3 min de lecture André-Pierre Gignac

Gignac : les 3 raisons d'un futur come-back en Bleu

DÉCRYPTAGE - Avec 6 buts en 6 matches, André-Pierre Gignac réalise un début de saison tonitruant. Des performances qui devraient lui rouvrir les portes de l'équipe de France.

André-Pierre Gignac en conférence de presse, le 2 septembre 2013
André-Pierre Gignac en conférence de presse, le 2 septembre 2013 Crédit : AFP/F.Fife
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Didier Deschamps ne rappellera vraisemblablement jamais Samir Nasri, avec qui le divorce apparaît définitivement consommé depuis les tweets injurieux de sa compagne Anara Atanes. Cependant, tous les Marseillais avec qui le sélectionneur entretient ou a entretenu des relations compliquées ne sont pas forcément logés à la même enseigne.

D'ailleurs, Didier Deschamps, qui avait exclu le buteur du groupe professionnel du temps où il l'entraînait à Marseille, n'a pas la rancune définitive. Après une traversée du désert, suite au cataclysme de Knysna (9 buts en 51 matches de championnat entre 2010 et 2012), le sélectionneur a prouvé qu'il était toujours attentif aux performances de son ancien joueur, en lui offrant sa 17e sélection face à la Géorgie, il y a un peu plus d'un an.

Après une cure d'amincissement et une introspection réussie, André-Pierre Gignac a chassé tous ses démons et a démarré sa nouvelle carrière : celle d'un attaquant efficace et dévoué au maillot. Aujourd'hui meilleur buteur de Ligue 1 avec 6 réalisations en autant de matches, le travail accompli depuis deux ans et quelques circonstances favorables lui entrouvrent à nouveau la porte bleue. Voici donc trois raisons pour que Didier Deschamps lui demande à nouveau de la franchir. 

1 - Il est le meilleur buteur français derrière Benzema

Même si Didier Deschamps répète à l'envi qu'il a désormais un groupe constitué qui lui donne satisfaction, le poste d'attaquant est l'un des rares où une place peut subsister. Dans le système à une seule pointe préconisé par le sélectionneur, Karim Benzema est indétrônable. Le madrilène est le leader de l'attaque mais son suppléant, en la personne d'Olivier Giroud, ne jouit pas du même privilège d'immunité. 

À lire aussi
André-Pierre Gignac sous les couleurs des Tigres de Monterrey le 28 mai 2017 Mercato
Mercato : Gourcuff aimerait retrouver Gignac à Rennes

André-Pierre Gignac, qui n'a pas les mêmes caractéristiques que le joueur d'Arsenal, possède tout de même un profil différent de celui de Benzema. Grâce à sa puissance physique et à sa capacité à prendre la profondeur, l'attaquant marseillais est une option tout à fait viable pour Didier Deschamps, d'autant qu'il est, depuis un peu plus de deux saisons, le numéro 9 français qui marque le plus derrière Karim Benzema

2 - Il pourrait profiter de l'absence de Giroud

Blessé en tout début de saison, les statistiques sur Olivier Giroud sont peut-être un peu faussées. Alors qu'Arsenal disputait un match de championnat face à Everton, le buteur tricolore s'est fracturé le pied gauche et de facto, n'était pas dans la liste de Didier Deschamps pour les matches amicaux face à l'Espagne et à la Serbie. 

Et puisqu'il ne devrait pas retrouver les terrains avant 2015, le Gunner ne sera pas non plus de la prochaine. Didier Deschamps, qui donnera ses noms pour les rencontres face au Portugal et à l'Arménie au début du mois d'octobre, pourrait bien convier André-Pierre Gignac, même si rien ne l'incite à éjecter Alexandre Lacazette. 

La grande forme de "DD" Gignac, en revanche, pourrait inciter le sélectionneur à convoquer les deux, dans la mesure où les matches sans enjeu des Bleus permettent une certaine flexibilité. Le buteur marseillais pourrait tout aussi bien être le seul attaquant derrière Karim Benzema, puisque ses statistiques du début de saison le placent seul en tête dans la hiérarchie des buteurs tricolores. 

3 - L'amour du maillot

André Pierre Gignac est le genre de joueur à tout donner par amour du maillot. À Marseille, le buteur le montre sur le terrain, en allant constamment chercher les supporters lors de ses célébrations, et en ne manquant jamais d'aller les remercier à chaque fin de match. Dans son discours de samedi, alors qu'il venait d'inscrire un doublé donnant la victoire aux siens, le buteur phocéen en a fait la preuve dans son discours. 

"Ibrahimovic ou Papin, je ne suis pas dans cette catégorie d’attaquants de classe mondial, mais je me défends avec l’amour que j’ai pour ce maillot de l’OM" a-t-il ainsi répondu alors que le journaliste de Canal+ lui demandait ce qu'il ressentait à être devant Zlatan Ibrahimovic au classement des buteurs. 

Avec une mentalité qui plait à Didier Deschamps, André-Pierre Gignac combine donc les résultats sportifs au profil attendu des joueurs de l'équipe de France. Il ne serait absolument pas étonnant que son début de saison soit récompensé dans les prochaines semaines. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
André-Pierre Gignac Équipe de France de football Didier Deschamps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants