1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Marseille-Lille, PSG-Montpellier, Bordeaux-Lyon : trois "finales" pour un titre honorifique
3 min de lecture

Marseille-Lille, PSG-Montpellier, Bordeaux-Lyon : trois "finales" pour un titre honorifique

PRÉSENTATION - Qui sera sacré champion d'automne de Ligue 1 à l'issue de la 19e journée de la saison 2014-2015, la dernière de l'année civile ? Marseille, Paris et Lyon se tiennent en deux points avant cet excitant final.

André-Pierre Gignac, Alexandre Lacazette et Zlatan Ibrahimovic, les buteurs de l'OM, de l'OL et du PSG
André-Pierre Gignac, Alexandre Lacazette et Zlatan Ibrahimovic, les buteurs de l'OM, de l'OL et du PSG
Crédit : AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Près de quatre mois et demi après son lancement (le 8 août), la première moitié de la saison 2014-2015 de Ligue 1 va livre son verdict ce week-end. Après la victoire de Lens face à Nice en ouverture de la 19e journée, les amateurs du plus suivi des feuilletons sportifs français connaîtront alors l'identité du champion d'automne, titre purement honorifique mais toujours bon à prendre pour la confiance, les supporters et le message envoyé aux adversaires.

Ces deux dernières saisons, le Paris Saint-Germain avait viré en tête à mi-parcours avant d'être sacré champion de France au mois de mai suivant. Monaco, son dauphin l'an passé, s'étant fait déplumé de ses stars James Rodriguez et Radamel Falcao durant l'été, le club de la capitale semblait n'avoir aucun rival pour les six derniers mois de 2014. C'était sans compter sur un OM revigoré par Marcelo Bielsa et un OL boosté par Alexandre Lacazette. Résultat : après 18 journées, Paris n'est que 2e, à un point du leader marseillais et une longueur devant Lyon.

Marseille a les cartes en main au Vélodrome

En tête de la Ligue 1 depuis le 20 septembre (6e journée), Marseille peut se reposer sur un matelas de confiance assez confortable, à défaut d'avoir une large avance comptable. La 4e défaite de la saison concédée à Monaco (1-0), dimanche dernier, n'est pas de nature à remettre en cause la dynamique enclenchée avec l'arrivée de Marcelo Bielsa.

Un petit succès le 21 décembre (14h) face à Lille au Vélodrome suffira pour lui assurer la 1re place à l'issue des matches allers. Et il ne faut pas oublier que l'OM reste sur huit succès de suite à domicile, où les supporters n'ont assisté qu'à un revers. C'était lors de la 2e journée contre Montpellier (2-0), il y a quatre mois. L'incapacité des Marseillais à prendre la mesure des cadors de L1 pose toutefois question. Défaits par le PSG, Lyon et Monaco, ils devront se méfier de Lille, même si le Losc navigue dans la 2e partie de tableau (12e).  

Paris plus aussi dominateur

À écouter aussi

Poussif au démarrage mais invincible malgré un Zlatan Ibrahimovic éloigné des terrains durant de longues semaines au début de l'automne, le Paris Saint-Germain est brutalement retombé sur cette en quatre jours, à la mi-décembre : battu à Barcelone en Ligue des champions, le double champion de France en titre s'est encore incliné à Guingamp quatre jours plus tard en Ligue 1

Ces deux défaites coup sur coup ont remis en évidence les difficultés de ce Paris version 2014-2015, moins efficace devant le but, moins dominateur au milieu, beaucoup plus friable en défense. Déjà critiqué la saison passée après l'élimination en quarts de finale de Ligue des champions à Chelsea (que le club parisien retrouvera en 2015 en 8es), puis après une série de matches nuls en août et septembre, l'entraîneur Laurent Blanc s'est à nouveau retrouvé au centres des interrogations.

La qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue obtenue cette semaine à Ajaccio, club de Ligue 2, malgré l'ouverture du score des Corses a en partie éteint l'incendie. Paris doit désormais enchaîner face à Montpellier (9e) en Ligue 1, samedi à 17h. Pour son statut. Pour repartir de l'avant. Pour l'avenir, à court ou moyen terme, de son entraîneur.

Lyon n'a perdu qu'une fois depuis fin août

Et si l'OL coiffait Marseille et Paris sur le poteau ? Les Lyonnais, qui jouent à Bordeaux dimanche (21h), n'ont pas leurs destins en mains : ils devront compter sur des circonstances très favorables pour prendre la 1re place (un succès en Gironde combiné à un revers de l'OM et un faux-pas de Paris). Mais ils ne se sont inclinés qu'une fois depuis le 31 août (à Saint-Étienne) et peuvent compter sur un Alexandre Lacazette dans la forme de sa vie (15 buts en L1). 
   
Deuxième meilleure attaque du championnat derrière l'OM, Lyon profite à plein d'un calendrier totalement dégagé par sa sortie de route précoce en Coupe  d'Europe. Obligé de se délester de la plupart de ses gros salaires pour combler ses pertes, le club de Jean-Michel Aulas a en toute tout misé sur son centre de formation. Et ça marche. Outre Lacazette, l'entraîneur Hubert Fournier, arrivé l'été dernier pour remplacer Rémi Garde, peut s'appuyer sur des pépites qui ont pour nom Fekir ou Benzia.

À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/