1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ligue 1 : les Verts s'en sortent, Reims gagne pour la première fois
3 min de lecture

Ligue 1 : les Verts s'en sortent, Reims gagne pour la première fois

COMPTE-RENDU - Les Stéphanois s'emparent de la seconde place du championnat, Reims décroche sa première victoire et Montpellier revient dans le haut du tableau.

le match Saint-Étienne - Caen, le 13 septembre 2014
le match Saint-Étienne - Caen, le 13 septembre 2014
Crédit : AFP/J.P.Ksiazek
Julien Quelen
Julien Quelen

Peu de buts lors de cette cinquième édition du multiplex de Ligue 1, samedi 13 septembre 2014. Seul Reims a inscrit deux buts pour sa victoire face à Toulouse. Saint-Étienne, Nice et Montpellier, également vainqueurs, n'ont pris les trois points que par la plus petites des marges. 

Saint-Étienne - Caen : 1-0

Mevlut Erding n'a pas la réussite qu'il avait en tout début de saison. Son lob, pourtant bien senti et bien exécuté, aurait pu être le premier but de la partie s'il n'avait pas échoué au pied du poteau de Vercoutre. Dans un match plutôt ouvert, les Stéphanois ont dominé mais ne sont pas parvenus à ouvrir le score au cours d'un premier acte où ils ont pourtant tiré six fois au but. 

En seconde période, le bruit de la barre transversale a retentit dans le Chaudron vert sur une tête de Corgnet, bien servi par Tabanou. Quelques minutes plus tard, sur un coup de pied arrêté, les Stéphanois ont ouvert le score grâce à un but contre son camp de Pierre. Dominateurs, les hommes de Christophe Galtier se sont logiquement imposés après avoir eu plusieurs occasions. 

Bastia - Lens : 1-1

Fort de deux victoires consécutives, le RC Lens se présentait conquérant en terre corse face à une équipe qui n'avait plus perdu depuis sa visite au Parc des Princes. Même s'il n'est pas aisé de dominer les débats à Furiani, les Lensois, totalement décomplexés et gaillards, ont rapidement pris l'ascendant et ont concrétisé avant la pause grâce à Chavarria. D'une belle tête puissante, l'attaquant argentin a ouvert le score face à un Aréola impuissant. 

À écouter aussi

En seconde période, Gillet, qui venait tout juste d'écoper d'un carton jaune, a égalisé au terme d'une belle action collective. Décalé côté droit, Peybernes a centré pour l'ancien joueur d'Anderlecht qui d'une reprise en demi-volée a trompé la vigilance de Riou. Match nul donc entre deux équipes suprenantes en ce début de saison. Annoncés comme "prétendant" à la descente, Bastia et Lens prouvent qu'ils valent peut-être un peu plus que ça. 

Reims - Toulouse : 2-0

Au moment du coup d'envoi voilà une statistique qui aurait pu servir de motivation pour les troupes de Jean-Luc Vasseur : jamais Reims n'a battu Toulouse en Ligue 1. Dès la 13e minute de jeu, sa nouvelle recrue David N'Gog a sonné la révolte. Sur un service de Fortes, le grand attaquant rémois a placé un plat du pied imparable pour Boucher. 

En seconde période, Courtet a mis fin au suspens et à la tension que commençait à ressentir le banc rémois, plusieurs fois devant mais jamais vainqueur cette saison en Ligue 1. Grâce à un travail de Fortes, double passeur décisif, Courtet a fait le break d'une frappe croisée déposée en finesse dans le petit filet toulousain. 

Nice - Metz : 1-0

Après sa déroute du côté de Marseille, l'OGC Nice devait absolument obtenir un résultat, sous peine de voir la zone de relégation l'engloutir dès cette cinquième journée. Ne souhaitant pas figurer parmi les trois derniers du championnat, Dario Cvitanich a bien tenté d'ouvrir la marque mais s'est heurté à la barre transversale d'un Carrasso déjà décisif sur plusieurs occasions. 

Dans les arrêts de jeu, les hommes de Claude Puel ont arraché les trois points qu'ils n'avaient pris que lors de la première journée. Après une énorme erreur défensive messine, Alexys Bosetti, bienheureux d'hériter du cuir, l'a poussé dans le but vide. 

Montpellier - Lorient : 1-0

Avant le match de Bordeaux, les Merlus avaient l'occasion de s'emparer de la tête du championnat, en cas de victoire du côté de La Mosson. Pourtant, ce sont bien les hommes de Rolland Courbis qui ont ouvert le score en toute fin de première période. À l'attention de Barrios, le centre de Bérigaud a trouvé un Lamine Koné bien malheureux de tromper son propre gardien, juste avant de retourner au vestiaire. 

Après un match contrôlé et malgré la possession lorientaise, Montpellier, qui aurait pu tuer le match en fin de rencontre par l'intermédiaire de Tiéné, se contente donc de la plus petite des marges pour s'imposer et rejoindre le haut du tableau. 

Concours pronostics
La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/