3 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Lizarazu a aimé le duo "Benzema-Giroud" mais prévient les Bleus

DÉCRYPTAGE - Avec trois buts et trois passes décisives, le duo Benzema-Giroud a plu à Bixente Lizarazu qui rappelle que c'est un autre combat qui attend les Bleus au Brésil.

Karim Benzema, Olivier Giroud et Blaise Matuidi lors du match face à la Jamaïque, le 8 juin 2014
Karim Benzema, Olivier Giroud et Blaise Matuidi lors du match face à la Jamaïque, le 8 juin 2014 Crédit : AFP/P.Huguen
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Les trois doublés (Benzema, Matuidi, Griezmann) et les réalisations d'Olivier Giroud et de Yohan Cabaye face à la Jamaïque ont mis un point final à la préparation des Bleus pour le Mondial au Brésil qui débutera pour eux dimanche prochain face au Honduras (21h00, heure française). 

Avant de s'envoler pour le pays du football, les hommes de Didier Deschamps auront donc signé un match nul face au Paraguay et deux belles victoires contre la Norvège et la Jamaïque. Même si le dernier résultat historique (8-0) est à relativiser en raison de la 52e place du classement Fifa occupée par l'adversaire, il est rassurant de se dire que, quelques jours plus tôt, l'île aux 2,7 millions d'habitants avait tenu en respect la Suisse, deuxième adversaire des Bleus au Brésil, pendant près de 85 minutes. 

L'association Giroud-Benzema a plu

Après le forfait de Franck Ribéry handicapé par une lombalgie chronique, la question de son remplacement sur le côté gauche brûlait les lèvres de tous les amateurs de football. Dans un schéma plus oublié qu'inédit, Didier Deschamps a donc décidé de titulariser Karim Benzema pour épauler Olivier Giroud à la pointe de l'attaque. 

À lire aussi
L'Arena Pantanal de Cuiaba, le 13 juin 2014 (archives). Mondial 2014 au Brésil
Brésil : "interventions d'urgence" sur l'un des stades du Mondial

Auteur de deux buts et deux passes décisives (dont une pour Giroud), le Madrilène a totalement convaincu. Mais au-delà de sa performance individuelle, Bixente Lizarazu souligne la complémentarité du duo qu'il forme avec l'attaquant d'Arsenal. Tant au sujet du système mis en place que sur la relation technique, le champion du monde 1998 a aimé les voir combiner sur le terrain

"La grande satisfaction du soir c'est l'animation offensive. On se posait des questions sur l'association Benzema-Giroud, ça a été une grande réussite. Ils ont marqué tous les deux, ils ont fait des passes décisives tous les deux et surtout ils ont bien joué ensemble". 

Matuidi et Cabaye ont trouvé leurs marques

La clé du système de Deschamps a toujours été ce milieu à trois mis en place le plus régulièrement depuis sa nomination au poste de sélectionneur de l'équipe de France. Avec les deux Parisiens Blaise Matuidi et Yohan Cabaye, les Bleus ont une assise défensive des plus solides. 

Double buteur dimanche à Lille, Matuidi a également montré toute l'étendue de ses progrès offensifs et a notamment permis à ses coéquipiers de faire le break très rapidement après l'ouverture du score de son coéquipier du Paris Saint-Germain

Le Honduras sera une autre affaire

Les matches de préparation, même s'ils ont été prévus en fonction des futurs adversaires lors de la compétition, ont surtout vocation à préparer physiquement les joueurs qui doivent être à 100% pour le début des hostilités. 

On va voir ce que cette équipe de France a vraiment dans le ventre

Partager la citation

Si la Jamaïque a fait pâle figure dimanche soir face à des Bleus éminemment supérieurs, les joueurs du Honduras, qui ont tenu en échec l'Angleterre de Wayne Rooney (0-0) alors qu'ils étaient réduits à 10, proposeront une opposition un peu plus corsée. Dans l'ensemble, toutes les équipes présentes à la Coupe du monde défendront autrement leurs peaux. 

"Il y aura des équipes qui seront très bien préparées, des équipes qui vont très bien défendre. Je pense notamment au Honduras et à l'Equateur. Forcément, on va vivre des moments plus compliqués, on va voir ce que cette équipe de France a vraiment dans le ventre", a ainsi prévenu l'ancien joueur du Bayern Munich. 

Partis pour le Brésil ce matin, les 23 joueurs de Didier Deschamps savent ce qui les attend et observeront le pays hôte ouvrir le bal jeudi soir prochain face à la Croatie avant de faire leur entrée dans la compétition à Porto Alegre. 

Retrouvez la chronique complète de Bixente Lizarazu

>
L'analyse de Bixente Lizarazu sur France-Jamaïque Crédit Média : Laurent Bazin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Équipe de France de football Karim Benzema
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772491371
Lizarazu a aimé le duo "Benzema-Giroud" mais prévient les Bleus
Lizarazu a aimé le duo "Benzema-Giroud" mais prévient les Bleus
DÉCRYPTAGE - Avec trois buts et trois passes décisives, le duo Benzema-Giroud a plu à Bixente Lizarazu qui rappelle que c'est un autre combat qui attend les Bleus au Brésil.
https://www.rtl.fr/sport/football/lizarazu-a-aime-le-duo-benzema-giroud-et-attend-de-voir-ce-que-l-equipe-a-dans-le-ventre-7772491371
2014-06-09 14:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0IKTLX8DUHPIYF-pECcKkA/330v220-2/online/image/2014/0609/7772492421_karim-benzema-olivier-giroud-et-blaise-matuidi-lors-du-match-face-a-la-jamaique-le-8-juin-2014.jpg