1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ligue des champions : Manchester United éliminé, le Real atomise Malmö 8-0
3 min de lecture

Ligue des champions : Manchester United éliminé, le Real atomise Malmö 8-0

COMPTE-RENDU - Après une soirée européenne ébouriffante, Manchester United a dit au revoir à la Ligue des champions. Manchester City, la Juve et l'Atletico seront bien au rendez-vous des huitièmes de finale.

000_DV2195878
000_DV2195878
Julien Quelen
Julien Quelen

Si les matches du Paris Saint-Germain et du Real Madrid, qui recevaient respectivement le Shakhtar Donetsk et Malmö, ne revêtaient aucun enjeu, les autres groupes du soir, eux, étaient encore des histoires inachevées. Manchester United, par exemple, jouait sa qualification en Allemagne tandis que la Juventus Turin et Manchester City se départageaient à distance pour la première place convoitée du groupe D. 

La rédaction vous recommande

United passe à la trappe, City s'offre la première place devant la Juve

Le match avec le plus d'enjeu était sans conteste celui qui opposait Manchester United à Wolfsburg. Les Red Devils, qui devaient absolument gagner pour s'assurer une qualification pour les huitièmes de finale, avait pourtant bien débuté grâce à l'ouverture du score d'Anthony Martial(1-0, 10e), auteur du second but de sa carrière dans la compétition. Mais trois minutes après le but du jeune français, Naldo, d'une superbe volée, a rapidement égalisé (1-1, 13e). Avant la demi-heure de jeu, Veirinha a crucifié les hommes de Louis van Gaal en inscrivant le second but (2-1, 29e). Finalement, malgré l'égalisation après un but contre son camp de Guilavogui, les Mancuniens payent la victoire du PSV face à Moscou et rejoignent la Ligue Europa.

Dans l'autre match qui opposait une équipe anglaise à une équipe allemande, Manchester City a redressé la barre. Tout comme leurs voisins, les Skyblues ont aussi ouvert le score grâce à David Silva avant de voir le même scénario se dessiner. Dans un timing relativement similaire, les joueurs de Manuel Pellegrini ont concédé deux buts de Korb (19) et Raffael (42e). Bien meilleurs en seconde période, emmenés par un Raheem Sterling des grands soirs, les vice-champions ont renversé la vapeur pour finalement s'imposer 4-2 (doublé de l'international anglais et une réalisation de Wilfried Bony) et s'emparer de la première place devant la Juventus Turin. La Vieille Dame, défaite à Séville (1-0), se contentera de la seconde place qualificative.

Ronaldo et Benzema stratosphériques, le Real historique

Même s'ils s'étaient adjugés la première place du groupe après leur victoire face au PSG, les Merengue du Real Madrid ont mis du cœur à l'ouvrage. Karim Benzema, auteur d'un triplé, a largement soigné ses statistiques en inscrivant ses 44, 45 et 46e buts en Ligue des champions pour désormais figurer à la 9e place des meilleurs buteurs de son histoire. L'actuel meilleur buteur, Cristiano Ronaldo, qui lui avait par ailleurs offert deux passes décisives, a quant à lui inscrit un quadruplé. Le Portugais, après un match fantastique, s'envole doncau classement des buteurs qu'il domine allègrement avec 89 réalisations. Pour l'anecdote, au milieu des buts des deux attaquants madrilènes, Kovacic a porté le score final à 8-0, égalant ainsi la plus large victoire de l'histoire de la Ligue des champions. 

L'Atletico, Benfica et le PSV passent aussi

À écouter aussi

Dans les autres matches, l'Atletico Madrid a surclassé Benfica au Portugal pour s'adjuger la première place du groupe C devant son adversaire du soir. Les hommes de Diego Simeone, vainqueurs grâce à des buts de Niguez et Vietto, réalisent un début de saison tonitruant avec en plus de la qualification européenne une seconde place en Liga, deux petits points derrière le monstrueux Barça. 

Dans le groupe de Manchester United, qui se consolera malgré tout avec la Ligue Europa, le PSV Eindhoven a tiré son épingle du jeu en s'imposant dans un scénario renversant face au CSK Moscou. À l'entame du dernier quart d'heure, les Russes avaient pourtant ouvert la marque sur une penalty litigieux avant que De Jong, deux minutes plus tard, n'égalise. À 5 minutes du terme, Pröpper a donné la victoire définitive au PSV, qualifiant ainsi les siens et éliminant par la même occasion l'équipe de son compatriote Louis van Gaal. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/