3 min de lecture Ligue 1 Uber Eats

Ligue 1 - Descente, Europe, titre : les enjeux des deux dernières journées

Les 37e et 38e journées de la saison 2014-2015, samedi 16 et 23 mai, devraient officialiser le titre du PSG et la 2e place de Lyon, et livreront l'identité des autres équipes européennes et du 3e relégué en L2 en compagnie de Lens et Metz.

Évian ou Reims : la 18e place, synonyme de Ligue 2, semble promise à l'un des deux
Évian ou Reims : la 18e place, synonyme de Ligue 2, semble promise à l'un des deux Crédit : AFP/J.P.Ksiazek
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

La 77e saison du championnat de France de football de première division, dont la première édition eu lieu en 1932-1933, touche à sa fin. Il ne reste plus que deux journées pour départager les 20 clubs de l'élite, établir une nouvelle hiérarchie, distribuer le titre, les places européennes, et connaître le nom du troisième relégué à l'étage inférieur.

Descente en L2 : a priori Évian... ou Reims

Pour l'heure, c'est une certitude, Lens et Metz redescendront, un an seulement après leur remontée. Des trois derniers promus, seul Caen devrait rester en Ligue 1. L'an passé, Sochaux, Valenciennes et Ajaccio étaient les relégués. En 2015, à deux matches de la fin, la 18e place est occupée par Évian. La défaite de samedi 9 mai à domicile face à Reims (2-3) a fait très mal au club haut-savoyard, monté en 2011 : l'ETG compte quatre longueurs de retard sur le club champenois, premier non-relégable avec 41 points.

Lors de la 37e journée, Évian recevra Saint-Étienne (5e), à la lutte pour la 3e place avec Monaco et Marseille (lire ci-dessous), avant de se rendre à Caen (13e avec 12 points, comme Lorient, Nice et Toulouse - quatre clubs a priori bien placés pour se sauver). De son côté, Reims accueillera Rennes (9e) avant d'aller au Parc des Princes défier le très probable champion de France.

Paris quasiment assuré du sacre...

La 36e journée a en effet levé le suspense dans la course au titre entre le PSG et Lyon. Moins de 24 heures après la démonstration de force du premier contre Guingamp (6-0), le second a sombré à Caen (3-0). Alors qu'il ne reste plus que six points à prendre, l'écart est désormais de... six points, avec une différence de +7 en faveur des Parisiens. 

À lire aussi
Olympique de Marseille
Coupe de France : l'OM sorti par l'AS Canet, équipe de 4e division

Autrement dit, le PSG sera officiellement sacré s'il ne perd pas à Montpellier samedi 16 mai, ou la semaine suivante face à Reims à domicile. Et même s'il venait à perdre ses deux derniers matches et que l'OL s'imposait deux fois (contre Bordeaux et à Rennes), il pourrait quand même être champion à la différence de buts. Un scénario que plus personne n'imagine, même à Lyon.

...Lyon de la phase de poules de la Ligue des champions

Auteurs d'une saison remarquable avec une majorité de jeunes joueurs formés au club, le club de Jean-Michel Aulas se satisfera déjà de retrouver la Ligue des champions la saison prochaine, après trois ans d'absence à ce niveau. Les hommes d'Hubert Fournier sont dans une situation similaire par rapport à Monaco, 3e, que le PSG vis à vis de lui : six points d'écart et une différence de buts plus avantageuse encore (+38 pour Lyon, +22 pour Monaco).

Il y a en revanche un peu plus de suspense pour la 3e place, qualificative pour le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions (avant un périlleux barrage) : Marseille (4e) et Saint-Étienne (5e) peuvent encore déposséder Monaco, qui compte deux points d'avance sur l'OM et les Verts après sa défaite au Vélodrome (2-1). L'ASM, qui reçoit Metz (19e) avant d'aller à Lorient (14e), a toutefois son destin en mains. Marseille ira à Lille (8e) et recevra Bastia (10e). Saint-Étienne va donc à Évian (18e) et accueille Guingamp (11e).

Match Bordeaux - Montpellier pour la 6e place

Si l'OM et les Verts échouent à dépasser Monaco, ils joueront a priori la Ligue Europa. Les deux clubs comptent quatre points de plus que Bordeaux, actuellement à une 6e place qui offrira également un billet européen si le PSG bat Auxerre en finale de Coupe de France le 30 mai. Les Girondins possèdent trois unités d'avance sur Montpellier et six sur Lille. 

Un Bordeaux-Montpellier est d'ailleurs programmé lors de la dernière journée, après que les deux clubs ont défié le leader et son dauphin. Rolland Courbis, l'entraîneur des Héraultais, n'a cessé d'affirmer que jouer l'Europe la saison prochaine serait une "catastrophe". Mais faut-il le croire ? Le MHSC sera-t-il tenté de se saborder ? Réponse, au plus tard, le samedi 23 mai sur les coups de 22h50.

L1 : programme et classement

37e journée : samedi 16 mai (tous les matches à 21h)

Montpellier - PSG
Lyon - Bordeaux
Monaco - Metz
Lille - Marseille
Évian - Saint-Étienne
Reims - Rennes
Bastia - Caen
Guingamp - Toulouse
Nantes - Lorient
Nice - Lens

38e journée : samedi 23 mai (tous les matches à 21h)

PSG - Reims 
Rennes - Lyon
Lorient - Monaco
Marseille - Bastia
Saint-Étienne - Guingamp
Bordeaux - Montpellier
Metz - Lille
Lens - Nantes
Toulouse - Nice
Caen - Évian

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Uber Eats Football
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants