1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Mercato : PSG, Manchester City, Inter Milan... La rumeur Messi repart
1 min de lecture

Mercato : PSG, Manchester City, Inter Milan... La rumeur Messi repart

LE JOURNAL DU MERCATO - L'attaquant argentin du FC Barcelone tarde à signer sa prolongation de contrat, relançant ainsi les spéculations.

Lionel Messi en novembre 2016 sous les couleurs du FC Barcelone
Lionel Messi en novembre 2016 sous les couleurs du FC Barcelone
Crédit : Jeff Holmes/Shutterstoc/SIPA
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Fin novembre, RTL révélait l'existence de contacts entre le PSG et le clan de Lionel Messi en vue d'un transfert en juin prochain, à un an de la fin du contrat de l'Argentin de 29 ans en Catalogne. Précisément, le directeur du football du club parisien, l'ancien attaquant néerlandais du Barça Patrick Kluivert, était alors en discussion avec le père de la star argentine, Jorge Messi. Un mois et demi plus tard, le quintuple Ballon d'Or n'a toujours pas prolongé avec le Barça, relançant la rumeur d'un départ et poussant L'Équipe a lui consacrer une double page dans son édition de jeudi 19 janvier.

Quatre clubs sont mentionnés par le quotidien sportif, trois comme future destination possible plus un qui aurait déjà formulé une offre, repoussée par l'intéressé : le Hebei China Fortuna de son ami et compatriote Ezequiel Lavezzi. La Chine n'intéresserait pas Messi, a priori pas beaucoup plus attiré par la Ligue 1 (PSG) ni par la Serie A. Propriété du géant chinois de l'électroménager Suning depuis l'été 2016, l'Inter Milan serait "le mieux armé économiquement" pour s'offrir la star argentine. Mais le championnat italien ne séduit plus aucun grand nom à part à la Juventus Turin. Et depuis son élimination en 8es de finale face à Marseille lors de la saison 2011-2012, l'Inter n'a plus disputé la Ligue des champions.

La piste la plus sérieuse conduit donc en Angleterre, à Manchester City. Messi y retrouverait Pep Guardiola, avec qui il a remporté deux de ses quatre Ligue des champions en 2009 et 2011. Les Citizens appartiennent depuis 2008 à un fonds d'investissement d'Abu Dhabi et ont sur le papier les moyens de payer la clause libératoire de 250 millions d'euros, puis un salaire estimé à 35 millions d'euros brut par an. Reste que si les négociations s'éternisent entre la "Pulga" et son club de toujours, rejoint à l'âge de 13 ans, c'est bien le FC Barcelone qui tient toujours la corde pour son avenir. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/