1 min de lecture Ligue des champions

Ligue des Champions : le PSG souffre mais retrouve les quarts 18 ans après

C'est une qualification acquise dans la douleur, mais c'est d'abord et surtout une qualification : 18 ans après, le PSG s'est à nouveau hissé en quarts de finale de la Ligue des Champions grâce à un match nul (1-1) contre Valence (1-1), mercredi, au Parc des Princes. A l'aller en Espagne, Paris s'était imposé 2-1. Le tirage au sort des quarts de finale aura lieu le 15 mars.

Mené 1-0, Paris a égalisé grâce à Lavezzi avant de tenir dans les dernières minutes
Mené 1-0, Paris a égalisé grâce à Lavezzi avant de tenir dans les dernières minutes Crédit : AFP/F.Fife
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Le Service des Sports

Premier quart dans l'épreuve reine depuis 1995
"Une équipe faite pour l'Europe", avait dit Leonardo samedi après Reims (0-1) samedi: les joueurs du PSG ont évité le ridicule à leur directeur sportif en écartant Valence mercredi (1-1, 2-1 à l'aller) pour se qualifier en quarts de finale de la Ligue des Champions. Le PSG décroche ainsi son premier quart dans l'épreuve reine depuis 1995. Une éternité ! A laquelle l'ère qatarie promettait de mettre fin. En se hissant dans le top 8 européen, le club de la capitale, leader de Ligue 1, atteint un premier objectif de taille.
  
Il faut dire que l'essentiel du travail avait été réalisé à l'aller, surtout en première période, avec un succès 2-1 à Mestalla, et les Français avaient dès lors 95% de chances de se qualifier. Un pourcentage qui chutait drastiquement lorsque Valence ouvrait le score au Parc des Princes (55ème), et remontait lorsque Lavezzi égalisait (66ème). Le PSG préservait ainsi son invincibilité à domicile sur la scène européenne, depuis novembre 2006 et désormais 23 matchs.
  
Thiago Silva très rassurant pour son retour
Ernesto Valverde avait insisté sur "l'organisation défensive" du PSG, sa grande force. L'entraîneur de Valence avait vu juste: ses joueurs se sont heurtés à un double rideau défensif très dense, avec un milieu très travailleur: Matuidi en référence, encore une fois omniprésent à la récupération, assisté de Thiago Motta pour son retour et Chantôme côté droit. Pastore à gauche, plus offensif, a fait dans l'intermittence mais s'est tout de même signalé par son travail défensif. Pas Beckham, laissé sur le banc et sur le bord du terrain pour s'échauffer. 
  
Paris n'aura pas vraiment été inquiété par les éléments offensifs adverses, les Soldado, Jonas et Feghouli. Soldado, meilleur buteur espagnol depuis la dernière saison, était totalement étouffé par un Thiago Silva très rassurant pour son retour après deux mois d'absence sur blessure. Les Espagnols ont dès lors tenté des frappes lointaines, toutes sans problème pour Sirigu (15ème, 45ème) ou non cadrées (33ème, 36ème). Mais l'intention était là. Et elle était récompensée par l'ouverture du score de Jonas décochant un tir puissant (55ème).
  
Bonne entrée de Gameiro, Beckham reste sur le banc
La défense, et la contre-attaque, telles étaient les armes du PSG au match aller. Mais au retour, ses offensives ont manqué de tranchant. Lavezzi, entreprenant en début de partie, s'est progressivement éteint, et Lucas a multiplié les mauvais choix, s'enferrant souvent dans des dribbles inutiles. Il fallut la rentrée de Gameiro, à la place de Thiago Motta (58ème), pour réinsuffler un peu de vie et de mouvement dans le jeu parisien.

Lui qui avait subi un camouflet en débutant sur le banc, alors qu'il est le seul pur avant-centre en l'absence d'Ibrahimovic (suspendu), s'est montré volontaire, et c'est sa percée plein axe qui débouchait sur l'égalisation de Lavezzi (66e). Ce dernier inscrivait ainsi son 5e but cette saison dans l'épreuve, et confirmait son efficacité retrouvée après un début de saison raté. Et suppléait avec bonheur "Zlatan" dans le rôle d'un finisseur qu'il n'est pourtant pas à l'origine. 

Réactions :


Blaise Matuidi (milieu de terrain du PSG) : "On est qualifiés, c'est beau. On s'est battus, c'est vraiment quelque chose de grand. Ce n'est pas fini, tout peut arriver. On est encore engagés sur 3 tableaux, et ça beaucoup ont tendance à l'oublier. On est là, on va continuer jusqu'au bout. C'est la force d'un club, d'une équipe, on a été tous solidaires, il faudra compter avec nous. Les autres équipes seront présentes aussi, il faudra être là. On a démontré qu'on peut peut aller le plus loin possible, en quart de finale tout est ouvert". 
  
Clément Chantôme (milieu de terrain du PSG) : "On aurait dû faire notre qualification à l'aller, c'était super dur contre Valence, on s'est accrochés, on s'est qualifiés, c'est important pour le groupe. Valence est venu pour gagner, on a souffert mais on s'est accrochés. Ces matches comme ça forgent le mental d'une équipe. Si on veut aller en finale, il ne reste que des grosses équipes à affronter. On a eu pas mal de pépins, on a été chercher la qualification avec le mental, on peut aller loin". 

Fiche technique :

A Paris (Parc des Princes): Paris SG (FRA) et Valence CF (ESP) 1 à 1 (0-0)
Paris SG qualifié pour les quarts de finale
(aller: 2-1 pour Paris) 
Spectateurs: 43.000
Arbitre: M. Mazic (SRB) 
Buts:
Paris SG: Lavezzi (66)
Valence CF: Jonas (55) 
Avertissements:
Paris SG: Lavezzi (67)
Valence CF: Albelda (22), Víctor Ruiz (38), Soldado (80), Parejo (84), Ever Banega (90+2) 
Les équipes:
Paris SG: Sirigu - Jallet (van der Wiel 27), Silva (cap), Alex, Maxwell - Chantôme, Thiago Motta (Gameiro 58), Matuidi, Pastore - Lucas (Sakho 83), Lavezzi
Entraîneur: Carlo Ancelotti 
Valence CF: Guaita - Barragan, Mathieu, Víctor Ruiz, A. Cissokho - Feghouli (Piatti 63), Parejo, Tino Costa, Albelda (cap) (Ever Banega 46), Jonas (Nelson Valdez 76) - Soldado
Entraîneur: Ernesto Valverde 

Bouton revivez match

Ligue des Champions - 8èmes de finale retour : résultats et programme

Mardi 5 mars (20h45) :
Manchester United (ENG) - Real Madrid (ESP) : 1 - 2(1 - 1 à l'aller)
Dortmund (GER) - Shakhtar Donetsk (UKR) : 3 - 0 (2 - 2 à l'aller)

Mercredi 6 mars
(20h45) :
PSG (FRA) - Valence (ESP) : 1 - 1 (2 - 1 à l'aller)
Juventus (ITA) - Celtic Glasgow (SCO) : 2 - 0 (3 - 0 à l'aller)

Mardi 12 mars  (20h45) :
FC Barcelone (ESP) - Milan AC (ITA) 0 - 2 à l'aller
Schalke 04 (GER) - Galatasaray (TUR) 1 - 1 à l'aller

Mercredi 13 mars (20h45) :

Bayern Munich (GER) - Arsenal (ENG) 3 - 1 à l'aller
Malaga (ESP) - FC Porto (POR) 0 - 1 à l'aller

Tout savoir sur la Ligue des Champions 2012-2013 :

Bouton Foot - résultats classement

LAISSEZ VOS MESSAGES SUR LE BLOG DE "ON REFAIT LE MATCH" :

Bouton blog on refait le match

Lire la suite
Ligue des champions Sport Valence
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7759181500
Ligue des Champions : le PSG souffre mais retrouve les quarts 18 ans après
Ligue des Champions : le PSG souffre mais retrouve les quarts 18 ans après
C'est une qualification acquise dans la douleur, mais c'est d'abord et surtout une qualification : 18 ans après, le PSG s'est à nouveau hissé en quarts de finale de la Ligue des Champions grâce à un match nul (1-1) contre Valence (1-1), mercredi, au Parc des Princes. A l'aller en Espagne, Paris s'était imposé 2-1. Le tirage au sort des quarts de finale aura lieu le 15 mars.
https://www.rtl.fr/sport/football/ligue-des-champions-le-psg-souffre-mais-retrouve-les-quarts-18-ans-apres-7759181500
2013-03-06 22:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1oQnZVKxxxaZErMamsc9HA/330v220-2/online/image/2013/0306/7759188560_mene-1-0-paris-a-egalise-grace-a-lavezzi-avant-de-tenir-dans-les-dernieres-minutes.jpg