3 min de lecture Paris Saint-Germain

Jean-Kévin Augustin, le futur du PSG ?

À seulement 18 ans, le jeune attaquant du Paris Saint-Germain brille depuis le début de la préparation estivale, inscrivant 5 buts en 3 matches. Et s’il devenait le premier joueur formé au club à s’imposer dans le onze bâti par les Qataris ?

Jean-Kévin Augustin avec le PSG le 18 juillet 2015
Jean-Kévin Augustin avec le PSG le 18 juillet 2015 Crédit : VAUGHN RIDLEY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

Du culot, de la vitesse, un instinct de buteur et une frappe précise, Jean-Kévin Augustin régale depuis le début de la pré-saison du PSG. Comme le garçon n’a pas froid aux yeux et qu’il obtient du temps de jeu, son talent se traduit dans les chiffres avec déjà cinq buts inscrits en trois matches amicaux. Si les adversaires ne sont pas toujours au niveau du club de la capitale ou encore en plein rodage, les qualités du jeune homme, elles, sont indéniables. 

Élu “Titi d’or” début 2014 - le titre décerné au meilleur espoir du club et remis après un vote des différentes équipes, des moins de 17 ans à la réserve -, Augustin est une pépite couvée depuis plusieurs années. Pendant deux ans, il s’est aguerri face aux meilleures équipes de jeunes du continent en étant deux fois d'affilée le meilleur buteur parisien en Ligue de la Jeunesse, l’équivalent de la Ligue des Champions pour les moins de 19 ans. Régulièrement convié aux entraînements des grands, où il côtoie Marco Verratti, Salvatore Sirigu et Zlatan Ibrahimovic, il en est déjà à sa deuxième pré-saison avec les pros. 

Début 2014, son coach chez les jeunes Parisiens vantait déjà son impressionnante explosivité et une capacité rare à répéter les efforts, notamment dans le repli défensif. Il évoquait cependant un manque de réalisme et un joueur pas encore tout à fait mature. Dix-huit mois plus tard, force est de constater que le Titi a bien grandi. 

À lire aussi
Neymar et Kylian Mbappé avec le PSG le 21 avril 2019 Mercato
Mercato PSG : Neymar veut "rentrer à la maison"

Contre le Benfica Lisbonne, par exemple, pour le troisième de ses cinq buts en préparation, il a éliminé son défenseur grâce à son bon jeu de corps et à un contrôle parfait avant de frapper sans hésiter entre le portier et un défenseur venu pour le bloquer. Une réalisation remarquable de sang-froid, décisive pour ouvrir le score face à une équipe portugaise qui avait alignée son équipe-type. 

Dans un autre registre, trois jours plus tard contre la Fiorentina, il se jette dans le dos de la défense pour provoquer la passe de Blaise Matuidi dans l’intervalle et finit en une touche de balle. La preuve d'une palette vaste et plus traditionnelle que celle de Zlatan Ibrahimovic qui permet à“JK” de jouer en vrai numéro 9, de prendre les espace et de frapper, souvent et sans crainte, de l’extérieur de la surface aussi. 

Au club depuis ses 12 ans après un passage à l’ACBB, le club de Boulogne-Billancourt, natif du XVIe arrondissement de la capitale et sous contrat jusqu’en 2018 avec son club de cœur, le prometteur attaquant pourrait ainsi devenir le visage d’un PSG formateur. Car à l’heure actuelle, et à l'inverse de la plupart de grandes équipes européennes, Paris peine encore à installer la moindre jeune pousse façonnée au club dans son riche effectif, préférant recruter des joueurs déjà aguerris, même jeunes. 

KIngsley Coman, qui a longtemps été le partenaire d'attaque de Jean-Kévin Augustin dans les équipes de jeunes, a, lui, préféré l'exil italien, via la Juventus Turin. Comme lui, nombreux sont les gamins talentueux et formés à Paris qui peinent à s'épanouir sur la pelouse du Parc des Princes. Hervin Ongenda, Alphonse Aréola, Youssouf Sabaly ou encore Romain Habran, les plus talentueux des compères d’Augustin en centre de formation, enchaînent ainsi les prêts et pourraient bien finir par quitter la capitale sans jamais y avoir eu leur chance. 

"JK" pourrait bien faire figure d'exception. Dans son registre de numéro 9 capable d'évoluer sur les ailes, il pourrait bénéficier de la politique du club, qui pourrait se séparer de plusieurs de ses concurrents. Si Ezequiel Lavezzi est décevant et Lucas souvent blessé, c'est surtout le prêt souvent évoqué de Jean-Christophe Bahebeck, un autre jeune du centre de formation qui n'a jamais vraiment eu sa chance, qui pourrait ouvrir la porte de l'équipe première à Augustin et lui offrir de précieuses minutes sous la tunique parisienne. 

Pour l'instant, sa seule apparition sur un terrain en match officiel a été couronnée de succès. Au printemps, il avait profité des derniers instants d'une demi-finale victorieuse contre l’AS Saint-Étienne en Coupe de la Ligue pour offrir une passe décisive à Zlatan Ibrahimovic, celui dont il est peut-être appelé à prendre la suite. Puissant et rapide, mais surtout tueur face au but dans ces trois matches de préparation, le Titi parisien montre qu’il possède tout ce qu’il faut pour réussir au plus haut niveau. Reste maintenant à savoir si Laurent Blanc et les prochaines recrues parisiennes lui laisseront de la place pour confirmer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779180743
Jean-Kévin Augustin, le futur du PSG ?
Jean-Kévin Augustin, le futur du PSG ?
À seulement 18 ans, le jeune attaquant du Paris Saint-Germain brille depuis le début de la préparation estivale, inscrivant 5 buts en 3 matches. Et s’il devenait le premier joueur formé au club à s’imposer dans le onze bâti par les Qataris ?
https://www.rtl.fr/sport/football/jean-kevin-augustin-le-futur-du-psg-7779180743
2015-07-22 16:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yCRfwBp3ik600TaZVy6Biw/330v220-2/online/image/2015/0722/7779180779_jean-kevin-augustin-ici-contre-benfica-le-18-juillet.jpg