1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Mexique-France : dos au mur, les Bleues jouent leur qualification en 8e de finale
2 min de lecture

Mexique-France : dos au mur, les Bleues jouent leur qualification en 8e de finale

PRÉSENTATION - L'équipe de France féminine n'a plus le choix après le revers face à la Colombie. Seule une victoire face au Mexique assure la qualification en huitièmes de finale.

Sarah Bouhaddi, Wendie Renard et Laura Georges
Sarah Bouhaddi, Wendie Renard et Laura Georges
Crédit : Jean-François Monier / AFP
Julien Quelen
Julien Quelen

Annoncées parmi les favorites du tournoi, les joueuses de l'équipe de France de football sont en grand danger au moment de boucler la phase de poules. Dans le groupe F, celui où elles figurent, la dernière journée du premier tour est indécise, puisque toutes les équipes engagées peuvent encore espérer se retrouver en huitièmes de finales. La France, elle, a en revanche son destin entre les mains. En cas de victoire face au Mexique, les femmes de Philippe Bergeroo seront obligatoirement qualifiées. Pour cela, les erreurs des deux premiers matches seront à éviter. 

Samedi dernier, le deuxième but de la Colombienne Usme venait mettre un point d'honneur à la toute première victoire des Cafeteras en Coupe du monde. Un succès mérité qui a toutefois pris racine dans les manques tricolores. Bien plus en vue que leurs adversaires, les coéquipières de Louisa Necib n'ont pas su concrétiser leurs actions face à une équipe qui leur opposait surtout un défi physique dans leur propre moitié de terrain. 

Un condensé des deux premiers matches pour avancer

En dépit de la défaite face à la Colombie, le contenu du match s'était révélé être en quelques points meilleurs que celui face à l'Angleterre, pourtant remporté 1-0. Peu inspirées à la construction, maladroites en attaque, amorphes avec le ballon... Les Françaises étaient parvenues à gagner en jouant mal, grâce à un impact certain au milieu de terrain qui leur avait finalement permis de contenir les Anglaises et de ne pas vraiment concéder d'occasions dangereuses. 

"L’Angleterre avait un bloc assez compact, la Colombie a aussi décidé de nous attendre. Dans ce genre de cas, il faut être patientes dans le jeu. Il ne faut pas jouer directement pour perdre des ballons inutilement. Ça demande énormément de mouvement de notre part, de patience aussi", analysait ainsi Wendy Renard dans les colonnes de L'Équipe. Car face à deux équipes défensives, la France n'a pas su allier les principes de jeu nécessaires au succès, à savoir l'inspiration offensive et la rigueur dans le replacement. 

À lire aussi

Grâce à sa supériorité technique avérée, l'équipe de France aura vraisemblablement le ballon face aux Mexicaines qui devraient en substance reproduire les schémas de l'Angleterre et de la Colombie ; rester bas, défendre et exploiter les situations de contre où les Bleues se sont montrées friables. Pour se qualifier en huitième de finale d'une Coupe du monde qu'elles espèrent légitimement remporter, les Bleues devront mettre de l'intensité dans les transitions, créer des décalages et produire du jeu tout en restant unies dans le jeu sans ballon. "Si on perd, on est chez nous dès jeudi. Il faut savoir ce que l’on veut", indiquait ainsi Wendy Renard dans son interview à L'Équipe. Finalement, la situation était bien résumée.  

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/