2 min de lecture Football

François Hollande a-t-il eu raison d'intercéder auprès du Qatar pour l'attribution des droits télévisés du football français ?

REPLAY - La Ligue de football professionnel envisage de porter plainte contre l'État estimant que le montant des enchères entre Canal + et beIN Sports a été biaisé.

Thomas Sotto On refait le monde Thomas Sotto iTunes RSS
>
On refait le monde du 04 novembre 2016 Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et La rédaction numérique de RTL

Dans le livre Un président ne devrait pas dire ça, de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, François Hollande confessait avoir intervenu auprès de l'émir du Qatar afin que les droits du football français soient partagés de façon équilibrés entre Canal + et beIN Sports. Cependant, la Ligue de football professionnel estime que se faisant, l'intervention du chef de l'État a empêché que les enchères ne montent davantage et envisage donc de porter plainte contre l'État. François Hollande a-t-il donc eu tort d'intervenir ? Pour le journaliste Nicolas Domenach, la réponse est non. "Heureusement qu'il était là", affirme-t-il au micro de RTL. 

Selon lui, le président de la République a joué "un rôle très positif et c'est tant mieux". Le journaliste avance qu' "avec les moyens financiers que'elle a, beIN se serait retrouvée en position monopolistique et donc à terme, cela aurait été une catastrophe pour le football". Alors oui, la donne a été biaisée, confesse Nicolas Domenach, mais pour le bien de tous. Car, il rappelle que "Canal + c'est le cinéma français aussi, et c'est ce que François Hollande avait en tête". Le journaliste souligne qu'il en va aussi de l'importance de la culture française, le cinéma étant l'un des piliers de Canal +. "C'est extraordinaire qu'on lui tombe dessus sur tout, même quand il a bien agi", s'étonne l'éditorialiste.

De l'importance de rentabiliser les matchs achetés

Une position partiellement partagée par Eric Revel, ancien dirigeant de LCI. Respectant le point de vue de la LFP de s'estimer spoliée dans l'affaire, il rappelle tout de même qu"il y a un vrai problème de droits de la télévision en France". "Quand on retransmet un match de l'équipe de France sur TF1, ou autre, il ne faut pas oublier que ce n'est pas rentable la plupart du temps pour les chaînes". Selon le journaliste, en intervenant auprès de l'émir du Qatar, François Hollande a "rendu service à la rationalité économique de ce type de business, car c'est un trou dans le porte-monnaie". Acheter ce type de produits est une chose, les rentabiliser en est un autre, à l'exception de quelques matchs. "C'est impossible de les rentabiliser, une fois achetés", insiste Eric Revel. "beIN n'est pas une chaîne qui fait de l'argent!".

De son côté, Jean-Luc Mano, conseiller en communication adopte une position quelque peu différente : celle de l'homme qui ne comprend pas ce que François Hollande est allé faire "dans cette galère". "Je ne vois pas qu'il y ait un sujet d'intérêt national", répète-t-il. Selon lui, il faut avant tout respecter les règles de l'appel d'offre, que l'on s'appelle beIN Sports ou Canal +. Et la mission du chef de l'État est ailleurs. "Si vraiment, François Hollande veut limiter l'influence du Qatar, ce serait bien qu'il s'intéresse à autre chose que le foot..."

À lire aussi
Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, le 23 octobre 2017 à Londres football
UEFA : Cristiano Ronaldo "admire beaucoup la carrière de Lionel Messi"

On refait le monde, avec :
Jean-Luc Mano, conseiller en communication
Eric Revel, journaliste
Nicolas Domenach, éditorialiste

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Politique François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785601147
François Hollande a-t-il eu raison d'intercéder auprès du Qatar pour l'attribution des droits télévisés du football français ?
François Hollande a-t-il eu raison d'intercéder auprès du Qatar pour l'attribution des droits télévisés du football français ?
REPLAY - La Ligue de football professionnel envisage de porter plainte contre l'État estimant que le montant des enchères entre Canal + et beIN Sports a été biaisé.
https://www.rtl.fr/sport/football/francois-hollande-a-t-il-eu-raison-d-interceder-aupres-du-qatar-pour-l-attribution-des-droits-televises-du-football-francais-7785601147
2016-11-04 23:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RsqKpibF0hsS97uK0C4r4w/330v220-2/online/image/2016/1104/7785601890_francois-hollande-et-l-emir-du-qatar-cheikh-tamim-ben-hamad-al-thani-en-fevrier-2016-a-paris.jpg