4 min de lecture Football

Luca, Enzo et Théo Zidane, les trois frères qui font espérer la France

Mis sur le devant de la scène avec l'équipe de France des moins de 17 ans, Luca Zidane réveille l'espoir de voir un jour le nom du célèbre numéro 10 de nouveau adossé au maillot bleu.

Luca Zidane sous les couleurs de l'équipe de France des moins de 17 ans, en mai 2015
Luca Zidane sous les couleurs de l'équipe de France des moins de 17 ans, en mai 2015 Crédit : AFP
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

1998. La date n'est pas anodine pour les Français qui se remémorent immédiatement le titre de champion du monde des Bleus. Une année également associée à Zinédine Zidane, considéré par beaucoup comme le meilleur joueur de l'Histoire du ballon rond tricolore. Il y a 17 ans, lors de l'année où son père décora la France de sa seule étoile, Luca Zidane, le cadet de l'ancien numéro 10, voyait le jour. En 2015, le jeune gardien fait parler de lui grâce à sa belle performance en demi-finale de l'Euro U17. Grâce à ses arrêts lors de la séance de tirs au but, l'équipe de France des moins de 17 ans s'est hissée en finale de la compétition où elle affrontera l'Allemagne. 

Luca Zidane, qui évolue avec la Cantera (l'équipe jeune) du Real Madrid, présente une particularité qui le différencie de son illustre paternel : il est gardien de but. Un poste qui lui confère un avantage particulier par rapport à ses frères puisqu'il sera de fait difficilement comparable avec le dernier Ballon d'Or français. À ce poste distinctif, le jeune homme fait des merveilles et est considéré comme très prometteur par le board de la Maison Blanche qui lui a même récemment offert le privilège de servir de "sparring-partner" à Cristiano Ronaldo. Son sélectionneur, Jean-Claude Giuntini, partage l'avis de ses homologues espagnols. "Luca présente les conditions d'un gardien de niveau international, après il faudra suivre son évolution, sa capacité à se remettre en question", déclarait-il ainsi sur RTL à l'issue de la qualification de son équipe, mardi. 

Un avenir prometteur s'annonce donc pour le natif de Marseille à qui il reste encore une très longue route pour atteindre les sommets. Avec le Real Madrid, Luca Zidane figure dans les petits papiers du futur, mais évolue pour le moment avec la Juvenil B, et n'a donc pas connu les joies de la "Youth League", la Ligue des champions pour les jeunes. 

Enzo, l'espoir a déjà vieilli

À lire aussi
Des supporters de l'Algérie, le 19 juillet 2019 à Paris CAN
CAN 2019 : la liesse des supporters de l'Algérie, après sa victoire face au Sénégal

Le 11 mars dernier, un attroupement peu commun de journalistes et de fans était recensé au Stade Charléty de Paris (qui n'a pas vraiment pour habitude de remplir ses tribunes). La raison ? Deux Zidane étaient de sortie. Le plus célèbre, dans les tribunes, venait assister à un match de "Youth League" entre le PSG et le Real Madrid où évoluait son fils Enzo. Annoncé depuis bien longtemps comme le successeur de son père, l'aîné de la fratrie "Zizou" l'avait emporté 1-0 avec son club, avant de repartir dans un certain anonymat qui commence malgré lui à s'effriter dans l'Hexagone. Mis en lumière par ses sélections en U19 avec les Bleus, Enzo Fernandez, comme il est appelé en Espagne, subit une médiatisation à laquelle il ne pourra échapper

Si sa gestuelle n'est pas sans rappeler celle de son père,Enzo Zidane est encore loin de pouvoir prétendre à une quelconque succession. Il semblerait pourtant qu'il en ait les moyens. Puisque son nom ne saurait suffire, le jeune bordelais de naissance fait preuve de belles aptitudes et évolue depuis cette saison avec la Castilla, l'équipe réserve du club de la capitale espagnole. En novembre dernier, il entrait pour la première fois sous les directives de son père. 

Des prestations convaincantes le maintiennent parmi les espoirs du Real Madrid qui continue de croire en lui. L'essentiel est qu'il se concentre également sur la fin de sa formation dans un contexte peu évident. Naturellement attendu, Enzo Zidane est annoncé depuis son adolescence, ce qui a pour conséquence de rallonger le temps dans les esprits. À 20 ans, il est déjà presque certain qu'il ne sera pas le crack que fut son père. À chacun sa route, à chacun son destin. Celui d'Enzo pourrait tout de même passer par l'équipe première du club le plus titré en Europe, puisqu'il a déjà été appelé, avec Mourinho ou Ancelotti, pour s'entraîner avec les grands. 

Théo, et rebelote

La précocité est un concept qui n'a presque aucune limite en matière de football. Les recruteurs s'intéressent à des joueurs qui n'ont pas encore joué sur un grand terrain, et les esprits s'enflamment lorsqu'un adolescent pré-pubère démontre d'indéniables qualités. C’est a fortiori le cas de Théo Zidane, le dernier des trois frères du même nom, qui comme ses aînés n'a pas besoin de tripoter un ballon pour attirer les caméras. Sauf que, comme ses frères, le garçon de 12 ans tripote le ballon. Et plutôt bien. En mars dernier, les regards se sont une nouvelle fois tournés vers la fratrie, après un but spectaculaire qui fait inévitablement remonter quelques réminiscences. 

>
le superbe but de Théo Zidane (12 ans), fils de Zinédine Durée : |

Deux joueurs de champ et un gardien de but, l'avenir footballistique de la famille Zidane ne se décline pas qu'en souvenirs. Zinédine, qui reste prudent quant aux éventuelles futures carrières de ses enfants, a laissé un héritage évident qui pourrait faire le bonheur de l'équipe de France. Alors que les deux plus grands ont déjà porté le maillot bleu, le troisième semble marcher dans les pas tracés par la génétique. Hypothèse cocasse, les trois frères âgés de 20, 17 et 12 ans, pourraient un jour se retrouver avec l'écusson du coq sur la poitrine (ils auront 27, 24 et 19 ans lors du Mondial 2022), sous le regard bienveillant d'une étoile inscrite au patrimoine familial. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Équipe de France de football Zinédine Zidane
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778420328
Luca, Enzo et Théo Zidane, les trois frères qui font espérer la France
Luca, Enzo et Théo Zidane, les trois frères qui font espérer la France
Mis sur le devant de la scène avec l'équipe de France des moins de 17 ans, Luca Zidane réveille l'espoir de voir un jour le nom du célèbre numéro 10 de nouveau adossé au maillot bleu.
https://www.rtl.fr/sport/football/luca-enzo-et-theo-zidane-les-trois-freres-qui-font-esperer-la-france-7778420328
2015-05-20 15:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/v3Lo1wUXRixoSEf6x7tNKA/330v220-2/online/image/2015/0520/7778420859_luca-zidane-sous-les-couleurs-de-l-equipe-de-france-des-moins-de-17-ans-en-mai-2015.jpg