2 min de lecture Ligue 1

Lille : Galtier, Blanc, Villas-Boas... Qui pour succéder à Bielsa ?

ÉCLAIRAGE - Le quatuor qui a pris la succession de l'Argentin ne devrait pas terminer la saison dans le Nord.

Soir de Ligue 1
Laurent Blanc et Christophe Galtier en janvier 2015
Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP

Pour le site de la Ligue de football professionnel, il n'a toujours que le titre d'entraîneur adjoint, comme Diego Reyes, Pablo Quiroga et Diego Flores. Sur le banc du Losc, il est pourtant seul à gesticuler, donner ses consignes, depuis le samedi 25 novembre. Marcelo Bielsa écarté, les dirigeants de Lille ont confié les rênes de l'équipe première au Portugais Joao Sacramento, jusqu'alors inconnu au delà du domaine de Luchin, le centre d'entraînement des Dogues.

Sous la houlette de l'homme de 28 ans, Lille n'a rien pu faire à Montpellier (3-0), l'équipe qui a tenu tête au PSG (0-0), à Monaco (1-1), Lyon (0-0) et Marseille (1-1) cette saison. Mais ensuite, il y a eu cette victoire surprise sur la pelouse de l'OL (1-2), puis une confirmation contre Toulouse (1-0). Deux succès en trois matches alors que le bilan de Bielsa affiche trois victoires en 13 rencontres de championnat.

Si Sacramento et son quatuor devraient encore conduire les entraînements dans les jours prochains et se rendre au Parc des Princes défier Paris samedi 9 décembre (17h), le nouveau propriétaire Gérard Lopez serait bien à la recherche d'un nouvel entraîneur, qui pourrait être intronisé durant la trêve hivernale (21 décembre-5 janvier). Quatre noms reviennent avec insistance ces derniers jours : Christophe Galtier, Oscar Garcia, Laurent Blanc et André Villas-Boas.

Oui, c'est un projet qui peut m'intéresser

Christophe Galtier le 26 novembre
Partager la citation

Christophe Galtier, libre depuis son départ de Saint-Étienne en fin de saison dernière, ne s'en cache pas : "Oui, c'est un projet qui peut m'intéresser", a concédé le technicien de 51 ans le dimanche 26 novembre. "J'y ai joué trois ans (entre 1987 et 1990, ndlr), j'ai un attachement particulier pour ce club et pour cette région". Homme d'affaires hispano-luxembourgeois, Lopez pourrait lui préféré un autre ancien entraîneur des Verts, fraîchement démissionnaire, l'Espagnol Oscar Garcia (44 ans).

Les hypothèses Laurent Blanc et "AVB" semblent moins fondées. Après avoir tutoyé le très haut niveau avec les Bleus et le PSG, le premier prend le temps de la réflexion et s'imagine probablement sur le banc d'un club jouant les premiers rôles en Europe plutôt qu'à la tête d'un projet de reconstruction à moyen terme.

Le second (40 ans), Portugais comme Sacramento, possède un joli CV (FC Porto, Chelsea, Tottehnam notamment, est également libre depuis son éviction du Shanghai SIPG. Mais à l'image de sa participation au prochain Dakar en tant que pilote, sa priorité ne semble pas vraiment le football.

Limogé par Rennes début novembre, Christian Gourcuff ressemble à un autre profil crédible. Revoir Frédéric Antonetti (56 ans) ou René Girard (63 ans) dans le Nord, en revanche, relève de la fiction, de même qu'un retour d'Élie Baup (62 ans) sur un banc de Ligue 1, lui qui n'a plus entraîné depuis fin 2013 et une aventure d'un an et demi avec Marseille.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés