1 min de lecture Ligue 1 Conforama

Nice-Lyon : les Aiglons l'emportent sans bavure face à Lyon

REPLAY - COMPTE RENDU - L'OGC Nice s'est imposé à domicile contre Lyon (2-0) vendredi 14 octobre. Nabil Fekir a été expulsé en première période.

ballon- soir de ligue1 Soir de Ligue 1 Éric Silvestro iTunes RSS
>
Soir de Ligue 1 du 14 octobre 2016 Crédit Image : VALERY HACHE / AFP | Crédit Média : Éric Silvestro,Sylvain Charley | Durée : | Date : La page de l'émission
Lyèce Imchal

L'OGC Nice continue sur sa lancée. Les Aiglons se sont facilement imposés contre Lyon (2-0), réduit à dix en première période suite à l'expulsion de Nabil Fekir. Et les hommes de Lucien Favre ne se sont pas faits prier pour faire la différence. Sur leur première action, ils ont ouvert le score par la voie de Paul Baysse et de sa volée gagnante (1-0, 5e). Les joueurs de Bruno Génésio sont étouffés et montrent de l'énervement. Nabil Fekir perd son calme et est l'auteur d'un très mauvais geste sur le buteur. L'arbitre n'hésite pas et exclu l'international français (28e). Une mauvais nouvelle pour de Lyonnais déjà en grande difficulté.

Les Gones tentent de revenir au score en début de deuxième période mais Tolisso (50e) et Ghezzal (58e) ne parviennent pas à tromper la vigilance de Cardinale. Les coéquipiers d'Anthony Lopes vont regretter ces occasions manquées. Belhanda frappe sur le poteau et Seri a bien suivi pour pousser le ballon au fond des filets (2-0, 76e). Les Lyonnais sont assommés et concèdent un pénalty cinq minutes plus tard. Mario Balotelli s'en charge mais échoue sur le gardien lyonnais. L'OGC Nice s'impose finalement 2-0 et conforte sa place de leader du championnat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama OGC Nice Olympique Lyonnais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants