1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Mercato : le PSG souhaiterait Lacazette ou Fekir
2 min de lecture

Mercato : le PSG souhaiterait Lacazette ou Fekir

Le quotidien "L'Équipe" fait mercredi 6 mai sa une sur l'intérêt prononcé du club parisien envers les deux éléments offensifs lyonnais.

Nabil Fekir et Alexandre Lacazette en décembre 2014
Nabil Fekir et Alexandre Lacazette en décembre 2014
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Le choix peut sembler surprenant. Alors que se déroule mercredi 6 mai (20h45) la deuxième demi-finale aller de la Ligue des champions 2014-12015, une affiche très attendue entre le FC Barcelone et le Bayern Munich, L'Équipe consacre son titre principal à "La réplique du PSG, Lacazette ou Fekir". En sous-titre, le quotidien sportif français de référence explique que "le PSG répond sur le marché des transferts" aux attaques de Jean-Michel Aulas. Le club de la capitale "veut attirer l'un des deux internationaux lyonnais" durant le prochain mercato estival, est-il assuré.

Pogba resterait la priorité du PSG

Dans le détail, en page deux (le match Barça-Bayern est traité en pages six et sept), L'Équipe explique que si le milieu international de la Juventus Turin Paul Pogba est toujours la priorité du champion de France pour se renforcer à l'inter-saison, celui-ci est également à la recherche d'un attaquant capable d'évoluer sur un côté. Ce pourrait être l'une des deux révélations lyonnaises de la saison.

Actuel meilleur buteur de Ligue 1 avec 27 réalisations contre 20 pour le Marseillais André-Pierre Gignac et 17 pour Zlatan Ibrahimovic, Alexandre Lacazette est sous contrat avec l'Olympique Lyonnais jusqu'en 2018, avec un salaire estimé à 200.000 euros brut par mois, autant que le remplaçant parisien Lucas Digne. Quant à Nabil Fekir (12 buts, 9 passes décisives), il émargerait à 50.000 euros mensuels, avec un contrat courant jusqu'en 2019.

Deux obstacles de taille

Reste que pour s'offrir l'un des deux joyaux de l'OL, Paris devra faire face à deux obstacles de taille : les contraintes liées au fair-play financier européen, qui le limitent à une enveloppe de 55 millions d'euros pour le prochain mercato, avant d'éventuelles ventes ; Jean-Michel Aulas, qu'il faudra convaincre de renforcer un concurrent direct, alors que Lyon s'apprête à retrouver la Ligue des champions à quelques mois de l'inauguration de son nouveau stade.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/