1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. La voiture du président du PSG prise pour cible par des supporters nantais
2 min de lecture

La voiture du président du PSG prise pour cible par des supporters nantais

La direction du FC Nantes a condamné l'attitude de la vingtaine de supporters qui ont attaqué la voiture du président du PSG et a présenté ses excuses à Nasser al-Khelaïfi.

Le président du PSG Nasser al-Khelaïfi le 14 septembre 2015.
Le président du PSG Nasser al-Khelaïfi le 14 septembre 2015.
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Certains supporters de football acceptent moins bien la défaite que d'autres. Aprèsla cuisante défaite de leur équipe du FC Nantes à domicile contre le Paris Saint-Germain (4-1), une vingtaine d'entre eux s'est attaquée samedi 26 septembre à la voiture du président du club parisien, Nasser al-Khelaïfi, à la sortie de la Beaujoire, en tapant et lançant des objets dessus. Une information dévoilée par Le Parisien, par la suite confirmée par la direction des Canaris.

"La direction du FC Nantes présente ses excuses au président du Paris SG et condamne l'action de quelques individus qui s'en sont pris au véhicule du dirigeant parisien, à la sortie du stade", peut-on lire dans le communiqué publié sur le site internet du club. Interrogé ce dimanche 27 septembre par l'AFP, le Paris SG n'a pas souhaité réagir aux excuses du club nantais ni aux événements déplorés.

Qui était visé ?

Le Parisien affirmait que cette attaque avait été commise par une "vingtaine de supporteurs issus du groupe la Brigade Loire", l'un des plus fervents groupes de supporteurs nantais, en citant une source policière. La police nantaise a confirmé à l'AFP des "jets de pierre" sur le véhicule commis par des "individus non identifiés". Elle a aussi précisé qu'aucune plainte n'avait été déposée à Nantes pour l'heure.

Le FC Nantes a par ailleurs regretté "la stigmatisation à l'encontre des Brigades Loire, en l'absence de témoignages et preuves, formelles, incriminant l'une des associations du Club". Romain Gaudin, le porte-parole de la Brigade Loire, sur le site Internet 20 Minutes Nantes, assure que son groupe n'y est pour rien. "Beaucoup confondent la Brigade Loire et la tribune Loire (le virage où se trouve le groupe, parmi d'autres spectateurs). C’est ridicule au possible, c’est débile ce qu’ont fait ces mecs. Nous, on récolte les fruits de leur connerie. Cela ne va pas aider à notre image", a-t-il déclaré.

À lire aussi

Toujours selon Le Parisien, des coups auraient été portés et des objets auraient été lancés contre la voiture parce que les individus pensaient qu'il s'agissait de la voiture non pas du président parisien, mais du président nantais Waldemar Kita.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/