3 min de lecture Football

Lacazette, Fekir et Njie proches des sommets européens

Encore déterminants dans la victoire lyonnaise à Reims dimanche (4-2), Alexandre Lacazette, Nabil Fekir et Clinton Njie affolent les compteurs en Ligue 1. Au point de figurer parmi les trios offensifs les plus prolifiques d'Europe.

Le trio Lacazette-Fekir-N'jie (de gauche à droite), est l'un des plus prolifique d'Europe
Le trio Lacazette-Fekir-N'jie (de gauche à droite), est l'un des plus prolifique d'Europe Crédit : AFP / RTL.fr
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Qui se souvient aujourd'hui de la sonnette d'alarme tirée par Hubert Fournier aux premiers jours de son aventure lyonnaise ? Au cœur de l'été, alors que l'Olympique Lyonnais s'avançait fébrilement vers une nouvelle saison marathon, entamée dès le mois d'août par des joutes aux quatre coins du Vieux Continent, le nouvel homme fort du club rhodanien avait d'emblée réclamé à son président le recrutement d'un attaquant supplémentaire pour épauler Alexandre Lacazette. Orphelin de Bafétimbi Gomis parti monnayer ses services outre-Manche, l'effectif lyonnais manquait alors sérieusement de garanties à un poste où l'ancien attaquant stéphanois claquait sa quinzaine de buts par saison. 

Le quatrième trio offensif le plus efficace d'Europe

Huit mois plus tard, Jean-Michel Aulas pourrait aisément se targuer de ne pas avoir cédé à la requête de son nouvel entraîneur tant les résultats lui donnent une nouvelle fois raison. En route pour le titre de meilleur buteur de Ligue 1, Lacazette a plus que confirmé les espoirs placés en lui, se payant même le luxe d'effacer des tablettes le record d'André Guy (25 buts avec l'OL en 1968/69) en signant sa 26e réalisation de la saison, pour six passes décisives, à quatre journée de la fin. Dans le sillage de son leader d'attaque, l'OL a agréablement goûté l'éclosion fulgurante de Nabil Fekir, talent rare aux appuis et aux changements de rythme foudroyants, aux portes du double-double (12 buts et 9 passes décisives) pour sa première saison pleine en Ligue 1

Un duo infernal auquel il convient depuis peu d'ajouter le surprenant Clinton Njie, l'homme en forme de la fin de saison lyonnaise. Avec 5 buts et 2 passes décisives lors des trois derniers mois, le supersonique camerounais a fait taire les critiques sur ses approximations techniques pour s'imposer dans le onze lyonnais où sa pointe de vitesse vient coup sur coup de dynamiter les défenses de GuingampBastiaSaint-Etienne et Reims et d'ébranler le dogme du 4-4-2 en losange en vigueur depuis une quinzaine de mois dans la capitale des Gaules. Si bien qu'avec 6 buts et 7 passes décisives, il complète ce qui constitue désormais le quatrième trio le plus prolifique des plus grands championnats européens en terme de buts et de passes décisives cumulées en championnat.

Seuls le Real, le Barça et le Bayern ont fait mieux

Real Madrid, Barça, Bayern Munich : la liste des triplettes plus efficaces que les attaquants lyonnais cette saison en dit long sur leur performance. Après avoir offert la Ligue des champions de la Decima en 2014 au Real, la "BBC" affole encore les compteurs cette année avec 99 actions décisives : 54 pour Cristiano Ronaldo (39 buts et 15 passes décisives), 24 pour Karim Benzema (15 buts et 9 passes) et 21 pour James Rodriguez (10 buts et 11 passes). Des feuilles de stats quasiment similaires à celles de la MSN du Barça et ses 97 actions décisives : 52 pour Leo Messi (36 buts et 16 passes), 24 pour Neymar (19 buts et 5 passes) et 21 pour Luis Suarez (11 buts et 10 passes). Malgré l'absence chronique de Franck Ribéry, l'attaque du Bayern Munich complète le podium avec 68 actions décisives : 27 pour Arjen Robben (17 buts et 7 passes), 23 pour Thomas Muller (13 buts et 10 passes) et 21 pour Robert Lewandowski (16 buts et 5 passes).

À lire aussi
Mamadou Sakho avec le maillot de l'équipe de France face à la Russie, le 30 mars 2016 faits divers
Mamadou Sakho a été cambriolé à Londres

Avec 66 actions décisives depuis le début de saison, la triplette formée à Tola Vologe s'offre une place de choix derrière ces tridents bâtis à coups de dizaines de millions d'euros. Un rendement qui n'a pas manqué d'aiguiser l'appétit des plus grands. Mais avant d'alimenter les rumeurs du mercato, le Big Three lyonnais se verrait bien profiter d'un éventuel faux-pas du PSG pour offrir un huitième titre à l'OL pour sa dernière saison à Gerland. Avec eux, l'exploit n'est pas impossible. Lorsqu'ils sont alignés ensemble, huit fois depuis le début de saison, l'équipe d'Hubert Fournier l'a emporté à sept reprises, pour un match nul et 26 buts inscrits. Soit 22 points sur 24 possibles et une moyenne étourdissante de 3,25 buts par match. Tous les espoirs sont permis. Mais la marge de manœuvre est étroite. Depuis leurs avertissements reçus à Reims, dimanche, Lacazette et Fekir sont sous la menace d'une suspension au prochain carton jaune. L'enjeu est important. Lorsque l'un des deux à fait défaut cette saison, l'OL ne l'a jamais emporté (4 nuls et 4 défaites).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Ligue 1 Conforama Olympique Lyonnais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants