OM, il avait eu une gestion habile en désamorçant certaines crises, comme le délicat cas Totti. De plus, sa faculté à apprendre l'Italien pour parler dans cette langue dès sa première conférence de presse a plu aux médias mais aussi aux supporters. Si cela peut se retourner contre lui s'il communique trop (un travers aperçu de temps en temps à Rome), il reste habile dans l'exercice et c'est précieux dans l'environnement marseillais. 

4 - Une image à l'étranger, la sympathie de l'UNECATEF

Un point à ne surtout pas négliger. Le milieu des entraîneurs est très conservateur en France. Les critiques vives et quasi immédiates de Carlo Ancelotti, Unai Emery, Marcelo Bielsa ou Leonardo Jardim à leur arrivée montrent bien qu'un entraîneur étranger avec des méthodes différentes peut vite avoir certains confrères à dos. En nommant Rudi Garcia, le staff McCourt prend un entraîneur à l'expérience européenne, avec une vision du football différente de celle que l'on accole à la Ligue 1, et avec un passeport français. L'option Garcia ménage les réflexes protectionnistes de l'Union Nationale des Entraîneurs et des Cadres Techniques Professionnels du Football (UNECATEF), le syndicat des entraîneurs présidé par Raymond Domenech, et ne braque pas les acteurs du football contre la nouvelle équipe olympienne, qui devra vite trouver sa place dans le concert du gouvernement du football professionnel. 

Un joli coup politique pour l'établissement de bons rapports entre le club et la Ligue de football professionnel. Son directeur général, l'actif Didier Quillot a salué "une très bonne nouvelle. C'est un très bon entraîneur, un grand entraîneur qui a réussi à l'AS Rome et à Lille, j'espère pour les Marseillais qu'il réussira à Marseille".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Olympique de Marseille Rudi Garcia Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants