1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Marseille-Lyon : défaite interdite pour l'OM
2 min de lecture

Marseille-Lyon : défaite interdite pour l'OM

PRÉSENTATION - L'Olympique de Marseille reçoit l'Olympique Lyonnais, dimanche (21 heures) en clôture de la 29e journée de L1.

André Ayew, sous les couleurs de l'Olympique de Marseille, face à Reims
André Ayew, sous les couleurs de l'Olympique de Marseille, face à Reims
Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon

S'ils veulent garder de grands espoirs pour le titre, l'Olympique de Marseille ferait bien de ne pas perdre ce dimanche 15 mars (21 heures) face à l'Olympique Lyonnais, leader du championnat. Une défaite serait en effet très préjudiciable puisque la première place s'envolerait à sept points et le groupe marseillais serait forcé de regarder vers le bas du classement étant donné que Monaco, vainqueur de Bastia (3-0) vendredi soir, est revenu à trois longueurs du podium.

Une situation parfaitement résumée par le gardien et capitaine phocéen Steve Mandanda. "Il ne faut surtout pas perdre, parce qu'on serait bien distancés et ce serait un peu compliqué après de revenir. Si on pouvait avoir la bonne idée de gagner, ça nous permettrait de croire encore jusqu'au bout à ce titre", a-t-il expliqué au micro de RTL.

Marseille en autogestion

Les Marseillais vont donc devoir prouver que le carton de la semaine dernière contre Toulouse n'est pas un cache misère. Car sur les neuf derniers matches, l'OM n'a pris que douze points. Un rythme bien insuffisant pour un prétendant au titre. Plus embêtant encore, les hommes de Marcelo Bielsa n'ont pas battu cette saison de concurrent direct. Lors de "l'Olympico" de la phase aller, Lyon s'était ainsi imposé 1-0 à Gerland.

Pour repartir sur de meilleures bases, Marcelo Bielsa a modifié son management depuis quelques jours. Voyant que ses méthodes éprouvantes physiquement et mentalement pour les joueurs semblent ne plus donner satisfaction, le technicien argentin a décidé de revoir son approche : "Nous sommes à une étape où l'autogestion du groupe est la priorité. Ce qui prédomine, c'est l'initiative générée par les joueurs. Pour moi, c'est un signe de maturité et de développement. Quand un groupe n'a pas besoin de recevoir d'ordres pour accomplir ce qu'il faut, l'intervention de l'entraîneur n'est pas nécessaire".

À lire aussi

Pour Marseille, la victoire passera sans doute par une bonne prestation de sa défense, bien trop malmenée ces derniers temps. Sur les cinq dernières sorties, neuf buts ont été encaissés. Et face à la paire d'attaquants lyonnais Lacazette-Fékir, qui a marqué 34 buts à elle seule, de telles largesses risquent de se payer cher.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/