2 min de lecture Ligue 1 Uber Eats

Marseille : Benjamin Mendy "fait de la peine" à son entraîneur Michel

Le coach espagnol de l'OM n'a pas été tendre avec le latéral gauche en conférence de presse vendredi 18 décembre avant un déplacement à Bordeaux dimanche 20 décembre (21h).

Le Marseillais Benjamin Mendy contre Montpellier le 6 décembre 2015
Le Marseillais Benjamin Mendy contre Montpellier le 6 décembre 2015 Crédit : FRANCK PENNANT / AFP
Dorian Waymel et AFP

Du temps où il était encore joueur au Real Madrid, Michel organisait le jeu plus qu'il n'utilisait le tacle. Mais dans son rôle de coach à Marseille, l'Espagnol n'hésite pas à en glisser quelques-uns auprès de ses joueurs. L'ancien technicien de l'Olympiakos avait déjà tancé certains, qui "choisissaient leurs matches". Cette fois, Michel a sévèrement recadré Benjamin Mendy en conférence de presse vendredi 18 décembre avant Bordeaux-OM dimanche 20 décembre (21h) pour la 19e journée de Ligue 1. 

"S'il savait tous les dégâts qu'il cause à l'équipe et plus encore à lui même, cela me fait de la peine pour lui". Pour l'Espagnol, Mendy "a d'immense qualités, mais s'il ne les met pas en oeuvre, un autre va arriver avec moins de qualités mais plus de travail et lui prendre sa place. Mais comment lui faire comprendre?" Mendy, âgé de 21 ans, est "comme un enfant, a ajouté Michel, même s'il a l'air d'un homme, je ne sais pas ce qui lui passe par la tête. Mais la solution est en lui".

Il n'est pas capable de se concentrer sur une vidéo de 7 minutes

Michel, entraîneur de l'OM
Partager la citation

Après un bon début de saison, dans la lignée de l'exercice précédent, l'international Espoirs est devenu très irrégulier. Il a notamment coûté un but contre Groningue (victoire 2-1) sur un dégagement hasardeux et un penalty contre le Gazélec Ajaccio (1-1) sur une situation pourtant peu périlleuse. L'arrière gauche n'est "pas capable de se concentrer sur une vidéo de sept minutes, mais il n'est pas le seul", a relaté Michel. "Aujourd'hui il était le premier sur le terrain d'entraînement, pour la première fois, c'était une joie".

Michy Batshuayi aussi...

Ses retards "lui coûtent de l'argent (en amendes, ndlr), ça fatigue, et ça me donne des cheveux blancs. Mais il nous répond toujours qu'il va changer... Et il est très ami avec Michy", a lâché Michel dans un sourire, sous-entendant que l'attaquant belge n'exploitait pas non plus toutes ses qualités non plus. Mendy "devrait être un latéral extraordinaire, mais tant qu'il ne mettra pas en phase ses qualités techniques avec sa tête..." Réponse du latéral, principal visé ? "Il a raison, il me dit la même chose en face. J'ai perdu du temps, mais en 2016 ça va cartonner." Il sera intéressant de surveiller cela dès le déplacement à Bordeaux pour déjà bien terminer 2015.

À lire aussi
L'attaquant argentin Mauro Icardi, face à Reims, le 27 septembre 2020 Ligue 1 Uber Eats
Ligue 1 : le PSG assure à Reims grâce à Icardi

Dans cette même conférence de presse, Michel a aussi évoqué le cas d'Abou Diaby. Recruté libre cet été à Arsenal, le fragile milieu de terrain international français n'a pas encore disputé la moindre rencontre sous le maillot de l'OM. Son entraîneur espère pouvoir compter sur lui en 2016 : "Diaby va mieux, s'il continue à progresser comme il le fait ces derniers temps, à la reprise nous compterons un joueur de plus. Ce n'est pas encore définitif, a tempéré le technicien espagnol, il a un travail spécifique pour les fêtes, il va moins se reposer que d'autres." Blessé à répétition, Diaby n'a plus joué depuis le 23 septembre 2014.

L1-19e journée : programme et classement

Vendredi 18 décembre 
(20h30) Nice - Montpellier  
   
Samedi 19 décembre 
(17h) Caen - Paris SG 
(20h) Bastia - Reims 
Toulouse - Lille 
Guingamp - Rennes 
Lorient - Nantes 
Troyes - Monaco  
 
Dimanche 20 décembre 
(14h) Saint-Etienne - Angers 
(17h) Gazélec-Ajaccio - Lyon 
(21h) Bordeaux - Marseille 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Uber Eats Olympique de Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants