3 min de lecture Mercato

Mercato : où en sont les clubs de Ligue 1 à une semaine de la reprise ?

ÉCLAIRAGE - Le coup d'envoi de la saison 2015-2016 du championnat de France sera donné vendredi 7 août alors que le mercato s'achèvera le 31 août.

Benjamin Stambouli quitte le PSG seulement un an après son arrivée
Benjamin Stambouli quitte le PSG seulement un an après son arrivée Crédit : NICHOLAS KAMM / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Pour les clubs de Ligue 1, c'est normalement l'heure de peaufiner la préparation physique et de faire les derniers réglages avec les nouvelles recrues puisque la saison 2015-2016 du championnat de France démarre vendredi 7 août. Mais comme le mercato ne s'achève que lundi 31 août, soit après la 4e journée de L1, certaines équipes sont encore en plein chantier. Des retards parfois à imputer à la dépendance aux départs.

Monaco, OM... Ils ont presque bouclé leur mercato

L'AS Monaco et l'Olympique de Marseille ont particulièrement animé le mercato français. Ils sont tous deux dans les temps et de nouveaux mouvements sont même à prévoir. 8 nouveaux joueurs ont ainsi d'ores et déjà posé leurs valises sur le Rocher (Carrillo, Traoré, Pasalic, El Shaarawy, Bahlouli, Cavaleiro, Lemar, Costa). Allan Saint-Maximin, prêté à Hanovre, et le jeune attaquant Corentin Jean se sont d'ores et déjà engagés à gonfler les rangs à l'été 2016. Les départs de Kondogbia, Carrasco et Berbatov ont donc été comblés.

À l'OMla fuite des cadres a été plutôt bien anticipée. Les dirigeants phocéens ont fait le choix de recruter jeune et à prix abordable (Ocampos, Rekik, Sarr, N'Koudou, Manquillo) et de relancer des anciens internationaux disparus des écrans radars (Diaby, Diarra). Marcelo Bielsa semble toutefois encore dans l'attente des joueurs expérimentés, en défense (Roncaglia ?) et au milieu (Aranguiz). 

Comme Reims, où l'entraîneur assure qu'il n'est "pas en retard", ou encore Toulouse qui a gardé son meilleur buteur Ben Yedder et trouvé un nouveau gardien, Mauro Goicoechea, Montpellier a également bien avancé. Les joueurs partis ont été numériquement remplacés et Yoann Gourcuff pourrait même être la cerise sur le gâteau. À Lille, Hervé Renard semble avoir flairé de bons coups (Obaddi, Civelli et Sunzu). Mais il manque peut-être encore un attaquant après le départ de Nolan Roux. Caen est dans la même situation, malgré huit signatures en quelques semaines.

À lire aussi
Konstantinos Mitroglou avec l'OM, le 19 novembre 2017 Ligue 1 Conforama
Mercato OM : Mitroglou encombrant, Sakaï veut partir, Todibo et Balerdi visés

Quant aux promus, ils ont obtenu leurs joueurs convoités malgré des budgets serrés. Si Troyes a effectué 2 retouches, Angers a boulversé son effectif avec 9 recrues et le Gazélec Ajaccio espère d'autres officialisations en plus des 4 déjà effectuées.

PSG, OL... Leur mercato avance doucement

Du côté du Paris Saint-Germain, les bonnes affaires (TrappStambouli) ont été bouclées suffisamment tôt pour qu'ils puissent effectuer une bonne partie de la préparation. En revanche, la recrue star de l'été, a priori Angel Di Maria, n'est toujours pas là et le Trophée des champions se jouera sans elle. Si le dossier semble sur le point de se boucler, le joueur argentin arrivera à court de forme, d'autant qu'il a disputé la Copa America. Reste également à savoir si les plans seront bouleversés par un départ de Thiago Motta, voire de Lucas Digne.

Deuxième de la saison passée avec un effectif serré mais aucune compétition européenne à disputer (après l'élimination rapide en Ligue Europa), l'Olympique Lyonnais avait besoin de se renforcer en qualité et en nombre pour aborder ce nouvel exercice qui s'annonce plus ardu avec la Ligue des champions. Si le mercato a démarré sur les chapeaux de roues avec Beauvue et Morel, il a en revanche pris du plomb dans l'aile en juillet. D'autant que la claque reçue en amical par Arsenal (6-0) et les blessures longue durée de Grenier et Fofana obligent le staff rhodanien à s'activer pour des renforts au milieu et peut-être en défense.

Saint-Étienne, Nantes, Nice... Ils sont en retard

Face aux offres mirobolantes venues de l'Angleterre, nombreux sont les clubs français à être déstabilisés lorsque leurs joueurs sont convoités. À l'ASSE, les transferts imminents de Gradel (Bournemouth) et Saint-Maximin (Monaco) obligent les dirigeants stéphanois à reconstruire leur secteur offensif, avec peut-être Maupay (OGC Nice). Le FC Nantes va sans doute quant à lui perdre sa pièce maîtresse du milieu de terrain, Jordan Veretout, en partance pour Aston Villa. Du coup, les Canaris espèrent un nouveau milieu en plus d'un défenseur central et d'un latéral droit.

Même chose pour le FC Lorient, qui pourrait bien chercher un atout offensif pour remplacer son meilleur buteur Jordan Ayew. À Nice, c'est la belle vente de son latéral gauche titulaire Jordan Amavi qui oblige le staff de Claude Puel à trouver des solutions. Au SC Bastia, l'entraîneur Ghislain Printant dit être "encore à la recherche de trois joueurs" Enfin, chez les Girondins de Bordeaux, un arrière axial manque puisque Tiago Ilori est retourné dans son club, à Liverpool.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mercato Mercato Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants