1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coupe du monde 2014 : Sakho incrédule sur son coup de coude
2 min de lecture

Coupe du monde 2014 : Sakho incrédule sur son coup de coude

Mamadou Sakho a affirmé aux journalistes que son coup de coude sur Oswaldo Minda durant le match contre l'Equateur était un geste de protection.

Mamadou Sakho à la lutte avec Enner Valencia lors du match France-Équateur, le 25 juin 2014
Mamadou Sakho à la lutte avec Enner Valencia lors du match France-Équateur, le 25 juin 2014
Crédit : AFP/O.Andersen
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le défenseur de l'équipe de France Mamadou Sakho a réagi de façon quelque peu incrédule alors qu'on l'interrogeait sur son coup de coude sur Oswaldo Minda, qui a échappé à la vigilance de l'arbitre lors du match France-Equateur (0-0) au Mondial.

Sakho s'est d'abord dit victime de son vis-à-vis : "En sautant, il me met un coup de coude. Ça peut être dangereux, il aurait pu m'ouvrir l'arcade".

"Je ne suis pas là pour faire mal ou pour blesser les gens"

Un moment d'incompréhension qui s'est poursuivi alors qu'on l'interrogeait sur les suites que pourrait donner la Fifa sur son geste à lui : "Il y a des règles. S'ils pensent qu'il mérite une sanction, ils prendront leur décision. Je joue toujours pour respecter l'adversaire. Et j'aimerais que mes adversaires me respectent".

C'était pour me protéger

Mamadou Sakho

Finalement après clarification des propos des journalistes, Sakho, étonné qu'on insiste sur son geste, a répondu : "C'était pour me protéger alors ! Je ne suis pas là pour faire mal ou pour blesser les gens. J'ai un jeu dur, mais pas méchant".

À lire aussi

Dans le même temps, le sélectionneur de l'Equateur Reinaldo Rueda a demandé une enquête sur le défenseur de l'équipe de France. "C'est dommage ce qui est arrivé et cela doit être étudié par la commission des arbitres, a-t-il déclaré. Certaines décisions n'étaient pas logiques." Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a de son côté déclaré qu'il n'avait "pas vu" le geste de Sakho. "Il y a eu des duels mais ça fait partie du jeu", a-t-il ajouté.

Crampe à la jambe

Par ailleurs, Didier Deschamps a expliqué ce mercredi que Mamadou Sakho avait été sorti en seconde période contre l'Equateur en raison d'une "crampe derrière la jambe".

"Il a senti une crampe derrière la jambe", a déclaré Deschamps, qui a remplacé Sakho par Raphaël Varane à la 61e minute. Sakho a été victime d'une petite élongation à la cuisse face à la Suisse (5-2), ce vendredi, mais avait repris l'entraînement normal dès lundi avant d'être titularisé contre l'Equateur.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/