2 min de lecture Football

Ligue 1 : pourquoi le LOSC n'y arrive plus ?

DÉCRYPTAGE - Le LOSC reste sur une série de douze matches sans victoire après ce nouveau match nul face à Lens au Stade de France.

L'entraîneur de Lille René Girard en octobre 2014
L'entraîneur de Lille René Girard en octobre 2014 Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Alors que Lille pensait tenir sa première victoire depuis le 27 septembre dernier, le club nordiste s'est fait rejoindre en toute fin de match par Lens dans le derby du Nord (1-1). Un résultat nul qui enlise encore un peu plus le LOSC dans une spirale négative avec ce douzième match sans victoire toutes compétitions confondues. Des résultats loin des ambitions affichées en début de saison, loin des attentes d'une équipe européenne. 

Des attaquants inoffensifs

Nolan Roux a inscrit son seul but de la saison contre Monaco le 30 août 2014.
Nolan Roux a inscrit son seul but de la saison contre Monaco le 30 août 2014.

Le trio offensif Nolan Roux, Divock Origi et Marvin Martin n'y arrive pas. Si sur le papier, les possibilités sont nombreuses, les trois joueurs sont en deçà cette saison. Marvin Martin n'a que trop rarement fait étalage de son talent depuis son arrivée dans le Nord alors que ses deux coéquipiers font preuve d'une maladresse maladive devant le but.

Symbole de cet échec offensif, le triste total de buts inscrits en 17 rencontres de championnat : 11. Le meilleur buteur du club et international belge, Divock Origi, n'a fait trembler les filets qu'à trois reprises alors que Nolan Roux n'a trompé qu'une seule fois un gardien de Ligue 1 cette saison. 
Le LOSC ne peut s'appuyer sur un buteur comme l'Olympique Lyonnais avec Alexandre Lacazette (13 buts, 4 passes décisives), le Paris Saint-Germain avec Zlatan Ibrahimovic (8 buts) ou l'Olympique de Marseille avec André-Pierre Gignac (12 buts, une passe décisive) qui trustent le podium. 

La défense prend l'eau

Rio Mavuba est le patron lillois dans les vestiaires et sur le terrain
Rio Mavuba est le patron lillois dans les vestiaires et sur le terrain Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Pire, les hommes de René Girard montrent aussi de grosses lacunes en défense depuis les douze derniers matches. Alors qu'ils n'avaient encaissé que deux buts lors des sept premières journées de championnat, Vincent Enyeama et ses coéquipiers se sont effondrés avec 13 buts encaissés sur les dix derniers matches de Ligue 1.

À lire aussi
Lille a égalisé grâce à Bamba, l'homme fort de l'automne. football
Ligue Europa : Lille pas encore qualifié après son nul contre Milan

Le capitaine Rio Mavuba tente de faire front sur et en dehors du terrain en prônant l'union sacrée. Mais l'état d'urgence semble bel et bien déclaré dans le Nord. Élu meilleur entraîneur de Ligue 1 la saison dernière, René Girard ne semble plus maître de la situation alors qu'il a parlé de "faute professionnelle" après le nul face à Lens. Force est de constater que la méthode Girard s'essouffle match après match.

15e au classement avec seulement 18 points
, l'entraîneur lillois pourrait rapidement être de plus en plus contesté en cas de contre-performance dans les semaines à venir. Surtout que le LOSC termine l'année 2014 en sprint avec quatre grosses échéances. Les Lillois tenteront de se relever en Ligue Europa face à Wolfsburg avant les réceptions de Toulouse et Bordeaux et le déplacement chez l'actuel leader, Marseille.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football LOSC Ligue 1 Uber Eats
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants