2 min de lecture Ligue des champions

Lyon-Valence : Aulas dénonce un manque de fair-play et défend Fournier

RÉACTION / REPLAY - Le président de l'OL estime que son équipe a été lésée sur le but de la victoire signé Feghouli pour Valence à la 42e minute mardi 29 septembre.

>
Lyon-Valence : Aulas défend Fournier Crédit Image : AFP/P.Desmazes | Crédit Média : Willy Maisonnasse | Durée : | Date :
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et Willy Maisonnasse

Trois semaines un match nul sur la pelouse des Belges de La Gantoise (1-1), Lyon a été battu à domicile par les Espagnols de Valence (1-0) lors de son deuxième match de Ligue des champions cette saison. Résultat, avant une double confrontation avec le Zenit Saint-Pétersbourg, l'OL occupe la 3e place du groupe H avec 1 point.

Le but de la victoire a été inscrit par l'ancien pensionnaire de Ligue 1 (Grenoble) Sofiane Feghouli d'un tir passant juste en dessous de la barre transversale après un centre délivré de l'aile gauche par Pablo Piatti (42e). À l'origine de l'action, les Valencians avaient rapidement joué un coup franc à hauteur de la ligne médiane pendant que les Lyonnais contestaient auprès de l'arbitre et que le remplacement de Sergio Darder, blessé à un genou, par Jordan Ferri  tardait à être opéré.

Mon petit doigt me dit que nous allons rebondir

Jean-Michel Aulas
Partager la citation

À l'issue de la rencontre, Jean-Michel Aulas a souligné ce fait de jeu. "Nous perdons sur une erreur, déjà, de fair-play, car jouer un coup franc sur un changement alors que nous perdions un joueur blessé, ce n'est pas fair-play", a estimé le président lyonnais, reconnaissant en même temps "une erreur de jeunesse". "Cela va rentrer", a-t-il poursuivi, tout en se voulant optimiste. "Ce n'est pas un bon résultat mais le contenu laisse augurer des choses très positives (...) Pour l'instant, nous sommes mal partis mais mon petit doigt me dit que nous allons rebondir".  

"JMA" a ensuite défendu son entraîneur Hubert Fournier devant la presse. "Il est en difficulté à vos yeux, il ne l'est pas à mes yeux. Comme c'est moi qui décide, bon... Je pense qu'il va falloir admettre que les choses vont s'arranger et que ça va bien se passer. C'est le même entraîneur que l'année dernière, qui a fait 2e du championnat (...) Bon, c'est vrai qu'on a des joueurs qui ne sont pas encore complètement intégrés, mais on en a recruté six, il y en a quatre de blessés, donc avouez simplement qu'il y a un manque de réussite qui fait que ça tarde ou que c'est un petit peu plus long, mais ça va venir".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Olympique Lyonnais Valence
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants