3 min de lecture Olympique de Marseille

Olympique de Marseille : Franck Passi autant responsable que ses joueurs

DÉCRYPTAGE - Pointé du doigt pour les mauvais résultats de l'OM cette saison, Franck Passi n'est pas aidé par des erreurs incroyables de ses joueurs.

Franck Passi est le nouvel entraîneur intérimaire de l'Olympique de Marseille
Franck Passi est le nouvel entraîneur intérimaire de l'Olympique de Marseille Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

C'est rien de dire que l'ambiance n'est pas folle à l'Olympique de Marseille. L'équipe est 14e de Ligue 1 avec 9 points, et sur le terrain il n'y a guère d'enchantement en terme de jeu bien que l'émotion soit présente, mais les fans de l'OM s'en passeraient sans doute. En effet, les hommes de Franck Passi ont vu trois victoires leur filer entre les doigts dans les ultimes minutes à Nice, Rennes et Angers. Bien entendu, le premier responsable ne peut être que Frank Passi, entraîneur de l'équipe et qui doit donc assumer certains choix hasardeux

Néanmoins, en regardant les matches on se rend compte qu'il y a des choses qu'un entraîneur ne peut pas contrôler. Novice en tant que numéro 1, balancé sur le devant de la scène dans une période loin d'être propice à la sérénité dans le travail, Frank Passi ne peut pas être dédouané d'une partie de ces défaites

Les fins de matches mal gérées par Passi

Le 11 septembre 2016, c'est la 4e journée de Ligue 1, Mario Balotelli joue son premier match avec l'OGC Nice et a même marqué sur penalty. Mais l'OM gâchait les débuts de l'Italien en menant 2-1. Sauf qu'à la 78e minutes, Hubocan oubliait Balotelli dans son dos et Super Mario égalisait. À la 88e, Wylan Cyprien frappe à 25 mètres sur Yohann Pelé, mais le gardien olympien se troue et les Aiglons l'emportaient sur le fil 3-2. Dommage, l'OM avait fait un match enlevé. Dix jours plus tard, l'OM mène 2-1 à la 86e minute à Rennes à 10 contre 11. Passi choisit de garder Sarr sur le terrain au poste d'arrière droit et Rennes l'emporte dans les arrêts de jeu 3-2. 

Après avoir sorti Florian Thauvin, pourtant très remuant, dès la 62e minute, l'entraîneur olympien fait encore un choix douteux. D'autant que Machach est expulsé à la 65e et que Passi fait entrer Maxime Lopez, attaquant de 18 ans à la 75e minute quand l'OM menait encore 2-1. Des choix qui ont fait gronder les supporters et laissé les observateurs sceptiques. Dimanche 2 octobre à Angers, l'OM remet ça en concédant l'égalisation à la 93e minute, quelques secondes après l'entrée en jeu de Rolando pour "bétonner", lui qui n'avait pas joué de la saison. 

Un club sans fondations, des erreurs fatales sur le terrain

À lire aussi
Ligue 1 Conforama, logo Ligue 1 Conforama
Ligue 1 : pourquoi 3 matchs de la 3e journée sont-ils reportés ?

Franck Passi a donc ses torts et montre un manque de maîtrise dans certains choix, cédant sans doute à la facilité et tentant des coups à mauvais escient. Mais à sa décharge, il apprend le métier et le coaching, mais surtout il n'est pas aidé par le contexte et des joueurs incroyablement maladroits et fébriles. Propulsé à un poste exposé, l'entraîneur doit faire face à la situation d'un club cédé dans quelques semaines, et avec un futur propriétaire qui ne compte sans doute pas sur lui. Dans ces conditions, et avec une date de péremption dans le dos, beaucoup d'entraîneurs auraient du mal à travailler. Et même si les joueurs ne semblent pas créer de souci hors du terrain, ce n'est pas le cas sur la pelouse. Le symbole de la fébrilité extrême des joueurs est le match de Tomas Hubocan à Rennes. 

Pourtant pas franchement mauvais depuis le début de saison, le Slovaque a commencé par rater une passe en retrait vers Pelé qui lançait Sio vers le but et l'ouverture du score. À la 86e minute, le défenseur découpait littéralement Baal dans la surface, un geste d'une maladresse indigne d'un international, sans doute inhabituel pour Hubocan qui craquait sur ce match. Face à Angers, comment anticiper la maladresse de Doria qui mettait en position de but un attaquant angevin, qui se délectait de l'offrande dans le temps additionnel. Des erreurs pas forcément imputables à des choix directs de Passi, qui résultent autant de la qualité moyenne des joueurs impactés par un environnement difficile à gérer, dans un club qui navigue pour le moment à vue

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Olympique de Marseille Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785105993
Olympique de Marseille : Franck Passi autant responsable que ses joueurs
Olympique de Marseille : Franck Passi autant responsable que ses joueurs
DÉCRYPTAGE - Pointé du doigt pour les mauvais résultats de l'OM cette saison, Franck Passi n'est pas aidé par des erreurs incroyables de ses joueurs.
https://www.rtl.fr/sport/football/olympique-de-marseille-franck-passi-victime-aussi-de-ses-joueurs-7785105993
2016-10-04 16:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7UHeRGsWNMLMEynnL2P-yQ/330v220-2/online/image/2015/0809/7779352588_franck-passi-est-le-nouvel-entraineur-interimaire-de-l-olympique-de-marseille.jpg