4 min de lecture Mercato

Mercato : Neymar au PSG, retour sur un feuilleton qui touche à sa fin

RÉCIT - La venue du Brésilien défraie la chronique et tient en haleine médias et supporters depuis la mi-juillet, preuve du caractère exceptionnel de l'opération.

Neymar à son arrivée lors d'une session d'entraînement du FC Barcelone, le 24 juillet 2017
Neymar à son arrivée lors d'une session d'entraînement du FC Barcelone, le 24 juillet 2017
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Le 17 juillet dernier, le monde du football voyait arriver ce qui allait être la bombe de l'été (ou même des 10 dernières années) en matière de mercato. Le média brésilien Esporte interativo appuyé par le quotidien espagnol Marca, lâchaient l'information : le PSG aurait décidé de frapper fort en levant l'option d'achat de Neymar au FC Barcelone. Paris allait verser 222 millions d'euros aux Catalans et proposer au joueur des émoluments pharaoniques à hauteur de 30 millions d'euros nets par an. 

Si le mercato est fait de multiples rumeurs, celle-ci avait au moins un fond de vérité dans la mesure où le club parisien a une envie folle de s'offrir l'icône brésilienne depuis plusieurs saisons. Restait alors à lancer les fins limiers de chaque média afin de démêler le vrai du faux. Et très vite, le dossier s'annonce sérieux avec un PSG qui allait mettre toutes les chances de son côté en se gardant bien de déroger aux règles du fair-play financier

Démarre alors le feuilleton frénétique de cette deuxième partie du mois de juillet. Tout d'abord, le joueur et son entourage démentent en bloc. Neymar se dit heureux au Barça et exclue de quitter le club. Les premiers jours, les observateurs ont peur que l'intérêt du PSG ne serve qu'à renégocier un contrat à la hausse entre "Ney" et le FC Barcelone, comme il y a un an. Chat échaudé craint l'eau froide et tout le monde avance sur des œufs, d'autant qu'on ne voit pas comment le Paris Saint-Germain va pouvoir payer 222 millions d'euros sans se faire taper sur les doigts par l'UEFA et son fair-play financier. 

Thomas Meunier, plein de second degrés propose de son côté de recourir à un service audiotel afin de financer l'arrivée de la star planétaire. 

Le Barça ne veut pas en entendre parler, le PSG y travaille en secret

À lire aussi
Konstantinos Mitroglou avec l'OM, le 19 novembre 2017 Ligue 1 Conforama
Mercato OM : Mitroglou encombrant, Sakaï veut partir, Todibo et Balerdi visés

Le 22 juillet, Ernesto Valverde, entraîneur du Barça fraîchement arrivé, affirme que "ce ne sont que des rumeurs". Info ou méthode Coué ? Toujours est-il qu'en interne, les stars du club Blaugrana sont dépêchées afin de convaincre le membre de la MSN de rester. Notamment les deux autres membres du trio, Luis Suarez et Lionel Messi. La perte de Neymar serait énorme pour Barcelone, qui croyait une clause à plus de 200 millions impossible à lever. En tournée aux États-Unis, le Barça défie la Juventus et Neymar claque un doublé phénoménal mais ne pipe mot de l'affaire en cours.  

Dans la foulée, Gerard Piqué tweete une photo de lui avec son coéquipier et un commentaire simple : "Se queda" ("Il reste"). Deux mots qui mettent un coup de booster à l'affaire et relance l'incertitude concernant ce dossier. Le président du FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu, assurait quant à lui que Neymar n'était pas sur le marché. Sauf qu'une clause libératoire payée ne donne pas le choix aux Catalans. Si le joueur veut partir et que le PSG paye, il n'y aurait aucun moyen légal de le retenir. 

De fait le nœud du problème est le paiement de la clause. En coulisses, les dirigeants du PSG - Antero Henrique le directeur sportif et Nasser Al-Khelaifi le président - passent un temps fou à essayer de ficeler un montage financier solide, légal et le plus profitable possible. Car engager Neymar à Paris pour 5 ans coûterait près de 600 millions au total au PSG (transfert, primes, salaire ajoutés à cela les impôts et les charges). Une somme colossale qui pourrait plomber les prochains mercatos du club et réduire sa compétitivité. L'effet inverse de celui que devrait avoir l'arrivée du Brésilien. 

Une opération délicate menée avec doigté par le PSG

D'ailleurs, c'est ce point précis qui inquiétait à ce moment-là le clan du joueur, qui voulait l'assurance que Paris ne subirait pas les foudres de l'UEFA en cas de réussite de l'opération. Pour ce faire, Paris travaille avec Pini Zahavi, un ancien agent de joueur israélien, habitué à monter des transferts compliqués et d'en diminuer le coût grâce à des montages financier complexes. Surnommé "Mister fix-it" ("Monsieur réparation"), il aura été la clé de la finalisation de la venue de Neymar au PSG (si elle se fait).

De son côté, Neymar brille sur le terrain et joue à cache-cache avec les médias. Après la tournée du Barça au États-Unis, il file en Chine pour une tournée promotionnelle. Icône publicitaire, c'est aussi pour cela que le PSG veut le recruter. Malgré une activité incessante sur les réseaux sociaux, pas un mot concernant sa situation. Il pose avec Tiger Woods à Miami, avec Pogba également après un match, et la situation devient frustrante. Ses coéquipiers lui auraient demandé de se prononcer vite et de mettre fin à l'attente. Dans l'ombre c'est son père, Neymar Sr. qui gère l'opération et les discussions avec les clubs. 

Le PSG a de son côté ficelé le montage financier et pourrait s'en tirer avec zéro euro à sortir de ses comptes propres grâce à un savant système imaginé par Al-Khelaifi et Zahavi. Neymar lui a pris l'avion mardi 1er août depuis Dubaï en direction de... Barcelone. Est-ce un signe d'un revirement de dernière minute ? Car une rumeur annonçait une escale à Doha pour passer une visite médicale. Il n'en sera rien. 

Toujours salarié du Barça, l'Auriverde a honoré la convocation de son employeur ce mercredi 2 août à 9h au centre d'entraînement. Moins d'une heure plus tard, l'AFP publiait que Neymar avait annoncé son départ à ses coéquipiers, avant de quitter le centre Joan Gamper. Désormais, c'est du côté de Paris que l'on attend le prodige de 25 ans. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mercato Neymar Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants