1 min de lecture Sport

Ligue 1 : Lens, bienvenue en Ligue 2 !

Il n'y a pas eu de miracle. Le RC Lens est relégué en Ligue 2 après le nul concédé à Monaco 1-1, dimanche lors de la 36e journée de Ligue 1. Les Monégasques avaient ouvert le score par Moukandjo dès la 14e minute, Varane égalisant dans les arrêts de jeu (90+4). Les Lensois, 19e et avant-derniers, n'ont plus rien à espérer puisqu'ils comptent désormais sept points de retard sur Nancy, 17e et premier non-relégable, alors qu'il ne reste plus que deux rencontres à disputer. Les Sang et Or retrouvent la L2 où ils avaient déjà séjourné lors de la saison 2008-2009.

Demont et Boloni n'ont rien pu faire pour sauver le RCL
Demont et Boloni n'ont rien pu faire pour sauver le RCL Crédit : AFP/P.Huguen
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Gervais Martel: "Il y aura d'autres échéances positives"

A la suite de la rétrogradation de son club en L2 après le nul à Monaco (1-1) dimanche, Gervais Martel, le président de Lens, dresse un bilan de la saison, une analyse de la situation et annonce qu'il sera à la tête d'un club qu'il a préparé à la descente. 

Question: Quel est votre sentiment après l'officialisation de la relégation?
Réponse: "On a perdu trop de points à domicile cette saison. Nous avons réalisé un parcours à l'extérieur équivalent du nôtre à domicile. Ainsi, après avoir mené 2-1 contre Lorient à huit minutes de la fin et avoir perdu, il était impératif de récupérer des points à l'extérieur. On ne l'a pas fait à Caen, ni ce (dimanche) soir. On était sur le fil du rasoir. Ce soir, les gars avaient envie mais ils ont été inhibés par l'objectif du résultat et par la peur. On a vu une équipe de Lens assez triste, une équipe de Monaco assez triste. Ces deux équipes ont été extrêmement tristes dans le jeu. Maintenant, on n'est pas continuellement dans les trois derniers du classement, sans se préparer à la relégation. Les résultats vont faire que le 18e va descendre à 42 ou 43 points. C'est incroyable". 

Q: Avez-vous des remords sur cette saison?
R: "On a toujours des remords. Quand on repense aux matches contre Sochaux, contre Brest, contre Lorient, aux occasions perdues à Auxerre, Bordeaux ou Caen...  Mais ce ne sont pas les remords qui donnent des points. Cette équipe n'est pas beaucoup plus mauvaise que l'an dernier. C'est d'ailleurs la même. Mais il y a une équipe en dessous Arles, et un parcours du combattant pour se maintenir. Avec 41 points, ça va être compliqué pour Monaco". 

Q: Quelles conséquences allez-vous tirer?
R: "Maintenant que la relégation est définitive, on va annoncer un maximum de choses dans les jours qui viennent. Et non pas ce soir. La réflexion sur l'éventualité de la L2 a été menée. Si je reste président ? Oui. Mais ce n'est pas le meilleur moment. La première descente (en 2007-2008) nous a fait très mal. On a eu des soucis financiers que l'on commençait à résorber cette année. Au niveau sportif, on est resté avec la même équipe, notre masse salariale était encadrée par la DNCG. On ne peut pas dire qu'on se soit trompé sur le recrutement, on n'a pas eu le droit de recruter. On n'a fait venir que Bedimo et Eduardo. L'état d'esprit était compliqué puisque les gars étaient dans le dur depuis 2007-2008.

"Bölöni ? Il a fait son maximum avec son expérience. Il n'a été ni meilleur, ni plus mauvais que Jean-Guy (Wallemme). La mission était compliquée, pas impossible. C'est pour ça que j'ai beaucoup de regrets. Maintenant, il faut finir la saison correctement. Il n'est pas facile de faire passer un message positif. Mais Lens va continuer, repartir avec des hommes qui l'aiment. Une fois la déception passée, j'espère que les gens resteront en force derrière le club. Il y aura d'autres échéances positives". 

Lens, 4 ans d'impuissance


Le retour en Ligue 2 du RC Lens, qui y avait déjà séjourné en 2008-2009 apparaît comme la conséquence de maux qui prennent leurs racines lors de la saison 2006-2007, alors que tout semblait aller pour le mieux.

En mai 2008, le ciel était déjà tombé sur la tête des Sang et Or (18e, 40 points). Après dix-sept années dans l'élite, un titre de champion de France (1998) et une coupe de la Ligue (1999), l'équipe phare du nord de la France tombait une première fois de son piédestal.

Cette issue paraissait irréelle pour une équipe qui douze mois auparavant avait manqué d'un point une qualification en Ligue des Champions sous la direction de Francis Gillot. Une défaite à Troyes (3-0) lors de la dernière journée et c'était même le ticket pour l'Europa League qui s'était envolé...

L'origine de cet échec : le mercato hivernal précédent où Lens avait laissé filer Olivier Thomert (Rennes) et Jussiê (Bordeaux). Une erreur qui s'est finalement révélée majeure, alors que le club s'était fixé et avait budgété des objectifs élevés. Et les partants n'ont pas été remplacés.

L'anecdote retiendra que le 31 janvier 2007, le président Martel a été opéré. Juste avant l'intervention, il pensait que Frédéric Piquionne allait s'engager avec Lens. A son réveil, l'attaquant avait signé à Monaco et Olivier Monterrubio était Lensois.

Depuis cet épisode, le patron lensois s'était juré de moins déléguer. Une promesse tenue, mais seulement douze mois plus tard, quand son club a été rétrogradé en L2 après une saison où il a été moins présent en raison de problèmes personnels. 
 
Cette saison-là (2007-2008), le club nordiste a cumulé les bêtises. La première a été d'avoir laissé démissionner Francis Gillot. La seconde a été d'engager Guy Roux, auteur d'un passage éphémère après avoir dirigé un recrutement très coûteux et de surcroît totalement raté.

Selon une source proche du club, avant même le début de saison, à la table d'un grand restaurant lillois, Guy Roux - qui venait de se voir refuser un renfort - avait alerté Martel des dangers qui menaçaient l'équipe en manque de talents.

Gillot parti, Lens n'a jamais trouvé le bon encadrement. Pour le résultat que l'on sait...

Bouton revivez matchs

Le programme de la 36ème journée de Ligue 1 :

Dimanche 15 mai:
Arles-Avignon - Toulouse     1 - 0
Caen - Montpellier               2 - 0 
Monaco - Lens                    1 - 1
Nancy - Nice                       3 - 0
Saint-Etienne - Rennes         1 - 2
Valenciennes - Auxerre         1 - 1
(21h00) Lorient - Marseille 
  
Lundi 16 mai:
(21h00) Brest - Lyon 
  
Mercredi 18 mai:
(19h00) Bordeaux - Paris SG
Lille - Sochaux

(Avec AFP)

Lire la suite
Sport Football Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7686588089
Ligue 1 : Lens, bienvenue en Ligue 2 !
Ligue 1 : Lens, bienvenue en Ligue 2 !
Il n'y a pas eu de miracle. Le RC Lens est relégué en Ligue 2 après le nul concédé à Monaco 1-1, dimanche lors de la 36e journée de Ligue 1. Les Monégasques avaient ouvert le score par Moukandjo dès la 14e minute, Varane égalisant dans les arrêts de jeu (90+4). Les Lensois, 19e et avant-derniers, n'ont plus rien à espérer puisqu'ils comptent désormais sept points de retard sur Nancy, 17e et premier non-relégable, alors qu'il ne reste plus que deux rencontres à disputer. Les Sang et Or retrouvent la L2 où ils avaient déjà séjourné lors de la saison 2008-2009.
https://www.rtl.fr/sport/football/ligue-1-lens-bienvenue-en-ligue-2-7686588089
2011-05-16 08:28:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8WBGggsOwfE-u1Z4ciBr0A/330v220-2/online/image/2011/0122/7653226600_lens-espere-se-maintenir-en-l1-avec-son-nouvel-entraineur-laszlo-boloni.jpg