1 min de lecture Football

Mondial 2022 - Blatter : "Il faudrait vraiment un séisme" pour retirer l'organisation au Qatar

Le président de la Fédération international de football, Joseph Blatter, a estimé vendredi 19 décembre qu'il faudrait "vraiment un séisme" pour revenir sur une décision prise il y a quatre ans mais qui est une source récurrente de controverses.

Joseph Blatter, le 26 septembre 2014 à Zurich
Joseph Blatter, le 26 septembre 2014 à Zurich Crédit : AFP/S.Bozon
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Il faudrait vraiment qu'il y ait un séisme, de nouveaux éléments extrêmement importants pour revenir sur cette Coupe du monde au Qatar", a déclaré M. Blatter, deux jours après la démission du principal enquêteur indépendant chargé d'étudier les conditions d'attribution de l'épreuve, ainsi que de l'édition 2018 à la Russie. 

Il n'existe, à l'heure actuelle, aucun motif de revenir sur nos décisions

Joseph Blatter
Partager la citation

"Il n'existe, à l'heure actuelle, aucun motif de revenir sur nos décisions, les deux coupes du monde sont prévues au calendrier, la seule chose qui manque ce sont les dates précises pour 2022. Mais ces deux coupes du monde auront lieu", a ajouté le patron du foot mondial, lors d'une conférence de presse à Marrakech (Maroc). 

Réunion du comité exécutif dans un contexte explosif

"La décision qui a été prise le 2 décembre 2010 est maintenue et ne sera pas annulée", avait déjà souligné quelques minutes plus tôt Sepp Blatter, intervenant au terme d'une réunion du comité exécutif, qui s'est tenue dans un contexte à nouveau explosif. 
   
Mercredi, l'ancien procureur fédéral américain, Michael Garcia, a en effet démissionné de son poste d'enquêteur en chef sur ce dossier des Mondiaux 2018 et 2022, dénonçant un manque de volonté et de transparence de la part de la Fifa. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Qatar Mondial 2022
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants