2 min de lecture Europa League

Lyon-Besiktas : incidents entre supporters, la pelouse du stade envahie

DIAPORAMA - Des affrontements ont eu lieu entre la police et des fans stambouliotes, faisant des blessés et des dégâts matériels.

Des échauffourées entre forces de l'ordre et supporters du Besiktas, à Lyon le 13 avril 2017 Crédits : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Date : 13/04/2017
4 >
Des échauffourées entre forces de l'ordre et supporters du Besiktas, à Lyon le 13 avril 2017 Crédits : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Date : 13/04/2017
Un supporter blessé avant le match Lyon-Besiktas Crédits : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Date : 13/04/2017
Les forces de l'ordre escortant un steward blessé avant Lyon-Besiktas Crédits : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Date : 13/04/2017
Un important dispositif de sécurité était déployé à Lyon Crédits : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Date : 13/04/2017
1/1
Julien Absalon
Julien Absalon
et AFP

Le match était classé au niveau maximum de risque. Un important dispositif de sécurité avait été déployé à Lyon. Cela n'a pas empêché des incidents d'éclater. À l'approche du coup d'envoi du quart de finale aller de Ligue Europa entre l'Olympique Lyonnais et le Besiktas Istanbul, jeudi 13 avril, des échauffourées sont survenues entre des supporters turcs et les forces de l'ordre.

Les premiers incidents ont eu lieu vers 19 heures, soit deux heures avant le début de la rencontre (21h05). Selon les constations d'un photographe de l'AFP présent aux abords du Parc OL, stade accueillant la rencontre, un stadier a notamment été blessé et évacué par des agents de police. "Les supporters turcs ont chargé un stadier et l'on blessé", a-t-il précisé, tout en évoquant des jets de bombes lacrymogènes. Plusieurs mouvements de foule ont eu lieu, tandis que les CRS ont procédé à des charges à plusieurs reprises.

Des supporters forcés de fuir la tribune

D'autres accrocs se sont produits dans la boutique du stade, auparavant. Quelques fans turcs s'y étaient rendus pour acheter des billets, ce qui leur a été refusé car le match se joue à guichets fermés. En réaction, les individus en colère ont brisé deux portes vitrées et mis le magasin sens dessus dessous. La sécurité a pu disperser le groupe, mais aucune arrestation n'a eu lieu.

Vers 20h45, selon des journalistes présents à l'intérieur du stade, des supporters turcs ont lancé des pétards et autres projectiles sur des Lyonnais présents quelques rangs au-dessous. Au bout de quelques minutes, des supporters de l'Olympique Lyonnais ont fait le choix de fuir la tribune sud inférieure en envahissant la pelouse. Le coup d'envoi a dû être retardé.

À lire aussi
L'attaquant uruguayen du FC Copenhague Michael Santos (L) rivalise avec le défenseur français du Celtic Christopher Jullien (R) au cours de l'UEFA Europa League. Europa League
Ligue Europa : des heurts éclatent entre des joueurs de Copenhague et des policiers

Un millier d'agents stadiers assuraient la sécurité de ce match qui était un défi majeur de maintien de l'ordre public pour les autorités. Plusieurs facteurs justifiaient la classification de la rencontre au plus haut niveau de risque : la dangerosité notoire de hooligans stambouliotes, l'attaque aux explosifs survenue mardi contre le bus du Borussia Dortmund et enfin le contexte géopolitique tendu lié à la tenue imminente d'un référendum en Turquie censé renforcer les pouvoirs du président Erdogan.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Europa League Faits divers Olympique Lyonnais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants