2 min de lecture Mercato

Mercato PSG : la Juve pense à Meunier, Malaga vise Lucas

LE JOURNAL DU MERCATO - Privé des grandes affiches, le latéral belge Thomas Meunier va-t-il se laisser convaincre de partir au prochain mercato d'hiver ? Le Brésilien Lucas, lui, doit trouver une porte de sortie.

Le Belge Thomas Meunier avec le PSG, le 29 novembre 2017
Crédit Image : CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Entre un 11 de départ inamovible sauf blessure ou suspension lors des rencontres de gala, l'épée de Damoclès du fair-play financier de l'UEFA et l'approche du Mondial 2018 en Russie, le mercato hivernal s'annonce agité au PSG. En privé ou devant les caméras, plusieurs joueurs s'interrogent sur la suite à donner à leur carrière. 

Ces dernières semaines, ce sont surtout les Argentins Angel Di Maria et Javier Pastore qui ont alimenté la rubrique mercato. En cette mi-décembre, le journal italien Tuttosport fait part d'un intérêt prononcé de la Juventus Turin pour Thomas Meunier. Le latéral belge de 26 ans figurerait en tête d'une liste de plusieurs joueurs mécontents de leur temps de jeu.

S'il a notamment disputé le Clasico contre l'OM (2-2) en octobre dernier, Meunier doit se contenter des plus petites affiches depuis l'arrivée cet été du Brésilien Dani Alves. La saison dernière, il avait eu droit à six matches de Ligue des champions, en alternance avec Serge Aurier. Lors de la dernière phase de poules, il est systématiquement resté sur le banc des remplaçants.

Valeur sûre lorsqu'il joue, auteur d'un doublé salvateur à Dijon (2-2), l'international belge (21 sélections, 5 buts) a plusieurs fois assuré qu'il irait au bout de la saison avec Paris. Mais lorsqu'un club du calibre de la Juve se pointe, difficile de ne pas se poser de questions. D'autant qu'il pourrait jouer en Ligue des champions avec les Turinois.

Lucas entre la Chine et l'Espagne

85 minutes réparties sur six rencontres en quatre mois, soit 14 minutes en moyenne. La situation de Lucas au PSG ressemble à une impasse. À 25 ans, le milieu offensif brésilien va probablement faire ses bagages cet hiver. Plusieurs clubs chinois seraient enclin à lui offrir un pont d'or. Mais le challenge sportif en Espagne est probablement plus attirant.

Deux clubs sont sur les rangs : Valence et Malaga. Ce dernier, 19e de Liga, espère faire jouer la carte Qatar (le cheikh Abdallah ben Nasser ben Abdallah Al Thani en est le propriétaire depuis 2010) pour arracher la mise et se renforcer avec un joueur rapide et doué techniquement.

Problème : les dirigeants du club andalou souhaitent un prêt. Or, Paris a besoin de liquidités et Lucas Rodrigues Moura da Silva, après une excellente saison 2016-2017 (19 buts, 11 passes décisives en 53 matches) possède encore une valeur élevée sur le marché des transferts.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés