2 min de lecture Affaire Valbuena

Karim Benzema : "Je vais assigner 'Libération' en justice" déclare son avocat Éric Dupond-Moretti

REPLAY / RÉACTION - L'avocat de l'international français entend assigner en justice le quotidien, à cause de sa une parue vendredi 18 mars.

>
Karim Benzema : "Je vais assigner Libération en justice" déclare son avocat Éric Dupond-Moretti Crédit Image : VALERY HACHE / AFP | Crédit Média : Nicolas Georgereau | Durée : | Date :
Thomas Duplan et Nicolas Georgereau

Après l'affaire de la "sextape" de Mathieu Valbuena, Karim Benzema fait une nouvelle fois la une des médias pour une affaire extra-sportive. Selon les informations de Libération, dévoilées jeudi 17 mars, l'attaquant du Real Madrid aurait été entendu comme témoin dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en septembre 2015 par le parquet de Paris pour "blanchiment en bande organisée" et "blanchiment de trafic de stupéfiants". Une révélation qui n'a pas tardé à faire réagir l'avocat de Karim Benzema, Eric Dupont-Moretti, au micro de RTL.

"Il a été entendu comme témoin, stop et fin de l'histoire. On fait donc une une avec Karim Benzema, qui a une gueule de coupable, et avec le titre suivant "Nouvelle embrouille" (...) J'ai la certitude qu'il y a un nouvel amalgame. Je vais assigner Libération, je vais sans doute me constituer partie civile d'ailleurs contre ceux que dénoncent d'ailleurs Libération et qui sont intervenus dans l'achat de l'établissement. Ça cause un préjudice à Karim Benzema." L'avocat a également réagi sur les propos tenus par le premier Ministre Manuel Valls à l'encontre de l'attaquant du Real Madrid : "Manuel Valls a dans son équipe gouvernementale deux condamnés : Monsieur Ayrault et Monsieur Désir. Vous avez entendu Didier Deschamps contester la constitution de l'équipe du gouvernement ? Mais de quoi il se mêle le Premier Ministre ? (...) Que chacun reste à sa place, de grâce."

Enfin, Eric Dupont-Moretti est revenu sur une autre affaire qui touche Karim Benzema, celle de la "sextape" de Mathieu Valbuena. Le contrôle judiciaire du joueur a été levé, vendredi 11 mars : "Cette affaire, qui est une montagne pour le moment, va accoucher d'une toute petite souris, voire de rien du tout. Il n'y a aucune raison que Karim Benzema ne soit pas sélectionné si le sélectionneur l'appelle ..." Avant de conclure une nouvelle fois sur l'article de Libération : "Je demande simplement que l'on respecte la présomption d'innocence, qu'on ne fasse pas une une avec une photo qui est une tête de coupable et un titre qui est un scandale. Tout ça pour faire du lecteur et du lectorat. Tout ça fera une mise en examen du journal Libération."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Valbuena Justice Karim Benzema
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782438612
Karim Benzema : "Je vais assigner 'Libération' en justice" déclare son avocat Éric Dupond-Moretti
Karim Benzema : "Je vais assigner 'Libération' en justice" déclare son avocat Éric Dupond-Moretti
REPLAY / RÉACTION - L'avocat de l'international français entend assigner en justice le quotidien, à cause de sa une parue vendredi 18 mars.
https://www.rtl.fr/sport/football/karim-benzema-je-vais-assigner-liberation-en-justice-declare-son-avocat-eric-dupond-moretti-7782438612
2016-03-18 20:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Cb8fGaY2HFD45veh4CYThQ/330v220-2/online/image/2015/1009/7780036212_karim-benzema-touche-contre-l-armenie-le-8-octobre-2015.jpg