1 min de lecture Football

L'arbitre Saïd Ennjimi suspendu pour avoir demandé des maillots dédicacés à l'OM

L'arbitre international Saïd Ennjimi a été suspendu à titre conservatoire pour avoir demandé des maillots dédicacés à l'Olympique de Marseille après le match face à Lorient (3-5) le 24 avril.

L'arbitre Saïd Ennjimi le Rennes-Marseille en octobre 2014 (archives).
L'arbitre Saïd Ennjimi le Rennes-Marseille en octobre 2014 (archives).
James Abbott
James Abbott

Saïd Ennjimi n'avait dirigé aucune rencontre de Ligue 1 la semaine dernière et son absence est due à une suspension à titre conservatoire par la Direction technique de l'arbitrage, comme le rapporte le quotidien L'Equipe ce mercredi 13 mai dans ses colonnes. Il sera invité le 20 mai à s'expliquer devant la commission fédérale d'arbitrage pour clarifier ce qu'il s'est passé à la suite de la rencontre Marseille-Lorient du 24 avril dernier.

Les Olympiens s'étaient lourdement inclinés face aux Bretons compromettant leur bataille pour une qualification en Ligue des champions. Alors qu'il est de coutume d'offrir aux arbitres un maillot du club en guise de bienvenue, Saïd Ennjimi en aurait réclamé six autres, qu'il allait payer, pour les faire dédicacer par les joueurs. 


Son action semble partir d'une bonne intention, Il aurait demandé ces signatures afin de pouvoir vendre les maillots à des œuvres caritatives selon le quotidien sportif. Mais les joueurs auraient refusé de signer les maillots et le ton serait alors monté, causant l'intervention de Vincent Labrune pour ramener le calme. Il n'est ainsi pas certain que l'on revoit l'arbitre international sur les pelouses de Ligue 1 avant la fin de la saison.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football OM Olympique de Marseille
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants