1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. JO Rio 2016 : pourquoi vous ne verrez pas l'équipe de France masculine de football à Rio
1 min de lecture

JO Rio 2016 : pourquoi vous ne verrez pas l'équipe de France masculine de football à Rio

L'équipe de France masculine est la grande absente du tournoi olympique de football alors qu'elle affiche des jeunes très prometteurs dans ses rangs.

Kingsley Coman le 29 mars 2016 avec les Bleus
Kingsley Coman le 29 mars 2016 avec les Bleus
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Anthony Martial ou Kingsley Coman auraient pu être de la partie à Rio de Janeiro. Il n'en est rien. L'équipe de France masculine de football n'apparaît pas dans le programme des Jeux Olympiques 2016. Et pour cause. La raison est simple : l'équipe de France n'a pas dépassé le stade des qualifications, l'an dernier pendant le tournoi de l'Euro Espoirs. Les Bleuets ont été défaits il y a maintenant plus d'un an et demi par la Suède, qui a finalement été sacrée championne d'Europe au terme de la compétition.

Mais pourquoi les Bleuets étaient-ils maître de la qualification, ou non, de l'équipe de France au JO de Rio 2016 ? Ceci ne concerne pas exclusivement ces Jeux mais chaque réunion olympique. Il faut savoir que le tournoi masculin affiche une particularité : les sélections doivent être composées de joueurs âgés de moins de 23 ans avec seulement trois exceptions possibles et ce, contrairement à la compétition féminine où toutes les joueuses sont autorisées.

Le football n'est pas "roi" aux JO

Une règle importante qui donne un attrait moindre au tournoi de football masculin. Ce dernier est régulièrement amputé des grandes stars mondiales du ballon rond bien que cette année, Neymar a rejoint sa sélection contre l'avis de son club le FC Barcelone.

Les fans français de football devront donc suivre l'équipe de France féminine pour espérer une médaille dans cette discipline. Et autant dire que les espoirs sont grands. Eugénie Le Sommer et ses coéquipières sont entrées dans la compétition mercredi 3 août et ont largement dominé les Colombiennes (4-0). Des débuts prometteurs qui confirment les espoirs de médailles alors qu'elles font partie des favorites de la compétition. À Londres en 2012, elles avaient échoué au pied du podium

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/