3 min de lecture Ligue des champions

Manchester City-Monaco : au terme d'un match fou, l'ASM s'incline

REPLAY - COMPTE-RENDU - Malgré une balle de 3 buts à 1, l'AS Monaco n'a pas réussi à conserver son avantage et s'est inclinée en 8e de finale aller de la Ligue des champions, mardi 21 février.

foot Soir de Ligue des Champions Éric Silvestro & Sylvain Charley iTunes RSS
>
Soir de Ligue des Champions du 21 février 2017 Crédit Média : Sylvain Charley,Bertrand Latour | Durée : | Date : La page de l'émission
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Quel match ! Réputées très offensives, les deux équipes n'ont pas failli à leur réputation. Manchester City et l'AS Monaco ont offert un festival de buts pour ce huitième de finale aller, à l'Etihad Stadium. Malgré 20 premières minutes plutôt poussives, Anglais et Monégasques se lâchent, se rendant coup pour coup pendant le reste de la rencontre. Résultat : huit buts inscrits. Menés deux fois au score, les Citizens ont renversé la tendance en fin de match pour remporter une rencontre précieuse dans cette compétition reine (5-3).

Le déclic est venu des rangs anglais. Raheem Sterling, la pépite anglaise de 22 ans, débloque la situation en inscrivant le premier but de la rencontre après un centre de Leroy Sané (1-0, 26e). La réponse monégasque est quasi immédiate, par le biais de son capitaine Radamel Falcao. Cinq minutes plus tard, l'avant-centre colombien, à la réception d'un centre de Fabinho, relance les siens d'une tête plongeante (1-1, 31e). Une bonne dynamique confirmée dans la foulée par Kylian Mbappé juste avant la mi-temps. Le prometteur attaquant monégasque, qui a par ailleurs inscrit son premier but sur la scène européenne, se distingue en prenant de vitesse Nicolas Otamendi avant de tromper Willy Caballero d'une splendide frappe du droit à l'entrée de la surface (1-2, 40e).

Falcao séduit mais loupe le coche

Dominateurs, les Monégasques font le jeu et profitent des largesses défensives de leurs adversaires du soir. Sur un centre de Benjamin Mendy, Radamel Falcao est bousculé dans la surface. L'arbitre de surface, très souvent critiqué, a pris ses responsabilités. Penalty. Malgré une occasion indéniable de prendre sérieusement les commandes de la rencontre, le capitaine monégasque ne transforme pas (48e).

Un échec aux conséquences peut-être lourdes lorsque l'on regarde la suite de la rencontre. Peu avant l'heure de jeu, Sergio Agüero, qui aurait également pu bénéficier d'un penalty en première période, profite d'une grossière faute de main de Danijel Subasic pour recoller au score (2-2, 58e). Un score nul de courte durée puisque l'inévitable Radamel Falcao, plus inspiré que sur son face à face contre le portier anglais, s'est magnifiquement distingué d'un lob splendide (2-3, 61e) qui reflète notamment une prestation des plus abouties.

Onze minutes fatales

À lire aussi
Léo Dubois (à droite) et les Lyonnais aux anges après le penalty de Memphis Depay le 7 août 2020 à Turin Ligue des champions
Ligue des champions : l'OL s'offre le droit de défier Manchester City en quart

Très en jambes, les joueurs de Leonardo Jardim régalent en terrain adverse. Mais malheureusement pour eux, les Citizens n'entendent pas en rester là. En onze minutes, les hommes de Pep Guardiola vont inscrire non pas un, ni deux mais trois buts pour renverser la tendance. Sur un corner de David Silva, Sergio Agüero profite des errances défensives adverses pour inscrire un doublé (3-3, 71e). 

Un but véritablement libérateur pour le club anglais. Six minutes plus tard, sur un nouveau corner, le défenseur John Stones, en grande difficulté tout au long de la rencontre, surgit au second poteau (4-3, 77e). Manchester City reprend alors l'avantage pour ne plus le lâcher. Pire pour les Monégasques, Leroy Sané y va également de son but et alourdit une nouvelle fois le score cinq minutes plus tard (5-3, 82e). L'ASM n'aura pas su tenir le rythme pendant 90 minutes et a finalement craqué en fin de match pour s'incliner de deux buts d'écart. Mais avec trois buts inscrits à l'extérieur, les hommes de Leonardo Jardim peuvent continuer à rêver. Le match retour aura lieu à Louis-II, le 15 mars prochain.

Dans l'autre rencontre de la soirée, le spectacle était également au rendez-vous. L'Atlético de Madrid, finaliste de l'édition 2016, a pris une option pour les quarts de finale de la Ligue des champions en allant s'imposer sur la pelouse de Leverkusen (4-2) lors du match aller. Dans un match à rebondissements, les attaquants français Antoine Griezmann et Kevin Gameiro se sont illustrés en marquant un but chacun.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Manchester City AS Monaco
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants