4 min de lecture Ligue 1 Conforama

Ligue 1 : PSG, Monaco, OL... Il y aura bien une lutte pour le titre cette saison

DÉCRYPTAGE - Le Paris Saint-Germain ne devrait pas autant dominer la Ligue 1 face à Lyon et Monaco, plus forts que la saison passée.

Le PSG de Lucas ne devrait pas faire cavalier seul cette saison
Le PSG de Lucas ne devrait pas faire cavalier seul cette saison Crédit : Sipa
102907340309617434926
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Il aura cette fois-ci fallu seulement 3 matches pour voir l'ogre parisien chuter en Ligue 1. En perdant sur la pelouse de l'AS Monaco, le Paris Saint-Germain a validé une intuition des suiveurs, celle que le championnat de France ne verra sans doute pas le PSG larguer son dauphin à plus de 30 points à l'image de la saison passée. Certes, Paris reste plus fort que la concurrence et le sacre final ne fait pas vraiment de doutes, mais les adversaires directs, et principalement Lyon et Monaco, semblent devoir challenger le champion sortant de manière plus coriace. 

 L'OL, malgré sa défaite à Dijon, et Monaco qui montre une force actuelle et une vraie marge de progression, pourraient bien obliger le PSG à s'employer pour assurer les points partout, car ils n'auront de leur côté pas l'intention de rater leurs débuts en Ligue 1, ni trébucher dans des matches où leur supériorité doit s'exercer. 

Un PSG toujours fort, mais des adversaires prêts

Tout d'abord, le PSG a de fortes chances d'être champion de France pour la 4e fois consécutive en 2016-2017. Doté du plus gros effectif, du plus gros budget et des meilleurs joueurs, le club de la capitale aura le coffre et l'expérience pour éviter de se faire piéger en Ligue 1. Certes il a déjà perdu face aux Monégasques lors de la 3e journée, mais il manque encore des joueurs blessés et du travail collectif pour intégrer les méthodes d'Unaï Emery. Écartons donc pour le moment la thèse d'un PSG qui s’effondre et laisse son trône national. La véritable raison du resserrement probable en tête du championnat tient surtout à la qualité des adversaires.  

À lire aussi
Kylian Mbappé et edinson Cavani le 27 septembre 2017 au Parc des Princes Paris Saint-Germain
PSG : Kylian Mbappé va changer de numéro de maillot

Largués à 4 et 5 points du PSG après 3 journées la saison passée, et surtout à plus de 10 points après 10 matches, Lyon et Monaco ont pris des départs plus efficaces cette année. Auteurs de préparations sans scandale ou polémiques, les deux clubs sont arrivés en début de saison avec des équipes parfaitement prêtes. Monaco a même disputés 4 matches européens afin de se qualifier pour la Ligue des champions et a une intensité qui a déjà fait mal à Paris lors de leur confrontation directe. Ainsi, le début chaotique de 2015 devrait être évité, et le rythme tenu ensuite par les deux équipes devrait leur permettre de ne pas laisser les Parisiens partir dans une chevauchée solitaire. 

Lyon mieux préparé, Monaco plus fort

Bien entendu, il n'y a pas de secret ni de miracle. Si Monaco et Lyon sont aussi efficaces dès le début de ce championnat, c'est parce que leurs équipes sont sans doute meilleures que la saison passée. Côté Olympique lyonnais, il n'y a pourtant pas eu de renforts pompeux. Nicolas Nkoulou et Emmanuel Mammana sont venus renforcer une défense qui avait néanmoins perdu Samuel Umtiti, mais les véritables recrues de Lyon étaient déjà présentes la saison passée. En effet, Mapou Yanga-Mbiwa qui avait débuté de manière inquiétante, a montré de solides prestations sur la deuxième partie du championnat. Au milieu, Sergi Darder prend doucement le pouvoir alors qu'en attaque le retour de Nabil Fekir sera à terme un vrai renfort, ainsi que la montée en puissance de Maxwell Cornet. 

Si Jean-Michel Aulas a la bonne idée de renforcer l'équipe avant la fin du mercato, notamment pour exister en Ligue des champions, l'effectif sera calibré pour enchaîner en Ligue 1 et passer les obstacles et les fameux "matches piège". Sur la même ligne de départ que l'OL, Monaco est l'autre chasseur du PSG et pourrait même montrer que son potentiel est supérieur à celui des Lyonnais. Ainsi, les joueurs de classe et rodés au très haut niveau offrent certaines garanties. Falcao, Fabinho, Moutinho ou encore Soubasic encadrent à merveille les pépites du Rocher, et cette expérience alliée au talent de l'effectif pourraient bien permettre à l'ASM de jouer les surprises en Ligue des champions tout en assumant un rôle de cador en Ligue 1. 

Moins de surprises face aux "petits"

Les deux dauphins du Paris Saint-Germain devraient ainsi non pas battre le PSG dans les confrontations directes, mais surtout éviter les accrocs qui font perdre bêtement des points. Si Lyon a montré qu'aucune équipe n'est à l'abri d'une sortie de route, il a fallu néanmoins des circonstances exceptionnelles pour voir Dijon battre les Lyonnais. Monaco de son côté a peut-être une qualité en plus, sa capacité à pouvoir évoluer dans plusieurs schéma et notamment de gagner en jouant mal, lorsque les enchaînements de matches éraillent la flamboyance collective. Tous les ingrédients pour éviter de voir Paris faire cavalier seul, et garder un minimum de suspens dans la course au titre en L1. Bien qu'on en devine la fin. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain Olympique Lyonnais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784642132
Ligue 1 : PSG, Monaco, OL... Il y aura bien une lutte pour le titre cette saison
Ligue 1 : PSG, Monaco, OL... Il y aura bien une lutte pour le titre cette saison
DÉCRYPTAGE - Le Paris Saint-Germain ne devrait pas autant dominer la Ligue 1 face à Lyon et Monaco, plus forts que la saison passée.
https://www.rtl.fr/sport/football/ligue-1-psg-monaco-ol-il-y-aura-bien-une-lutte-pour-le-titre-cette-saison-7784642132
2016-08-29 16:40:44
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GKinomNh9-g0pnLKiQWezA/330v220-2/online/image/2016/0829/7784648224_le-psg-de-lucas-ne-devrait-pas-faire-cavalier-seul-cette-saison.PNG