2 min de lecture Europa League

Le journal de 6h30 - Ligue Europa : la fièvre monte à Marseille avant la finale

L'OM mise sur son énergie collective pour remporter la ligue Europa face à l'Atlético de Madrid, mercredi soir à Lyon, 25 ans après son triomphe en Ligue des champions.

Générique
Générique Crédit : RTL
Jérôme Florin
Jérôme Florin et AFP

L'Olympique de Marseille n'est pas favori face à l'Atlético de Madrid, mais mise sur son inépuisable énergie collective pour remporter un second trophée continental, l'Europa League, mercredi 16 mai à 20h45 à Lyon, 25 ans après son triomphe en Ligue des champions. 

Laisser le rôle du favori à l'Atlético permet de filtrer un peu de l'énorme pression. Tous les Marseillais ont répété que les hommes de Diego Simeone, habitués des joutes continentales, étaient plus forts, mais tous aussi ont promis de tout faire pour soulever enfin un trophée européenRudi Garcia reconnaît que "l'expérience est du côté de l'Atlético" de Madrid, mais "sur un match tout semble plus possible".

Mais l'entraîneur de l'Atlético ne veut pas parler de favori. "Marseille est une équipe dangereuse à tous les niveaux de l'attaque et notamment les phases arrêtées", prévient Diego Simeone. "Il peuvent attaquer des deux côtés avec des latéraux offensifs. Il y a une sorte de rythme qu'ils peuvent imposer sur le jeu de tête et les phases arrêtées. C'est une équipe bien préparée, l'entraîneur a bien travaillé, il faut s'attendre à un match intense".

À lire aussi
Un verre d'alcool (illustration) football
L'UEFA autorise la vente d'alcool dans les stades

À écouter également dans ce journal :

Corée du Nord : Pyongyang a menacé mercredi 16 mai d'annuler le sommet prévu le mois prochain entre Kim Jong-un et Donald Trump si Washington essayait de la contraindre à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire. 

Israël : l'État hébreu est en butte à une vague de condamnations et d'appels à une enquête indépendante après le bain de sang de lundi 14 mai dans la bande de Gaza, où près de 60 manifestants palestiniens sont morts sous les balles israéliennes.

Justice : cinq ans après avoir déclenché le plus retentissant scandale du quinquennat de François Hollande, Jérôme Cahuzac s'est vu infliger pour fraude et blanchiment une peine de quatre ans d'emprisonnement dont deux avec sursis, une amende de 300.000 euros et cinq ans d'inéligibilité.

-  L'Assemblée nationale a voté dans la nuit de mardi à mercredi, en première lecture, l'article controversé sur la répression des infractions sexuelles sur les mineurs, contenu dans le projet de loi de Marlène Schiappa et dénoncé par les oppositions.

- Déjà sous la menace d'autres dossiers judiciaires, Nicolas Sarkozy sera-t-il jugé dans l'affaire Bygmalion ? L'ancien président de la République conteste mercredi son renvoi au tribunal pour les dépenses excessives de sa campagne présidentielle malheureuse de 2012.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Europa League Olympique de Marseille Atlético de Madrid
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793398791
Le journal de 6h30 - Ligue Europa : la fièvre monte à Marseille avant la finale
Le journal de 6h30 - Ligue Europa : la fièvre monte à Marseille avant la finale
L'OM mise sur son énergie collective pour remporter la ligue Europa face à l'Atlético de Madrid, mercredi soir à Lyon, 25 ans après son triomphe en Ligue des champions.
https://www.rtl.fr/sport/football/le-journal-de-6h30-ligue-europa-la-fievre-monte-a-marseille-avant-la-finale-7793398791
2018-05-16 06:50:23
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Sgb6QVA-S6Hnp1tHbatCuA/330v220-2/online/image/2015/0722/7779179350_generique-6.jpg