1 min de lecture Ligue des champions

Monaco - Tottenham : une victoire et la qualification pour Monaco

COMPTE-RENDU - Malgré un penalty manqué en début de match, le club du Rocher a décroché les trois points, synonyme de première place du groupe E.

Djibril Sidibé et Valère Germain face à Tottenham
Djibril Sidibé et Valère Germain face à Tottenham Crédit : VALERY HACHE / AFP
Maxime Magnier

Monaco avait gros à jouer. Avec le nul (1-1) des deux autres équipes du groupe E, le Bayer Leverkusen et le CSKA Moscou, les hommes de Leonardo Jardim pouvaient mathématiquement se qualifier pour la phase finale et, même, s'assurer la première place de leur poule, leur permettant ainsi d'affronter un second de groupe en huitièmes de finale.

Après une première période dominée par un Monaco maladroit, à l'image de ce penalty raté par Radamel Falcao à la 11e minute, les deux équipes rejoignaient les vestiaires dos à dos, incapables de faire trembler les filets. 

À la reprise, c'est un tout autre match qui commençait, chaque camp se montrant plus audacieux qu'avant la pause. Et c'est Djibril Sidibé qui permettait au club du Rocher de prendre l'avantage. D'un centre de Mendy sur le côté gauche, l'international français, bien placé au six mètres, catapultait le ballon au fond des filets.

Loin de se laisser abattre par le scénario de la partie, Tottenham continuait d'insister. Justement, sur une incursion de Dele Alli dans la surface, Kamil Glik commettait la faute et octroyait un penalty aux Londoniens, transformé par Harry Kane (1-1, 52e).

Monaco au courage

À lire aussi
Le trophée de la Ligue des champions Ligue des champions
Ligue des champions : découvrez le tirage au sort des quarts et demi-finales

Monaco devait donc refaire trembler les filets pour décrocher les fameux trois points, ce dont Thomas Lemar se chargeait à peine une minute après l'égalisation anglaise (2-1, 53e) grâce à un beau centre de Djbril Sidibé, encore indispensable ce soir.

Les hommes du Rocher finissaient le match tout en maîtrise, s'offrant même quelques tentatives, comme à la 63e, par Bernardo Silva, ou à la 68e par Kamil Glik. Seule ombre au tableau pour Monaco : la sortie, à 81e, de Thomas Lemar, qui se tenait l'arrière de la cuisse droite.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions AS Monaco
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants