1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ligue des champions : pourquoi Valence n'est pas un mauvais tirage
3 min de lecture

Ligue des champions : pourquoi Valence n'est pas un mauvais tirage

DÉCRYPTAGE - L'AS Monaco affrontera Valence en barrages de Ligue des champions, un tirage de bon augure pour le football français en général.

Young Boys de Berne Monaco
Young Boys de Berne Monaco
Crédit : AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

L'AS Monaco attendait fébrilement de savoir le nom de son adversaire en barrages de Ligue des champions. Le dernier quart de finaliste de C1 a donc hérité du Valence CF, le club espagnol qui (re)monte. Finaliste de la compétition en 2000 et vainqueur de la Coupe de l'UEFA en 2004, le club entraîné par Nuno Espirito Santo a terminé troisième du dernier championnat d'Espagne et se montre ambitieux depuis l'arrivée du milliardaire Peter Lim à sa tête. Un joli morceau, un beau challenge pour les Monégasques, mais pas la plus mauvaise des nouvelles. 

Monaco pourra vite s'étalonner face à un adversaire qui lui ressemble quelque peu. Pari sur des jeunes talentueux, connexions portugaises grâce au super-agent Jorge Mendes et ambition sportive dévorante, c'est un tirage compliqué néanmoins pour l'ASM. Par contre pour le football français, le coup est quasiment gagnant-gagnant

Valence, un vrai gros morceau

Le 19 août prochain, l'AS Monaco ira faire connaissance avec l'antre du Valence CF, Mestalla. Un stade bouillant situé en plein centre-ville de la ville et qui gronde pour soutenir son équipe. Non content d'affronter une grosse cylindrée de la redoutable Liga, Monaco le fera dans un ambiance de feu. Pour passer en phase de poule, le club "Che" a renforcer une équipe qui faisait déjà trembler l'Espagne la saison passée, de sorte que chaque ligne est composée de joueurs référencés. Le champion du monde Mustafi et l'Argentin Otamendi en défense, Feghouli et Parejo au milieu, et une attaque de feu avec la pépite Alcacer, le magicien Piatti ou encore Rodrigo. Sans grosse star, cette équipe présente quand même de quoi faire trembler Monaco. 

L'entraîneur Nuno, révélation la saison dernière au plus haut niveau, a profité de l'arrivée de Peter Lim à la tête du club pour construire une équipe sacrément bien armée en joignant les moyens financiers du milliardaire Singapourien au carnet d'adresse de Jorge Mendes. Premier joueur que le désormais plus grand agent du monde a placé dans un club il y a 20 ans, celui-ci est resté très proche de son ami. Et lorsque Mendes est votre ami, certains transferts sont plus simples. Un point commun avec Monaco, qui travaille avec l'agent de Ronaldo via son encadrement portugais, notamment Luis Campos le directeur technique. 

Monaco pour faire remonter le foot français

À lire aussi

Alors l'AS Monaco va-t-elle passer les barrages et rejoindre la grande compétition ? Ce n'est pas impossible mais rien n'est moins sûr. Et dans ce cas l'ASM devra se contenter de la Ligue Europa. Et c'est là que la nouvelle devient bonne pour le football français. Au vu de l'effectif monégasque et avec la culture européenne du club, un long et beau parcours ne serait pas à exclure, et avec lui les fameux points UEFA qui permettent à la France de garder 3 places potentielles en Ligue des champions. En multipliant les bons parcours européens, le club du Rocher peut aussi prétendre à un statut de tête de série à terme, qui lui éviterait ce genre de tirage compliqué. 

Un bon parcours européen, couplé à celui du PSG et pourquoi pas de l'OM et de Lyon, pourrait faire avancer les choses et éviter au troisième de Ligue 1 de passer par deux tours préliminaires, dont aucun club n'est sorti pour le moment. Valence pourrait donc s'avérer un tirage bénéfique, en y réfléchissant un peu. Et une élimination de Monaco ferait alors aussi deux heureux : le Paris Saint-Germain et l'Olympique lyonnais. 

Plus d'argent pour l'OL et le PSG

Certes c'est un peu sournois et les deux concurrents des Monégasques n'y pensent peut-être même pas, mais s'il n'y a que deux clubs qualifiés, la répartition des droits télévisés serait à faire entre deux clubs et non trois pour la part fixe (il y a des bonus en fonction du parcours et des résultats). Ce serait donc une plus grosse recette pour le champion de France et son dauphin. Tout le monde croise bien entendu les doigts pour que Monaco réussisse ce qui serait un exploit, à savoir rejoindre la phase de poules de Ligue des champions en sortant Valence, mais une élimination ne serait donc pas catastrophique pour le football hexagonal. 

Si l'élimination de Lille face au FC Porto était un coup dur la saison passée, tant les Dogues n'étaient pas un gros espoir de parcours glorieux sur la scène continental, disposer d'un club comme l'ASM permet de garder de l'optimisme. Après tout, gagner la Ligue des champions étant quasiment impossible, au moins pour le moment, tenter de décrocher la Ligue Europa ne serait certainement pas inenvisageable. Réponse le 25 août après le match retour. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/